S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°37 - Vendredi 15 octobre 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

Les disponibilités en maïs français se font attendre

Maïs

En France, les chantiers de récolte continuent d’accumuler du retard. Selon Céré’Obs, seules 15% des surfaces étaient récoltées au 11 octobre, contre 62% en 2020. La flambée des cours de l’énergie impacte également les frais de séchage. Néanmoins, le retard dans les récoltes n’impacte pas le potentiel de production du maïs. Agreste, dans son dernier rapport, estime la production de maïs à 14,2Mt, alors que bon nombre d’analystes l’estime encore plus importante. En Ukraine également les chantiers de récolte prennent du retard, seulement 14% des surfaces sont moissonnées.

Les retards dans la récolte du maïs limitent les disponibilités en maïs, d’autant plus que la fin de la campagne précédente se termine avec des stocks au plus bas chez les organismes collecteurs. Selon les données de France AgriMer, à fin août 2021, les stocks étaient en retrait de -19% par rapport à 2020 et -22% par rapport à 2019. Cela contribue au maintien des cours à la hausse pour le maïs européen.

Plus au sud, des analystes estiment que les semis de maïs Safrihna se feront dans la fenêtre de temps idéal, ce qui laisse supposer une récolte avec des rendements optimales. Il est cependant bien trop tôt aujourd’hui pour avoir de réelles certitudes aussi longtemps à l’avance. Pour la Conab, la production de maïs pourrait atteindre 116,3Mt, et les prix actuellement élevés incitent les producteurs à en semer.

Ce mardi était très attendu le rapport de l’USDA. Certains analystes tablaient sur une révision à la baisse de la récolte de maïs de 23 Mbu, en raison d’une correction du rendement de 0,3 bu/acres. Finalement c’est l’inverse qui s’est passé puisque l’USDA a corrigé à la hausse le rendement (+0,2 bu/acres), entraînant une augmentation de la production et des stocks. Cela a entraîné une baisse des cours, y compris sur le marché à terme d’Euronext. S’ajoute à cela les chantiers de récolte aux Etats-Unis qui avancent plutôt bien.

Blé tendre

Les semis avancent et sont désormais complétés à 13% en date du 11 octobre selon Céré’Obs, un niveau tout à fait correct par rapport à 2020 (11%). La forte hausse des prix, mais surtout le manque de disponibilité des engrais fait craindre des changements d’assolements pour des cultures moins consommatrices d’azote. Il se pourrait bien que plus d’orges de printemps notamment soient semés en lieu et place du blé tendre. Plus généralement, les conséquences de la pandémie de COVID 19 se traduisent toujours par des tensions sur les approvisionnements de toute nature, ce qui se traduit également par des prix de fret très élevés.

Dans les derniers bilans publiés ce mercredi, France AgriMer revoit à la baisse les disponibilités en blé tendre pour le marché, intégrant les dernières estimations d’Agreste faisant état d’une production française à 35,2Mt. Les estimations ont été revues en baisse d’1,5Mt depuis début août. Malgré une révision de -50kt sur la prévision d’utilisations de blé tendre par les fabricants d’aliments français, les stocks de fin de campagne sont en baisse de -500kt par rapport aux estimations du mois dernier. Les prévisions d’exportations vers l’UE et les pays tiers restent inchangés. Vers les pays tiers, on note depuis le début de la campagne des ventes vers l’Algérie à hauteur de 600kt (28% des exportations pays tiers), puis vers la Chine (24%). Cette semaine, 130kt de blé tendre à destination de la Chine ont été chargées depuis le port de Rouen.

En Russie, compte tenu de la récolte décevante, les rumeurs vont bon train sur des éventuelles quotas à l’exportation, et ce dès le début de l’année 2022. Le quota pourrait être de 31 à 32Mt, alors que l’USDA prévoit des exportations russes à hauteur de 35Mt.

