S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Clara Moley

Record de prix de vente pour le blé français

Les conséquences du conflit ukrainien continuent d’impacter les flux de matières premières, en particulier ceux du blé, qui se réorganisent.

Côté climat, les régions Centre et le Sud des Plaines aux Etats Unis restent sèches sur les prévisions à dix jours, tandis que l’Est du Midwest, le Delta et le Sud Est reçoivent des précipitations favorables. Les températures quant à elles restent inférieures aux normes saisonnières, sauf dans le Sud-Ouest des Plaines. Sur le continent européen, les températures sont en ligne avec les normes saisonnières à l’Ouest, plus fraiches qu’à la normale à l’Est, tandis que la région mer Noire voit ses températures augmenter. En Argentine, les conditions demeurent sèches, tandis que l’Australie bénéficie de bonnes précipitations au Sud et au Sud-Est.

C’est du côté des échanges commerciaux que de nouveaux records ont été atteints cette semaine. Le GASC égyptien a en effet acheté 350kt de blé livraison deuxième quinzaine de mai d’origines France et mer noire. La portion française a été vendue à $494/t, un record historique. Cet appel d’offre nous éclaire sur la réorganisation des flux en conséquence du conflit russo-ukrainien. D’abord une seule offre russe était disponible sur le marché, et elle provenait d’une compagnie disposant de sa propre flotte de bateaux, ce qui témoigne de la faible disponibilité de la graine russe et des difficultés pour les exportateurs d’avoir accès à une logistique maritime qui fonctionne. Pour ce qui est des autres origines de la région, une seule offre bulgare était disponible et aucune offre roumaine. Or ces deux pays représentent depuis le début de la saison 7Mt d’exports vers les pays tiers, et si la principale difficulté reste la perte de disponibilité en blé en provenance de l’Ukraine et de la Russie, le marché mondial ne saurait être complètement privé de ces deux origines. Notons que les exportations par le port de Constanta en Roumanie deviennent très compliquées en raison du manque d’assurance pour couvrir ces chargements. Il y a donc bien un report de la demande sur l’Europe de l’Ouest mais qui semble difficilement tenable à long terme à ces niveaux de prix. L’Egypte commencerait d’ailleurs à regarder du côté de l’origine indienne où les prix FOB valent $325-330.

Le marché Euronext a fortement réagi à ces échanges et le blé échéance mai 2022 clôturait au-dessus de la barre des $400/t hier.

L’Argentine était également présente aux achats pour 120kt livraison mai-juin en provenance des Balkans. Sur le marché domestique, la grève des chauffeurs routiers se poursuit et la commercialisation reste lente, ayant déjà atteint 18,1Mt vs. 11,8Mt l’année dernière à cette période. Les exportateurs en détiennent 15,9Mt pour seulement 14,6Mt de licences d’exportation autorisées pour le moment.

Sur le marché français, FranceAgriMer a publié cette semaine ses bilan actualisés et maintient la production de blé tendre 2021/22 à 35,4Mt en très légère augmentation, augmente les exportations vers l’UE de 200kt à 8Mt, tout en diminuant les exports pays tiers du même volume, les portant à 9,5Mt.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2020 R2021
26/06/2020 175  
03/07/2020 180  
10/07/2020 189  
17/07/2020 187  
24/07/2020 184  
31/07/2020 184  
07/08/2020 183  
14/08/2020 182  
21/08/2020 181  
28/08/2020 186  
04/09/2020 186  
11/09/2020 189  
18/09/2020 190  
25/09/2020 191  
02/10/2020 195  
09/10/2020 196  
16/10/2020 204  
23/10/2020 204  
30/10/2020 201  
06/11/2020 205  
13/11/2020 208  
20/11/2020 208  
27/11/2020 209  
04/12/2020 202,81  
11/12/2020 206  
18/12/2020 207,81  
25/12/2020 212  
01/01/2021 214  
08/01/2021 215  
15/01/2021 228  
22/01/2021 230  
29/01/2021 226  
05/02/2021 224,56  
12/02/2021 220,00  
19/02/2021 234,06  
26/02/2021 239  
05/03/2021 229  
12/03/2021 220  
19/03/2021 217  
26/03/2021 209  
02/04/2021 202 195
09/04/2021 204 197
16/04/2021 210 205
23/04/2021 207 218
30/04/2021 234 216
07/05/2021 235 227
14/05/2021 235 214
21/05/2021 230 212
28/05/2021   212
04/06/2021   216
11/06/2021   213,14
18/06/2021   204
25/06/2021   203,64
02/07/2021   208
09/07/2021   198,39
16/07/2021   208
23/07/2021   212,89
30/07/2021   218
06/08/2021   229
13/08/2021   250
20/08/2021   246
27/08/2021   246
03/09/2021   240,50
10/09/2021   241
17/09/2021   252
24/09/2021   252,85
01/10/2021   260
08/10/2021   270,60
15/10/2021   269
22/10/2021   273
29/10/2021   278
05/11/2021   285,35
12/11/2021   295
19/11/2021   293
26/11/2021   304,10
03/12/2021   292,50
10/12/2021   279
17/12/2021   275,35
24/12/2021   269,5
31/12/2021   274
07/01/2022   283
14/01/2022   263
21/01/2022   270
28/01/2022   274
04/02/2022   256
11/02/2022   256
18/02/2022   263
25/02/2022   310
04/03/2022   371
11/03/2022   379
18/03/2022   378
25/03/2022   384
01/04/2022   368
08/04/2022   359
15/04/2022   398,70
22/04/2022    
29/04/2022    
06/05/2022    
13/05/2022    
20/05/2022    
27/05/2022    
03/06/2022    
10/06/2022    
17/06/2022    
24/06/2022    
01/07/2022    
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

