S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°34 - Vendredi 24 septembre 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Clara Moley

La forte demande en blé continue
de soutenir les cours

Aux Etats Unis, les conditions climatiques restent sèches et chaudes pour la saison, mais les prévisions à quinze jours indiquent le retour de la pluie pour la région des Plaines, ce qui promet d’apporter un répit bienvenu aux cultures. Le Canada quant à lui reste chaud et sec, de même que l’Europe, la région mer Noire, et l’Argentine.

Cette semaine, c’est du côté de la demande que l’attention du marché s’est tournée. En effet, les appels d’offre internationaux se succèdent et semblent indiquer une demande plus forte qu’actuellement estimée par l’USDA. Le Pakistan a ainsi acheté 575kt de blé lundi pour un appel d’offre initialement prévu à 500kt et en prévoit un autre pour 640kt la semaine prochaine. L’Algérie aurait acheté entre 300 et 500kt de blé dur d’origine canadienne, tandis que la Jordanie sera de retour à la fin du mois de septembre pour un volume de 120kt de blé. La Chine quant à elle continuerait d’acheter du blé français.

Les ventes américaines hebdomadaires s’élevaient à 356kt cette semaine, pour un total sur la campagne de 397Mbu, en baisse de 20% par rapport à la campagne précédente.

Cependant les cours du blé à Chicago ont continué de monter, gagnant $17,5cts/bu sur l’échéance décembre 2021 entre les sessions de mardi et de jeudi, et reflétant bien la forte demande et l’anticipation par le marché de la réévaluation de cette demande à la hausse. Notons par ailleurs que les chargements américains sont 10% plus avancés que lors de la campagne précédente.

Côté Amérique du Sud, l’Argentine maintenait cette semaine l’évaluation de sa récolte à 50% « bonne/très bonne » et conserve sa prévision à 19,2Mt vs. 20Mt pour l’USDA.

Côté européen enfin, le marché Euronext poursuivait lui aussi son ascension. L’échéance décembre 2021 gagnait ainsi 4,25€/t sur la seule session de jeudi, rompant la résistance symbolique des 250€/t. En cause, le mouvement du marché américain qui a entrainé les cours européens dans son sillage, mais aussi l’intérêt persistant de la Chine pour le blé français qui, bien qu’il soit difficile à estimer pour le moment reste suffisamment fort pour modifier le bilan français.

Côté français, la récolte atypique cette année est susceptible de réorganiser les débouchés en particulier vers les pays tiers. Cependant la France n’est pas seule, et nos voisins européens, en particulier l’Allemagne, les pays Baltes et la Pologne qui ont connu les mêmes épisodes climatiques que la France, font face aux mêmes challenges. Notons également qu’en France la grande hétérogénéité des récoltes et le savoir-faire du travail du grain permettent malgré tout de compenser ces difficultés. 

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 185    
10/01/2020 188    
17/01/2020 190    
24/01/2020 192    
31/01/2020 185,81    
07/02/2020 188    
14/02/2020 189,06    
21/02/2020 189,5    
28/02/2020 183    
06/03/2020 179    
13/03/2020 170    
20/03/2020 185,95    
27/03/2020 191,20    
03/04/2020 186 180  
10/04/2020 193,7 192  
17/04/2020 192 181  
24/04/2020 191,39 187  
30/04/2020 187 181  
07/05/2020 190 182  
15/05/2020 190 181  
21/05/2020 188 184  
29/05/2020 187 183  
05/06/2020 183 184  
12/06/2020 175 179  
19/06/2020   177  
26/06/2020   175  
03/07/2020   180  
10/07/2020   189  
17/07/2020   187  
24/07/2020   184  
31/07/2020   184  
07/08/2020   183  
14/08/2020   182  
21/08/2020   181  
28/08/2020   186  
04/09/2020   186  
11/09/2020   189  
18/09/2020   190  
25/09/2020   191  
02/10/2020   195  
09/10/2020   196  
16/10/2020   204  
23/10/2020   204  
30/10/2020   201  
06/11/2020   205  
13/11/2020   208  
20/11/2020   208  
27/11/2020   209  
04/12/2020   202,81  
11/12/2020   206  
18/12/2020   207,81  
25/12/2020   212  
01/01/2021   214  
08/01/2021   215  
15/01/2021   228  
22/01/2021   230  
29/01/2021   226  
05/02/2021   224,56  
12/02/2021   220,00  
19/02/2021   234,06  
26/02/2021   239  
05/03/2021   229  
12/03/2021   220  
19/03/2021   217  
26/03/2021   209  
02/04/2021   202 195
09/04/2021   204 197
16/04/2021   210 205
23/04/2021   207 218
30/04/2021   234 216
07/05/2021   235 227
14/05/2021   235 214
21/05/2021   230 212
28/05/2021     212
04/06/2021     216
11/06/2021     213,14
18/06/2021     204
25/06/2021     203,64
02/07/2021     208
09/07/2021     198,39
16/07/2021     208
23/07/2021     212,89
30/07/2021     218
06/08/2021     229
13/08/2021     250
20/08/2021     246
27/08/2021     246
03/09/2021     240,50
10/09/2021     241
17/09/2021     252
24/09/2021     252,85
01/10/2021      
08/10/2021      
15/10/2021      
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