A noter que l’Iran devra importer 8 Mt de blé cette année à la suite de la pire sécheresse connue en 50 ans dans ce pays. Cette situation survient au moment où le prix des grains s’est enflammé et que les frais de transport ont explosé. Le pain constitue un aliment de base pour le peuple iranien, et une pénurie de cette denrée serait un revers de plus pour le gouvernement alors que des manifestations violentes ont eu lieu en juillet dernier en lien avec un manque d’eau potable.

Orges

L’orge française profite de la demande particulièrement dynamique de la part de la Chine. Sur les premiers mois de la campagne, les chiffres des douanes et des embarquements font état de plus d’1,3 Mt d’orges vendues à la Chine. Ce pays constitue la principale destination à ce jour (91,1% des exportations pays tiers).

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 185    
10/01/2020 188    
17/01/2020 190    
24/01/2020 192    
31/01/2020 185,81    
07/02/2020 188    
14/02/2020 189,06    
21/02/2020 189,5    
28/02/2020 183    
06/03/2020 179    
13/03/2020 170    
20/03/2020 185,95    
27/03/2020 191,20    
03/04/2020 186 180  
10/04/2020 193,7 192  
17/04/2020 192 181  
24/04/2020 191,39 187  
30/04/2020 187 181  
07/05/2020 190 182  
15/05/2020 190 181  
21/05/2020 188 184  
29/05/2020 187 183  
05/06/2020 183 184  
12/06/2020 175 179  
19/06/2020   177  
26/06/2020   175  
03/07/2020   180  
10/07/2020   189  
17/07/2020   187  
24/07/2020   184  
31/07/2020   184  
07/08/2020   183  
14/08/2020   182  
21/08/2020   181  
28/08/2020   186  
04/09/2020   186  
11/09/2020   189  
18/09/2020   190  
25/09/2020   191  
02/10/2020   195  
09/10/2020   196  
16/10/2020   204  
23/10/2020   204  
30/10/2020   201  
06/11/2020   205  
13/11/2020   208  
20/11/2020   208  
27/11/2020   209  
04/12/2020   202,81  
11/12/2020   206  
18/12/2020   207,81  
25/12/2020   212  
01/01/2021   214  
08/01/2021   215  
15/01/2021   228  
22/01/2021   230  
29/01/2021   226  
05/02/2021   224,56  
12/02/2021   220,00  
19/02/2021   234,06  
26/02/2021   239  
05/03/2021   229  
12/03/2021   220  
19/03/2021   217  
26/03/2021   209  
02/04/2021   202 195
09/04/2021   204 197
16/04/2021   210 205
23/04/2021   207 218
30/04/2021   234 216
07/05/2021   235 227
14/05/2021   235 214
21/05/2021   230 212
28/05/2021     212
04/06/2021     216
11/06/2021     213,14
18/06/2021     204
25/06/2021     203,64
02/07/2021     208
09/07/2021     198,39
16/07/2021     208
23/07/2021     212,89
30/07/2021     218
06/08/2021     229
13/08/2021     250
20/08/2021     246
27/08/2021     246
03/09/2021     240,50
10/09/2021     241
17/09/2021     252
24/09/2021     252,85
01/10/2021     260
08/10/2021     270,60
15/10/2021     269
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

259 418 t ont été chargées
du 7 au 13 octobre 2021 dont :

Exportations : 259 418 t

  • Orge fourragère : 83 973 t (Chine)
  • Tourteaux de gluten de blé : 2 045 t (Norvège)
  • Blé tendre : 124 100 t (Chine : 92 600 t ; Algérie : 31 500 t)
  • Blé fourrager : 45 100 t (Philippines)
  • Orge de brasserie : 4 200 t (Allemagne)

 



 

La Pallice

 

83 100 t ont été chargées
du 7 au 14 octobre 2021, dont :

  • Blé vrac : 74 450 t (Portugal : 4 300 t ; Angola : 34 150 t ;
    Sénégal : 36 000 t)
  • Maïs vrac : 8 650 t (Ecosse : 4 500 t ; Belgique : 4 150 t)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Clara Moley

Le marché des oléagineux reste très volatile

Forte volatilité sur les marchés des oléagineux cette semaine, alimentée par plusieurs mouvements contradictoires.