237 690 t ont été chargées et déchargées
du 7 au 13 avril 2022 dont :

Exportations : 234 534 t

  • Blé tendre :  158 600 t (Algérie : 28 500 t ; Gabon : 17 000 t ;
    Maroc : 87 100 t ; Ghana : 14 000 t ; Togo : 6 000 t ;
    Congo (Rép. du) : 6 000 t)
  • VWGP : 2 015 t (Norvège)
  • Malt : 3 400 t (Cameroun)
  • Tourteaux de colza : 7 007 t (Espagne : 4 153 t ;
    Royaume-Uni : 2 854 t)
  • Orge fouuragère : 32 200 t (Maroc : 28 500 t ; Irlande (Eire) : 3 700 t)
  • Féverole : 2 212 t (Norvège)
  • Blé dur : 29 100 t (Italie)

Importations : 3 156 t

  • Féverole : 3 156 t (Royaume-Uni)

 


 


 

La Pallice

 

89 500 t ont été chargées
du 7 au 14 avril 2022, dont :

  • Maïs vrac : 13 700 t (Pays-Bas)
  • Blé vrac : 66 500 t (Algérie : 61 500 t ; Pologne : 5 000 t)
  • Céréales mixtes vrac : 9 300 t (Guadeloupe)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Cécilia Goffinet

De nouvelles hausses pour le marché des oléagineux

Le rapport USDA de la semaine dernière a révisé à la baisse l’estimation de production en soja du Brésil et du Paraguay, conséquence de la sécheresse dont nous parlions ces dernières semaines. De manière logique, les exportations ont donc été revues à la baisse. Concernant l’Argentine, le rapport a laissé les chiffres de production inchangés, bien que le pays connaisse lui aussi des périodes de sécheresse.

Cette semaine a également été marquée par l’achat de 132 000 t de graines de soja origine USA par la Chine et la grève des transporteurs en Argentine alors que le pays est en pleine période de transport des graines de soja vers les usines de trituration.

L’ensemble de ces éléments a soutenu le marché du soja qui s’est montré haussier cette semaine.

Du côté de l’huile de palme, les exportations malaisiennes ont été meilleures qu’attendues pour la période février mars. Après un début de mois d’avril timide pour les exportations malaisiennes compte tenu de la hausse des prix, les exportations sont reparties en hausse. Les stocks nationaux sont apparus plus bas qu’anticipés.

Mais la production devrait être en hausse de 24,07% (Malaysian Palm Oil Board), en raison de l’amélioration des conditions climatiques.

Le marché du colza continue d’afficher de la fermeté, le marché Euronext a clôturé le 14 avril à 1004 €/t en échéance mai ! Les bilans sont tendus avant la prochaine récolte, la disponibilité au niveau mondial est faible en conséquence des mauvaises récoltes de l’an passé. En sus la hausse du cours du pétrole, de l’huile de palme et du canola viennent entretenir un climat volatile et entraîne à la hausse le marché du colza.

Le ministère de l’Agriculture a annoncé dans son rapport Agreste un fort accroissement de la sole estimée à 1,16 Mha. Soit une augmentation de +18% par rapport à 2021. Cet assolement reste cependant inférieur de 6,7% à la moyenne des 5 dernières années.

De plus, des incertitudes subsistent sur les conditions de cultures à la suite des épisodes de gel de ces derniers jours.