261 920 t ont été chargées et déchargées
du 16 au 22 septembre 2021 dont :

Exportations : 229 052 t

  • Blé fourrager : 33 000 t (Espagne)
  • Blé tendre : 137 572 t (Algérie : 61 081 t ; Maroc : 27 000 t ;
    Portugal : 6 056 t ; Chine : 43 435 t)
  • Orge de brasserie : 36 674 t (Allemagne : 3 660 t ;
    Chine : 28 814 t ; Pays-Bas : 4 200 t)
  • Orge fourragère : 21 806 t (Chine)

Importations : 32 868 t

  • Graines de colza : 32 868 t (Lettonie)

 


 


 

La Pallice

 

74 000 t ont été chargées
du 16 au 23 septembre 2021, dont :

  • Blé vrac : 74 000 t (Côte d'Ivoire : 27 500 t ; Angola : 33 000 t ;
    Italie : 13 500 t)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Le colza passe la barre des 600 €/t

En début de semaine, le cours du soja a continué sa baisse entamée quelques jours plus tôt. Cette baisse est due au ralentissement des exportations de soja US vers la Chine en raison de l’ouragan Ida qui a endommagé les terminaux portuaires de Louisiane. Mercredi dernier, deux annulations de ventes de soja avaient inquiété le marché.

La baisse de la demande en soja US a donc profité au Brésil. Les importations chinoises de soya brésilien ont augmenté de +11 % au cours du mois d’août par rapport à août l’an 2020, pour atteindre 9,04 Mt. Les importations chinoises de soja se sont quant à elles situées à 9,49 Mt en août, comparativement à 9,6 Mt l’an passé, ce qui ne représente qu’une légère baisse, alors qu’on s’attendait à un ralentissement de la demande causé par la réduction de la marge de profit des triturateurs chinois. Pour la campagne 21/22, le CIC projette des importations de soja à hauteur de 102,3Mt (contre 98,7Mt l’an dernier).

Au Brésil, les semis de soja ont tout juste commencé. Il est attendu des surfaces en hausse de +3,6% pour une production estimée à 141Mt. Les semis pourraient progresser difficilement en raison des conditions sèches dans le pays, malgré les récentes pluies.

Puis au cours de la semaine, les cours ont repris de la couleur, bien que les éléments baissiers demeurent d’actualité. L’attention des opérateurs se porte surtout sur l’Amérique du Sud, où les conditions sèches dominent.

En colza, le marché à terme a dépassé les 600€/t et l’ascension semble se poursuivre. Plusieurs éléments expliquent cette poursuite de la hausse : le prix du biodiesel a pris près de 200$/t ces 15 derniers jours, alors que les disponibilités en graines sont sous tension. Le prix du pétrole est également en hausse, les difficultés d’extraction aux Etats-Unis suite au passage de l’ouragan ont ralenti quelque peu l’offre alors que la demande est importante.

Au Canada, l’estimation de la production de canola est passée en dessous de 13Mt suite au dernier rapport de StatCan. Ce serait la récolte la plus faible depuis 2012. Malgré la hausse de la production européenne, la production mondiale de colza/canola est estimée à 62Mt (contre 66Mt l’an dernier) selon Oilworld. Bien qu’il soit attendue une production australienne plutôt bonne (5Mt), les 3 principaux pays, Canada, Australie, Ukraine, exporteront 25% de moins que l’an passé selon le CIC.

Et malgré la rationalisation dans les utilisations (trituration prévue à 62Mt contre 66Mt), les stocks sont au plus bas, à 4,70Mt contre 6,79Mt l’an dernier. Pour Oilworld, la récolte catastrophique au Canada n’aura pas que des répercussions sur la graine, mais aussi sur l’huile et les tourteaux de colza dans les prochains mois.

