S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°13 - Vendredi 02 avril 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

Volatilité sur le marché des céréales

Blé tendre

Après avoir gagné +5,75€ mardi, tiré par le maïs suite à la parution des intentions de semis US, hier, le marché à terme d’Euronext a perdu 6,25€ sur l’échéance mai. Les perspectives sur les récoltes à venir sont optimistes et pèsent sur les cours. En France, les surfaces de blé tendre jugées dans un état bon à très bon sont à 87%. Aux Etats-Unis, les récentes pluies ont amélioré l’état des cultures. Selon France Export Céréales, en Ukraine, 98% des blés d’hiver sont dans de bonnes conditions à la mi-mars, et en Russie, les conditions de cultures sont également favorables. Mais un peu de prudence car une vague de froid est attendue notamment en France pour la semaine prochaine.

Pour le CIC, la récolte mondiale de blé à venir pour la campagne 21/22 est prévue à un nouveau record de 790Mt (+2% par rapport à la récolte 20/21). Les stocks mondiaux sont prévus en nette hausse par rapport à cette année (304Mt, +4,1%) ce qui concoure à la pression faite sur les prix. L’utilisation du blé en alimentation humaine comme animale est en hausse également, et semble avoir résisté durant la pandémie, même s’il demeure quelques risques pour les perspectives de la demande en raison des mesures liées à la Covid, et des conditions économiques fragiles.

Du côté de la mer Noire par contre, c’est un véritable krach qui s’est observé pour les blés russes et ukrainiens. Le blé russe a ainsi perdu 27 $/t en l’espace d’une semaine seulement, et le blé ukrainien 24 $/t.

Notons également que les perspectives économiques s’améliorent, notamment aux Etats-Unis avec la mise en place d’un plan de relance massif et d’une progression rapide de la campagne de vaccination, le dollar s’apprécie donc face aux autres devises.

L’Egypte profite de cette baisse des cours pour lancer un appel d’offres pour des chargements début août, l’Algérie également avec vraisemblablement des origines française et européenne retenues.

Ainsi, le prix du blé récolte 2020 est en train de se rapprocher du prix du blé récolte 2021. En 1 mois le prix du blé tendre rendu Rouen, pour des échéances avril/juin a perdu 26€. Et sur la nouvelle campagne le prix du blé n’a perdu que 5€.

Maïs

Après un début de semaine à la baisse, où les marchés anticipaient une hausse des intentions de semis aux Etats-Unis, les projections de l’USDA publiés ce mardi ont finalement étaient inférieures aux attentes pour le maïs : 91,14 millions d’acres (36,88Mha), contre 92 millions d’acres (37,23 Mha) dans le rapport de février. De ce fait, sur le marché de Chicago, le contrat à terme du maïs pour livraison immédiate a atteint la limite maximale de gain en une seule séance en une seule minute. Les prix du maïs sont repartis à la hausse.

Le marché à terme du maïs sur Euronext a profité de cette hausse, gagnant +5,75€ ce mardi pour le contrat de juin.

Et cette hausse risque bien de perdurer. Au niveau mondial, bien que la production soit prévue en hausse pour la campagne 21/22 (+4,7% à 1 193Mt), les stocks de fin de campagne sont prévus en baisse de -3,8%, à 258Mt, soit une baisse de -10Mt par rapport à la campagne 20/21 et -68Mt par rapport à 18/19 selon le CIC. Les stocks de maïs aux Etats-Unis ne devraient augmenter que de façon modeste, il faudra voir dans quelle mesure ces prévisions de stocks seront revus à la baisse en fonction des semis réellement effectués. Rendez-vous fin juin.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2019 R2020
05/07/2019 173  
12/07/2019 171  
19/07/2019 169  
26/07/2019 170  
02/08/2019 167  
09/08/2019 165  
16/08/2019 163  
23/08/2019 161  
30/08/2019 163  
06/09/2019 159  
13/09/2019 162  
20/09/2019 164  
27/09/2019 165  
04/10/2019 170  
11/10/2019 170  
18/10/2019 175  
25/10/2019 174  
01/11/2019 174  
08/11/2019 174  
15/11/2019 174  
22/11/2019 176  
29/11/2019 178  
06/12/2019 178  
13/12/2019 179  
20/12/2019 181  
27/12/2019 184  
03/01/2020 185  
10/01/2020 188  
17/01/2020 190  
24/01/2020 192  
31/01/2020 185,81  
07/02/2020 188  
14/02/2020 189,06  
21/02/2020 189,5  
28/02/2020 183  
06/03/2020 179  
13/03/2020 170  
20/03/2020 185,95  
27/03/2020 191,20  
03/04/2020 186 180
10/04/2020 193,7 192
17/04/2020 192 181
24/04/2020 191,39 187
30/04/2020 187 181
07/05/2020 190 182
15/05/2020 190 181
21/05/2020 188 184
29/05/2020 187 183
05/06/2020 183 184
12/06/2020 175 179
19/06/2020   177
26/06/2020   175
03/07/2020   180
10/07/2020   189
17/07/2020   187
24/07/2020   184
31/07/2020   184
07/08/2020   183
14/08/2020   182
21/08/2020   181
28/08/2020   186
04/09/2020   186
11/09/2020   189
18/09/2020   190
25/09/2020   191
02/10/2020   195
09/10/2020   196
16/10/2020   204
23/10/2020   204
30/10/2020   201
06/11/2020   205
13/11/2020   208
20/11/2020   208
27/11/2020   209
04/12/2020   202,81
11/12/2020   206
18/12/2020   207,81
25/12/2020   212
01/01/2021   214
08/01/2021   215
15/01/2021   228
22/01/2021   230
29/01/2021   226
05/02/2021   224,56
12/02/2021   220,00
19/02/2021   234,06
26/02/2021   239
05/03/2021   229
12/03/2021   220
19/03/2021   217
26/03/2021   209
02/04/2021   202
09/04/2021    
16/04/2021    
23/04/2021    
30/04/2021    
07/05/2021    
14/05/2021    
21/05/2021    
28/05/2021    
04/06/2021    
11/06/2021    
18/06/2021    
25/06/2021    
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

