S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°39 - Vendredi 29 octobre 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Vie des entreprises

Rubriques

Bon Diagnostic Carbone



Cérèsia propose un diagnostic carbone pour les exploitations de moins de 5 ans

Suite à l’appel à projet « Bon Diagnostic Carbone » de l’ADEME, Cérèsia a été retenu pour la réalisation de 30 diagnostics carbone qui seront réalisés selon le cahier des charges de l’ADEME auprès d’agriculteurs installés depuis moins de 5 ans. « Les jeunes agriculteurs sont plus particulièrement concernés par Le Bon diagnostic carbone. Ils bénéficieront de la prise en charge à 90% de leur diagnostic. Le reste à charge sera de 200 € seulement. Le projet est soutenu par le Club des jeunes agriculteurs de Cérèsia.» explique Frédéric Adam, responsable des solutions agricoles. Cérèsia travaille la problématique carbone depuis plusieurs mois dans l’objectif d’être prêt à proposer des solutions d’accompagnement à ses agriculteurs. « Aujourd’hui même si le sujet reste complexe, le diagnostic carbone permet de faire un point concret de situation de l’exploitation sur son impact GES et la quantité de carbone stockée dans le sol. ». L’équipe des Conseillers en Outils de Pilotage et Services a été formée à l’outil Carbon Extract. « A partir du résultat du diagnostic, l’agriculteur saura précisément où se situer. Il pourra avec son conseiller simuler des changements de pratiques pour optimiser son impact GES et générer des crédits carbones. » Plusieurs leviers sont mobilisables comme par exemple l’optimisation de la fertilisation ou l’augmentation de la biomasse des couverts. « Le changement de pratiques devra intégrer le coût engendré qui doit forcément générer de la valeur ajoutée », conclut Fréderic Adam. Cérèsia est également partie prenante dans le consortium Carbon Think et réalisera 5 diagnostics supplémentaires sur des exploitations de la région Est de son territoire.

Site internet : https://www.ceresia.fr

rapprochement



Massaferro rejoint le groupe Arterris qui renforce ainsi sa filière légumes

La coopérative d’agriculteurs Arterris annonce un rapprochement avec Massaferro, entreprise familiale provençale de production et conditionnement de pommes de terre depuis 1899. Cet adossement s’inscrit dans la stratégie du groupe coopératif visant à renforcer la filière du légume, véritable relai de croissance et source de diversification pour les adhérents agriculteurs.

Arterris ajoute une corde à son arc à travers ce rapprochement stratégique

Forte d’une expérience et d’un savoir-faire de 4 générations, l’entreprise Massaferro, située à La Crau (Provence), assure la production, le stockage, lavage, calibrage et conditionnement de pommes de terre primeurs. L’entreprise familiale, pilotée par Léa et Ugo Massaferro, s’attache à accompagner une centaine de producteurs français vers de nouvelles pratiques agricoles respectueuses de l’environnement (certifications HVE, IFS, Agriculture Bio, 0 pesticides) et des attentes du consommateur.

Arterris possède déjà des activités dédiées à la filière Légumes, l’unité de « Silvacane », un atelier de production, lavage et conditionnement de carottes (6000 t/an), navets (700 t/an), radis noirs (400 t/an) situé à La Roque-d'Anthéron (13) et une station pour les asperges à Bram (11)

Ce rapprochement avec la société Massaferro permet à Arterris d’aller plus loin dans cette activité

Légumes : « Nous nous appuyons dans cette démarche de développement sur une société qui possède déjà un réseau commercial et un savoir-faire reconnu depuis plusieurs générations dans la collecte, le lavage et le conditionnement de pommes de terre. Cela représente notamment un débouché commercial pour nos adhérents souhaitant se diversifier avec la production de pomme de terre », affirme Cédric Bonato, Directeur Cultures Spécialisées.

« Nous avons souhaité nous adosser à un groupe coopératif agricole capable de fournir un sourcing de pommes de terre Sud de France car cela offre l’avantage de disposer d’une certaine précocité dans la récolte et de pommes de terre directement issues de circuits-courts », ajoutent Léa et Ugo Massaferro, co-gestionnaires de la société Massaferro. En effet, jusqu’alors l’entreprise s’approvisionnait majoritairement en pommes de terre issues du Nord de la France.

Massaferro, qui compte 60 collaborateurs, réalise un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros, soit un tonnage de 35 000 tonnes de pommes de terre par an. La société vend 80% de sa production à la grande distribution.

Sites internet :
https://www.arterris.fr/
https://www.massaferro.fr/