Le tournesol est au beau fixe en ce moment. Les prix du tournesol suivent l’évolution haussière des autres oléagineux, et les premières coupes de tournesol sont plutôt rassurantes.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 415    
10/01/2020 420    
17/01/2020 400,75    
24/01/2020 410,75    
31/01/2020 400,75    
07/02/2020 386    
14/02/2020 389    
21/02/2020 390,75    
28/02/2020 379,50    
06/03/2020 377    
13/03/2020 359    
20/03/2020 356    
27/03/2020 357,5    
03/04/2020 364,50    
10/04/2020 373    
17/04/2020 370    
24/04/2020 369,75 367,5  
01/05/2020 367,75 367,75  
07/05/2020 370,75 373,5  
15/05/2020 370,5 374,5  
21/05/2020   375,50  
29/05/2020   374,25  
05/06/2020   374,25  
12/06/2020   375,5  
19/06/2020   377  
26/06/2020   374,75  
03/07/2020   378,50  
10/07/2020   386,25  
17/07/2020   383,50  
24/07/2020   382,75  
31/07/2020   386.25  
07/08/2020   381,75  
14/08/2020   378,5  
21/08/2020   383,75  
28/08/2020   388,5  
04/09/2020   386  
11/09/2020   381,50  
18/09/2020   392,75  
25/09/2020   380,25  
02/10/2020   389,50  
09/10/2020   390,75  
16/10/2020   389  
23/10/2020   394,75  
30/10/2020   378  
06/11/2020   406,75  
13/11/2020   411,25  
20/11/2020   413,75  
27/11/2020   415,25  
04/12/2020   412,25  
11/12/2020   414,50  
18/12/2020   418,5  
25/12/2020   420  
01/01/2021   421  
08/01/2021   430  
15/01/2021   433,50  
22/01/2021   432,75  
29/01/2021   435,75  
05/02/2021   436,25  
12/02/2021   453,75  
19/02/2021   468  
26/02/2021   495,25  
05/03/2021   522  
12/03/2021   527  
19/03/2021   527,75  
26/03/2021   522,25  
02/04/2021   517 517
09/04/2021     515,5
16/04/2021     479,75
23/04/2021     510,25
30/04/2021     501,5
07/05/2021     543,5
14/05/2021     536
21/05/2021     532
28/05/2021     524,25
04/06/2021     543,75
11/06/2021     534,75
18/06/2021     483
25/06/2021     511,25
02/07/2021     512,25
09/07/2021     523,75
16/07/2021     549,50
23/07/2021     536,75
30/07/2021     539
06/08/2021     535
13/08/2021     557
20/08/2021     566
27/08/2021     535
03/09/2021     581,25
10/09/2021     587
17/09/2021     605,25
24/09/2021     622
01/10/2021      
08/10/2021      
15/10/2021      
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 252,85 €/t oct./déc. ; 246,56 € janv./mars
R. Bretagne : 234,85 €/t oct./déc. ; 231,56 € janv./mars
R. Dunkerque : 252,85 €/t oct./déc. ; 246,56 € janv./mars
R. La Pallice : 254,85 €/t oct./déc. ; 248,56 € janv./mars

Orges

R. La Pallice/Rouen : 228,85 €/t oct./déc. ; 228,56 € janv./mars
R. Dunkerque : 229,85 €/t oct./déc. ; 218,56 € janv./mars
R. Bretagne : 228,85 €/t oct./déc. ; 231,56 € janv./mars

Maïs

R. Bretagne : 222,56 €/t oct./déc.

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 618,25 €/t fév./avril (var. 18,50 €/t)
Fob Moselle : 622,00 €/t oct./déc. (var. 16,75 €/t) ;
613,25 €/t fév./avril (var. 19,50 €/t)

Tournesol

Saint-Nazaire : 535,00 €/t oct./déc. (var. -5,00 €/t)
Bordeaux : 535,00 €/t oct./déc. (var. -15,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 1 585 $/t sept. (var. 15,34 €/t)
Soja - Rotterdam : 1 418 $/t sept. (var. 1,47 €/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 329 $/t sept. (var. 28,64 €/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 1 114 $/t sept. (var. -11,02 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 73,27 $/baril (var. 0,66 €/t)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,1739 $ (var. 0,00 €/t)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 24 septembre variation*
Blé tendre, décembre 252,00 3,25
Maïs, novembre 221,75 2,75
Colza, novembre 615,00 16,75
Huile de Colza, décembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, décembre 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 24 septembre variation*
Blé tendre, décembre 224,65 2,25
Maïs, décembre 177,50 0,58
Soja, novembre 402,03 -2,22
Huile Soja, décembre 1 070,98 7,27
Tourteaux de Soja, décembre 319,40 -2,58

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 24 septembre variation*
Canola, novembre 591,21 6,02

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européen

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-19/09
Cumul France
01/07-19/09
Blé tendre 6 530 558 531 518
Farine BT (val. prod.) 105 255 7 589
Blé dur 102 271 3 823
Orge 2 366 626 641 411
Maïs 288 862 34 190

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-19/09
Cumul France
01/07-19/09
Blé tendre 504 709 150
Farine BT (équiv. grain) 13 116 1 477
Blé dur 280 705 13
Maïs 3 141 149 758
Sorgho 1 497 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD