S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°18 - Jeudi 07 mai 2020

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

Céréales : la consommation mondiale
à la baisse en raison du COVID

Dans l’hexagone, les pluies de ces derniers jours ont levé quelques inquiétudes, mais pas toutes, quant à la récolte à venir. Au 4 mai, Les surfaces de blé tendre jugées dans un état bon à très bon sont stables selon Céré’Obs, à 57 %, mais restent toujours très en deçà de l’an passé (79 % en 2019). Céré’Obs précise également que le stade 2 nœuds présente une avance de 3 jours par rapport à celle de l’année dernière. Certains opérateurs s’attendent d’ores et déjà à une récolte 2020 en avance.

Aux Etats-Unis, les blés ont été touchés par les gels tardifs et des conditions sèches dans certaines régions. Du côté de la mer Noire, le manque de pluies est inquiétant mais les prévisions météorologiques font état de pluies plus intenses pour les jours à venir.  Dans ce contexte, le cours du blé sur Euronext est orienté à la hausse cette semaine. D’autre part, l’échéance mai sur le marché à terme d’Euronext a franchi la barre des 200€/t hier, avec des mouvements importants liés à l’approche de la clôture du contrat, dans 3 jours.

Prenant en compte les conditions sèches dans différentes régions de production, le Conseil International des Céréales a le 30 avril revu légèrement en baisse sa prévision de production mondiale de grains pour la campagne 2020-21 (-5Mt) et l’établit à 2,218 milliards de tonnes (2 176 milliard de tonnes en 2019/20).

Sur la campagne actuelle, le CIC a également revu les prévisions de consommation de blé à la baisse par rapport au mois dernier (-6Mt), avec des réductions pour l’utilisation dans l’alimentation humaine, animale et les usages industriels. Pour ce dernier, l’impact sur la demande des perturbations liées au COVID-19 est difficile à quantifier.  Les minoteries de plusieurs pays ont signalé qu’elles avaient augmenté leurs écrasements pour satisfaire la forte demande des consommateurs en produits alimentaires à base de blé et en farine pour la consommation à domicile. Toutefois, il est peu probable que cela puisse compenser pleinement la demande plus faible de la restauration hors domicile. De ce fait, les stocks de report de blé à la fin de 2019/20 sont en hausse de +5 Mt par rapport au mois dernier, à 279 Mt, soit une hausse de 14 Mt d’une année sur l’autre.

Comme pour le blé, le CIC a revu à la baisse les prévisions de consommation mondiale en maïs. Celles-ci font 5 Mt de moins qu’en mars, et s’élèvent à 1 145 Mt. En conséquence des restrictions liées au coronavirus sur les déplacements publics, la demande de carburant a accusé un vif repli, entraînant une baisse de l’utilisation pour la production d’éthanol chez les principaux utilisateurs.

Parallèlement, les utilisations dans l’alimentation animale ont augmenté de +6Mt par rapport au mois dernier, à un record de 675 Mt, en partie pour traduire la compétitivité du maïs par rapport à d’autres matières premières. C’est le cas notamment en France : la baisse du cours du maïs apportent une compétitivité certaine du maïs et du couple soja/maïs dans les formulations d’alimentation animale, surtout dans l’alimentation porcine.

Le cours du maïs sur le marché mondial continue de baisser. La Commission européenne a d’ailleurs augmenté son mécanisme de taxes à l’importation au regard des prix pratiqués aux USA, au plus bas depuis 10 ans. Ces taxes s’affichent maintenant à 10,40 €/t contre 5,27 € précédemment.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2018/NR20 R2019
06/07/2018 185  
13/07/2018 182  
20/07/2018 189,5  
27/07/2018 198,5  
03/08/2018 216  
10/08/2018 213,5  
17/08/2018 201,5  
24/08/2018 206  
31/08/2018 199  
07/09/2018 196  
14/09/2018 195  
21/09/2018 201  
28/09/2018 197  
05/10/2018 199  
12/10/2018 199,5  
19/10/2018 197,5  
26/10/2018 195,5  
02/11/2018 197  
09/11/2018 197  
16/11/2018 198,1  
23/11/2018 198  
30/11/2018 196,5  
07/12/2018 197  
14/12/2018 202  
21/12/2018 202  
28/12/2018 199,5  
04/01/2019 202  
11/01/2019 199  
18/01/2019 199,5  
25/01/2019 202  
01/02/2019 199,5  
08/02/2019 196,5  
15/02/2019 192  
22/02/2019 189  
01/03/2019 180  
08/03/2019 179  
15/03/2019 182 172,89
22/03/2019 185 171,14
29/03/2019 181 172,14
05/04/2019 185 171,54
12/04/2019 184 171,64
19/04/2019 179 169,14
26/04/2019 175,5 166,39
03/05/2019 174 166,39
10/05/2019 173 165,39
17/05/2019 175,5 166,89
24/05/2019 174 169,54
31/05/2019 176,5 166,89
07/06/2019 175 173,64
14/06/2019 173 173,14
21/06/2019   174
28/06/2019   176,5
05/07/2019   173
12/07/2019   171
19/07/2019   169
26/07/2019   170
02/08/2019   167
09/08/2019   165
16/08/2019   163
23/08/2019   161
30/08/2019   163
06/09/2019   159
13/09/2019   162
20/09/2019   164
27/09/2019   165
04/10/2019   170
11/10/2019   170
18/10/2019   175
25/10/2019   174
01/11/2019   174
08/11/2019   174
15/11/2019   174
22/11/2019   176
29/11/2019   178
06/12/2019   178
13/12/2019   179
20/12/2019   181
27/12/2019   184
03/01/2020   185
10/01/2020   188
17/01/2020   190
24/01/2020   192
31/01/2020   185,81
07/02/2020   188
14/02/2020   189,06
21/02/2020   189,5
28/02/2020   183
06/03/2020   179
13/03/2020   170
20/03/2020   185,95
27/03/2020   191,20
03/04/2020 180 186
10/04/2020 192 193,7
17/04/2020 181 192
24/04/2020 187 191,39
30/04/2020 181 187
07/05/2020 182 190
15/05/2020    
22/05/2020    
29/05/2020    
05/06/2020    
12/06/2020    
19/06/2020    
26/06/2020    
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

155 192 t ont été chargées et déchargées
du 30 avril 2020 au 6 mai dont :

Exportations : 118 955 t

  • Pois fourrager : 3 300 t (Italie)
  • Tourteaux de colza : 2 750 t (Royaume-Uni)
  • Tourteaux gluten de blé : 2 205 t (Norvège)
  • Blé tendre : 77 700 t (Algérie : 59 500 t ; Ghana : 18 200 t)
  • Orge fourragère : 33 000 t (Maroc)

Importations : 36 237 t

  • Blé dur : 3 260 t (France)
  • Pois fourrager : 5 544 t (Royaume-Uni : 3 000 t ; France : 2 544 t)
  • Colza : 27 433 t (canada)

 



 

La Pallice

44 009 t ont été chargées
du 30 avril au 6 mai 2020, dont :

  • Orge : 4 000 t (Portugal : 3 800 t ; Guadeloupe : 200 t)
  • Maïs : 3 200 t (Guadeloupe)
  • Blé dur : 4 859 t (Guadeloupe)
  • Blé  vrac : 32 850 t (Angleterre : 2 850 t ; Algérie : 30 000 t)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Colza : le pétrole repart à la hausse

L’heure du déconfinement a sonné dans plusieurs États américains. Avec la reprise graduelle de certaines activités, la production hebdomadaire d’éthanol a rebondi cette semaine, et les stocks ont baissé, même si ces derniers restent importants.

Le pétrole reprend de la fermeté, même si le niveau d’avant crise est très loin d’être atteint. La semaine passée a été marquée par une des plus fortes hausses hebdomadaires de l’histoire sur le marché du pétrole qui revient s’afficher proche des 25 $/baril (+10$ sur la semaine). L’entrée en vigueur des coupes de l’OPEP ainsi que la forte chute du nombre de puits en activité aux Etats-Unis  expliquent ce rebond du marché. Cela est-il un signal montrant que le pire est passé ?