Les marchés du tournesol, graine et huile, ont connu un ralentissement en raison de la baisse de la demande et des prix en hausse. Les industriels et importateurs s’adaptent et cherchent à substituer par d’autres productions. Comme pour l’ensemble des autres marchés, les yeux sont rivés sur l’Ukraine, où les semis sont en cours, pour connaitre les évolutions des prochains mois.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2020 R2021
26/06/2020 374,75  
03/07/2020 378,50  
10/07/2020 386,25  
17/07/2020 383,50  
24/07/2020 382,75  
31/07/2020 386.25  
07/08/2020 381,75  
14/08/2020 378,5  
21/08/2020 383,75  
28/08/2020 388,5  
04/09/2020 386  
11/09/2020 381,50  
18/09/2020 392,75  
25/09/2020 380,25  
02/10/2020 389,50  
09/10/2020 390,75  
16/10/2020 389  
23/10/2020 394,75  
30/10/2020 378  
06/11/2020 406,75  
13/11/2020 411,25  
20/11/2020 413,75  
27/11/2020 415,25  
04/12/2020 412,25  
11/12/2020 414,50  
18/12/2020 418,5  
25/12/2020 420  
01/01/2021 421  
08/01/2021 430  
15/01/2021 433,50  
22/01/2021 432,75  
29/01/2021 435,75  
05/02/2021 436,25  
12/02/2021 453,75  
19/02/2021 468  
26/02/2021 495,25  
05/03/2021 522  
12/03/2021 527  
19/03/2021 527,75  
26/03/2021 522,25  
02/04/2021 517 517
09/04/2021   515,5
16/04/2021   479,75
23/04/2021   510,25
30/04/2021   501,5
07/05/2021   543,5
14/05/2021   536
21/05/2021   532
28/05/2021   524,25
04/06/2021   543,75
11/06/2021   534,75
18/06/2021   483
25/06/2021   511,25
02/07/2021   512,25
09/07/2021   523,75
16/07/2021   549,50
23/07/2021   536,75
30/07/2021   539
06/08/2021   535
13/08/2021   557
20/08/2021   566
27/08/2021   535
03/09/2021   581,25
10/09/2021   587
17/09/2021   605,25
24/09/2021   622
01/10/2021   645,75
08/10/2021   680
15/10/2021   664,25
22/10/2021   687,75
29/10/2021   666,75
05/11/2021   697
12/11/2021   686,50
19/11/2021   679,25
26/11/2021   677,25
03/12/2021   664,00
10/12/2021   674,50
17/12/2021   740,75
24/12/2021   763
31/12/2021   777
07/01/2022   764,25
14/01/2022   726,75
21/01/2022   723
28/01/2022   746,35
04/02/2022   707,25
11/02/2022   686,75
18/02/2022   715,75
25/02/2022   780
04/03/2022   834,75
11/03/2022   834,75
18/03/2022   956,50
25/03/2022   1006
01/04/2022   965
08/04/2022   981
15/04/2022   1024
22/04/2022    
29/04/2022    
06/05/2022    
13/05/2022    
20/05/2022    
27/05/2022    
03/06/2022    
10/06/2022    
17/06/2022    
24/06/2022    
01/07/2022    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 398,70 €/t avril/juin ;
NR : 372,14 €/t juil./sept.
R. Bretagne : 400,70 €/t avril/juin
R. Dunkerque : 398,70 €/t avril/juin ;
NR : 373,14 €/t juil./sept.
R. La Pallice : 403,70 €/t avril/juin
NR : 377,14 €/t juil./sept.

Orge de mouture

R. La Pallice/Rouen : 356,14 €/t avril/juin
R. Bretagne : 359,14 €/t avril/juin

Maïs

R. Bretagne : 345,77 €/t avril/juin ;
363,91 €/t juil./sept.

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 984,00 €/t avril/juin (var. 43,00 €/t) ;
869,25 €/t juil./août (var. 36,00 €/t)
Fob Moselle : 1 024,00 €/t avril/juin (var. 43,00 €/t) ;
870,25 €/t juil./août (var. 37,00 €/t)

Tournesol

Saint-Nazaire : 810,00 €/t avril/juin (var. -40,00 €/t)
Bordeaux : 810,00 €/t avril/juin (var. -40,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 2 194 $/t avril (var. 40,32 €/t)
Soja - Rotterdam : 1 951 $/t avril (var. 36,44 €/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 985 $/t avril
(var. -161,75 €/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 1 609 $/t avril (var. 25,28 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 106,95 $/baril (var. 10,92 €/t)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,0808 $ (var. -0,01 €/t)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 15 avril variation*
Blé tendre, mai 401,00 31,50
Maïs, juin 332,75 15,50
Colza, mai 1 004,00 43,00
Huile de Colza, juin 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, juin 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 15 avril variation*
Blé tendre, mai 378,55 33,60
Maïs, mai 285,37 10,87
Soja, mai 569,83 13,38
Huile Soja, mai 1 593,32 111,75
Tourteaux de Soja, mai 467,33 0,46

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 15 avril variation*
Canola, mai 852,77 6,38

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 27
01/07-10/04
Cumul France
01/07-10/04
Blé tendre 20 634 952 6 209 972
Farine BT (val. prod.) 421 713 58 287
Blé dur 771 391 58 014
Orge 6 137 619 2 793 063
Maïs 4 770 406 376 636

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 27
01/07-10/04
Cumul France
01/07-10/04
Blé tendre 1 985 204 218
Farine BT (équiv. grain) 187 571 10 128
Blé dur 1 080 405 54
Maïs 12 606 678 3 968
Sorgho 27 495 16

Source : Commission Européenne, DG TAXUD