Le premier est la publication du dernier rapport USDA mardi qui, contre toute attente, a présenté un bilan américain plus lourd que prévu. En augmentant les rendements à 51,5bpa, ce qui correspondait à la frange la plus haute des attentes, et surtout en maintenant les exports stables malgré un retard effectif de 38% par rapport à l’année dernière, le ministère de l’agriculture américain aboutit à des stocks de fin de campagne de 320Mbu, un chiffre largement supérieur aux attentes des opérateurs.

Ces annonces expliquent en partie la correction des cours du soja cette semaine à Chicago, l’échéance janvier 2022 corrigeait ainsi de $46cts/bu en quatre sessions.

Notons par ailleurs que la Chine montrait des signes de ralentissement économique cette semaine, en particulier la hausse de son indice PPI (qui renseigne l’évolution des prix des usines à leurs clients) qui a enregistré cette année une hausse de 10,7%, la plus forte depuis la création de l’indice. Ajoutons à cela la hausse du prix du charbon qui menace l’activité industrielle du pays, le Gouvernement ayant pour l’instant décidé de donner la priorité au chauffage domestique, et qui a eu pour conséquence de ralentir l’activité de trituration qui fonctionne actuellement à 80% de sa capacité.

Coté exports, les Etats Unis enregistraient cette semaine des ventes de 600kt, dont 132kt pour une destination « inconnue », souvent assimilée à la Chine, et pour un total de campagne de 1,4Mt.

En Amérique du Sud, le Brésil reste concentré sur les semis, qui progressent favorablement et auraient atteint 20% de la surface. Le programme de chargement du pays s’élève à 2,5Mt pour 1,4Mt déjà chargées. L’agence nationale CONAB annonçait cette semaine une prévision de production de 140,75Mt, un nouveau record pour le Brésil qui confirme son statut de premier producteur mondial.

Sur le marché Euronext, le colza été chahuté cette semaine, dans le sillage des cours du soja, et perdait 9€/t sur l’échéance février 2022 en début de semaine. Le canola canadien enregistrait lui aussi un revirement brutal après plusieurs semaines de hausse. Même si les fondamentaux restent tendus et que la baisse ne semble pas représenter une tendance de fond, les échéances techniques ainsi que les aléas du marché du soja peuvent continuer d’apporter de la volatilité.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 415    
10/01/2020 420    
17/01/2020 400,75    
24/01/2020 410,75    
31/01/2020 400,75    
07/02/2020 386    
14/02/2020 389    
21/02/2020 390,75    
28/02/2020 379,50    
06/03/2020 377    
13/03/2020 359    
20/03/2020 356    
27/03/2020 357,5    
03/04/2020 364,50    
10/04/2020 373    
17/04/2020 370    
24/04/2020 369,75 367,5  
01/05/2020 367,75 367,75  
07/05/2020 370,75 373,5  
15/05/2020 370,5 374,5  
21/05/2020   375,50  
29/05/2020   374,25  
05/06/2020   374,25  
12/06/2020   375,5  
19/06/2020   377  
26/06/2020   374,75  
03/07/2020   378,50  
10/07/2020   386,25  
17/07/2020   383,50  
24/07/2020   382,75  
31/07/2020   386.25  
07/08/2020   381,75  
14/08/2020   378,5  
21/08/2020   383,75  
28/08/2020   388,5  
04/09/2020   386  
11/09/2020   381,50  
18/09/2020   392,75  
25/09/2020   380,25  
02/10/2020   389,50  
09/10/2020   390,75  
16/10/2020   389  
23/10/2020   394,75  
30/10/2020   378  
06/11/2020   406,75  
13/11/2020   411,25  
20/11/2020   413,75  
27/11/2020   415,25  
04/12/2020   412,25  
11/12/2020   414,50  
18/12/2020   418,5  
25/12/2020   420  
01/01/2021   421  
08/01/2021   430  
15/01/2021   433,50  
22/01/2021   432,75  
29/01/2021   435,75  
05/02/2021   436,25  
12/02/2021   453,75  
19/02/2021   468  
26/02/2021   495,25  
05/03/2021   522  
12/03/2021   527  
19/03/2021   527,75  
26/03/2021   522,25  
02/04/2021   517 517
09/04/2021     515,5
16/04/2021     479,75
23/04/2021     510,25
30/04/2021     501,5
07/05/2021     543,5
14/05/2021     536
21/05/2021     532
28/05/2021     524,25
04/06/2021     543,75
11/06/2021     534,75
18/06/2021     483
25/06/2021     511,25
02/07/2021     512,25
09/07/2021     523,75
16/07/2021     549,50
23/07/2021     536,75
30/07/2021     539
06/08/2021     535
13/08/2021     557
20/08/2021     566
27/08/2021     535
03/09/2021     581,25
10/09/2021     587
17/09/2021     605,25
24/09/2021     622
01/10/2021     645,75
08/10/2021     680
15/10/2021     664,25
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 269 €/t oct./déc. ; 265 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 269 €/t oct./déc. ; 265 €/t janv./mars 
R. La Pallice : 270 €/t oct./déc. ; 266 €/t janv./mars 
R. Bretagne : 253 €/t oct./déc. ; 249 €/t janv./mars 