Le marché du colza a profité de la hausse du pétrole ce mardi, puis n’a que peu évolué dans l’attente du rapport sur les statistiques de production agricole du Canada (StatCan). Le rapport sur l’état des stocks et des intentions de semis de canola au Canada devrait être publié ce soir. Une baisse de la production est attendue dans le pays, laissant supposer des flux d’exportations moins élevés.  A ce jour, ce sont 1,5Mt de canola canadien qui sont entrés sur le sol européen. L’origine canadienne représente donc 28,7% des importations européennes. Dans un contexte à venir vraisemblablement d’une petite récolte européenne et donc de besoins d’importations importants, toute diminution significative de production à l’échelle mondiale pourrait se traduire par une hausse des prix sur le marché européen.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2018/NR20 R2019
06/07/2018 359,75  
13/07/2018 357,75  
20/07/2018 358,5  
27/07/2018 361,25  
03/08/2018 366,5  
10/08/2018 371  
17/08/2018 378  
24/08/2018 374,5  
31/08/2018 374,25  
07/09/2018 375,25  
14/09/2018 368  
21/09/2018 367,25  
28/09/2018 372,25  
05/10/2018 377  
12/10/2018 372  
19/10/2018 370,75  
26/10/2018 371,5  
02/11/2018 377,5  
09/11/2018 378,5  
16/11/2018 379  
23/11/2018 371,5  
30/11/2018 372,5  
07/12/2018 374  
14/12/2018 371,5  
21/12/2018 367  
28/12/2018 363  
04/01/2019 367,75  
11/01/2019 368,25  
18/01/2019 369,5  
25/01/2019 376,25  
01/02/2019 373  
08/02/2019 373  
15/02/2019 367  
22/02/2019 362,75  
01/03/2019 359,25  
08/03/2019 358  
15/03/2019 358,75  
22/03/2019 361,75  
29/03/2019 359,25  
05/04/2019 363,50  
12/04/2019 361,75  
19/04/2019 363,25  
26/04/2019 365,25  
03/05/2019 365,25  
10/05/2019 361,50  
17/05/2019 363.25 364,25
24/05/2019 363.25 364,25
31/05/2019 367,25 367,25
07/06/2019 365,50 367,50
14/06/2019   365,50
21/06/2019   370
28/06/2019   365
05/07/2019   365.25
12/07/2019   370,75
19/07/2019   372
26/07/2019   380
02/08/2019   376.25
09/08/2019   377.85
16/08/2019   381
23/08/2019   383
30/08/2019   383
06/09/2019   385,25
13/09/2019   385,75
20/09/2019   390
27/09/2019   391.25
04/10/2019   389
11/10/2019   385,50
18/10/2019   382.75
25/10/2019   381
01/11/2019   388,25
08/11/2019   393,75
15/11/2019   396
22/11/2019   397
29/11/2019   393,75
06/12/2019   400,50
13/12/2019   402,50
20/12/2019   412,25
27/12/2019   416.25
03/01/2020   415
10/01/2020   420
17/01/2020   400,75
24/01/2020   410,75
31/01/2020   400,75
07/02/2020   386
14/02/2020   389
21/02/2020   390,75
28/02/2020   379,50
06/03/2020   377
13/03/2020   359
20/03/2020   356
27/03/2020   357,5
03/04/2020   364,50
10/04/2020   373
17/04/2020   370
24/04/2020 367,5 369,75
01/05/2020 367,75 367,75
07/05/2020 373,50 370,75
15/05/2020    
22/05/2020    
29/05/2020    
05/06/2020    
12/06/2020    
19/06/2020    
26/06/2020    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 190 €/t mai/juin ;
NR : 182 €/t juil./août ; 183 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 192 €/t mai/juin ;
NR : 184 €/t juil.; 185 €/t oct./déc.

Orge

R. Rouen : 149 €/t mai/juin ;
NR : 159 €/t juil.; 160 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 161 €/t juil. ;
NR : 162 €/t oct./déc.

Maïs

R. Bretagne : 175 €/t mai/juin ;
NR : 178 €/t août

Oléagineux


Colza

Fob Moselle : 370,75 €/t mai/juin
NR : 373,50 €/t juil./août/sept.

Tournesol

Saint-Nazaire : NR : 320 €/t juil./août. (var. -15 €/t)
Bordeaux : NR : 340 €/t juil./août.
 

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 879 $/t mai (var. 107,37 $/t)
Soja - Rotterdam : 669 $/t mai (var. 5,72 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 734 $/t mai (var. 5,23 $/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 464 $/t mai (var. -9,00 $/t)

Indices 


Pétrole - WTI New-York, spot : 26,40 $/baril (var. 11,34 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,0787 $ (var. -0,01)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 7 mai variation*
Blé tendre, mai 203,50 8,75
Maïs, juin 164,75 -0,50
Colza, août 370,50 5,75
Huile de Colza, juin 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, juin 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 7 mai variation*
Blé tendre, juillet 176,36 1,87
Maïs, juillet 114,74 0,93
Soja, juillet 283,72 0,78
Huile Soja, juillet 528,43 -2,09
Tourteaux de Soja, juillet 294,58 2,06

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 7 mai variation*
Canola, mai 304,94 -1,75

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-03/05
Cumul France
01/07-03/05
Blé tendre 28 804 342 9 839 221
Farine BT (val. prod.) 484 124 64 350
Blé dur 903 821 260 758
Orge 6 345 034 2 731 847
Maïs 4 401 707 87 123

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-03/05
Cumul France
01/07-03/05
Blé tendre 1 764 930 3 280
Farine BT (équiv. grain) 24 110 7 291
Blé dur 1 615 547 130
Maïs 17 471 433 10 591
Sorgho 77 061 5

Source : Commission Européenne, DG TAXUD