Orges

R. Rouen : 241 €/t oct./déc. ; 242 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 242 €/t oct./déc. ; 243 €/t janv./mars 
R. La Pallice : 242 €/t oct./déc. ; 243 €/t janv./mars 
R. Bretagne : 246 €/t oct./déc. ; 244 €/t janv./mars 

Maïs

R. Bretagne : 254 €/t oct./déc. ; 232 €/t janv./mars 

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 675,00 €/t avril/juin (var. -7,00 €/t)
Fob Moselle : 664,25 €/t janv./mars (var. -15,75 €/t) ;

Tournesol

Saint-Nazaire : 600,00 €/t janv./juin (var. 10,00 €/t)
Bordeaux : 600,00 €/t janv./juin (var. 10,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 1 745 $/t oct. (var. -16,94 €/t)
Soja - Rotterdam : 1 478 $/t oct. (var. 34,12 €/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 434 $/t oct. (var. 47,83 €/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 1 241 $/t oct. (var. 39,05 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 81,31 $/baril (var. 2,49 €/t)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,1596 $ (var. 0,00 €/t)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 15 octobre variation*
Blé tendre, décembre 270,50 1,25
Maïs, novembre 241,00 -3,50
Colza, novembre 660,00 +16,25
Huile de Colza, décembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, décembre 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 15 octobre variation*
Blé tendre, décembre 229,27 -6,63
Maïs, décembre 175,13 -6,96
Soja, novembre 381,65 -15,29
Huile Soja, décembre 1 147,37 -37,66
Tourteaux de Soja, décembre 298,14 -6,71

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 15 octobre variation*
Canola, novembre 632,67 -8,32

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européen

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-10/10
Cumul France
01/07-10/10
Blé tendre 8 370 439 718 765
Farine BT (val. prod.) 141 650 16 447
Blé dur 178 640 15 031
Orge 2 620 446 685 556
Maïs 711 913 68 280

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-10/10
Cumul France
01/07-10/10
Blé tendre 651 489 150
Farine BT (équiv. grain) 18 282 2 974
Blé dur 405 410 14
Maïs 3 786 457 794
Sorgho 1 722 5

Source : Commission Européenne, DG TAXUD