163 909 t ont été chargées et déchargées
du 25 au 31 mars 2021 dont :

Exportations : 117 949 t

  • Blé tendre : 68 640 t (Maroc : 64 240 t ; Portugal : 4 400 t)
  • Orge de brasserie : 49 309 t (Chine)

Importations : 45 960 t

  • Colza : 42 810 t (Canada)
  • Pois jaunes : 3 150 t (Royaume-Uni)

 


 


 

La Pallice

45 880 t ont été chargées
du 25 au 31 mars 2021, dont :

  • Orge vrac : 45 880 t (Chine)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Clara Moley

Perspectives haussières sur tout
le complexe oléagineux

Envolée spectaculaire des cours du soja sur le marché de Chicago suite à la publication du dernier rapport USDA relatif aux stocks de fin de campagne. Après une semaine d’indécision dans l’attente des chiffres qui devaient confirmer ou non la tension des stocks finaux américains, le cours du soja a gagné $68cts/bu sur la session d’hier, atteignant la limite de gain possible sur une seule session, pour clore à $14,36 sur l’échéance mai 2021.

Mais la raison de cette hausse n’est pas celle que le marché attendait. En effet, le rapport a maintenu les stocks finaux à 120Mbu, en « trouvant », selon l’expression des analystes, une production suffisante. Cela semble toujours surévalué compte tenu des cadences élevées d’export et de trituration enregistrés aux Etats Unis depuis le début de la campagne, mais le ministère de l’Agriculture américain ne semble pas décidé à faire ces ajustements pour le moment. Certains opérateurs estiment pourtant que les stocks pourraient être surévalués de 100mbu.

C’est en revanche du côté des perspectives de semis que le rapport a créé la surprise. En annonçant 87,6 millions d’acres contre les 90,1 Ma attendus par le marché, le rapport a fait flamber les cours et révélé qu’en effet les niveaux de prix actuels n’étaient pas encourageants pour le producteur américain.

En Amérique du Sud, les perspectives sont également haussières. L’agence nationale argentine, la BAGE, a marginalement augmenté la notation de la récolte « Bonne / Très bonne » d’1% pour atteindre 8% (vs. 29% l’année dernière). La récolte est maintenue à 44Mt pour seulement 1% récolté (vs. 10% en moyenne sur 5 ans) et 12,8Mt commercialisées (vs. 17,9Mt l’année dernière). Côté brésilien, la commercialisation est suspendue car les producteurs ont déjà vendu une part significative de leur récolte à des niveaux bien plus bas et attendent une augmentation des prix pour revenir sur le marché. Le programme de chargement est désormais de 15,3Mt dont 14,5Mt ont été chargées.

Du côté du colza, les perspectives tendent aussi à la hausse. En effet, en France, après des conditions de semis difficiles et un épisode de gel hivernal, les variations de température des semaines à venir font craindre pour les cultures. Partout en Europe les semis sont inférieurs à la moyenne ce qui présage d’un besoin en imports conséquent. Les regards se portent donc du côté canadien où les semis doivent débuter dans quelques semaines. Or le manque de précipitations dans plusieurs régions essentielles inquiète déjà les producteurs.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2019 R2020
05/07/2019 365.25  
12/07/2019 370,75  
19/07/2019 372  
26/07/2019 380  
02/08/2019 376.25  
09/08/2019 377.85  
16/08/2019 381  
23/08/2019 383  
30/08/2019 383  
06/09/2019 385,25  
13/09/2019 385,75  
20/09/2019 390  
27/09/2019 391.25  
04/10/2019 389  
11/10/2019 385,50  
18/10/2019 382.75  
25/10/2019 381  
01/11/2019 388,25  
08/11/2019 393,75  
15/11/2019 396  
22/11/2019 397  
29/11/2019 393,75  
06/12/2019 400,50  
13/12/2019 402,50  
20/12/2019 412,25  
27/12/2019 416.25  
03/01/2020 415  
10/01/2020 420  
17/01/2020 400,75  
24/01/2020 410,75  
31/01/2020 400,75  
07/02/2020 386  
14/02/2020 389  
21/02/2020 390,75  
28/02/2020 379,50  
06/03/2020 377  
13/03/2020 359  
20/03/2020 356  
27/03/2020 357,5  
03/04/2020 364,50  
10/04/2020 373  
17/04/2020 370  
24/04/2020 369,75 367,5
01/05/2020 367,75 367,75
07/05/2020 370,75 373,5
15/05/2020 370,5 374,5
21/05/2020   375,50
29/05/2020   374,25
05/06/2020   374,25
12/06/2020   375,5
19/06/2020   377
26/06/2020   374,75
03/07/2020   378,50
10/07/2020   386,25
17/07/2020   383,50
24/07/2020   382,75
31/07/2020   386.25
07/08/2020   381,75
14/08/2020   378,5
21/08/2020   383,75
28/08/2020   388,5
04/09/2020   386
11/09/2020   381,50
18/09/2020   392,75
25/09/2020   380,25
02/10/2020   389,50
09/10/2020   390,75
16/10/2020   389
23/10/2020   394,75
30/10/2020   378
06/11/2020   406,75
13/11/2020   411,25
20/11/2020   413,75
27/11/2020   415,25
04/12/2020   412,25
11/12/2020   414,50
18/12/2020   418,5
25/12/2020   420
01/01/2021   421
08/01/2021   430
15/01/2021   433,50
22/01/2021   432,75
29/01/2021   435,75
05/02/2021   436,25
12/02/2021   453,75
19/02/2021   468
26/02/2021   495,25
05/03/2021   522
12/03/2021   527
19/03/2021   527,75
26/03/2021   522,25
02/04/2021   517,00
09/04/2021    
16/04/2021    
23/04/2021    
30/04/2021    
07/05/2021    
14/05/2021    
21/05/2021    
28/05/2021    
04/06/2021    
11/06/2021    
18/06/2021    
25/06/2021    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 202 €/t avril/juin ;
NR : 195 €/t juil./sept  : 193 €/t oct./déc.
R. Dunkerque : 204 €/t avril/juin ;
NR : 196 €/t juil./sept  : 193 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 204 €/t avril/juin ;
NR : 188 €/t juil./sept  : 193 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 215 €/t avril/juin

Orges

R. Rouen : 188 €/t avril/juin ;
NR : 197 €/t juil./sept  : 196 €/t oct./déc.
R. Dunkerque : 188 €/t avril/juin ;
NR : 198 €/t juil./sept  : 196 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 188 €/t avril/juin ;
NR : 197 €/t juil./sept  : 196 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 200 €/t avril/juin
 

Maïs

R. Bretagne : 214 €/t avril/juin

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 517,00 €/t avril/juin (var. 2,75 €/t) ;
458,75 €/t juil./sept. (var. 12,75 €/t)
Fob Moselle : 517,00 €/t avril/juin (var. -5,25 €/t) ;
457,75 €/t juil./sept. (var. 12,75 €/t)

Tournesol

Saint-Nazaire : 425,00 €/t avril/juin (var. -140,00 €/t)
Bordeaux : 560,00 €/t avril/juin (var. 0,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 1 225 $/t avril (var. 89,62 €/t)
Soja - Rotterdam : 1 301 $/t avril (var. -54,26 €/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 537 $/t avril (var. -54,48 €/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 1 007 $/t avril (var. 2,60 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 59,16 $/baril (var. -0,91 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,1776 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 02 avril variation*
Blé tendre, mai 209,25 -4,75
Maïs, juin 214,25 3,00
Colza, mai 494,00 -22,25
Huile de Colza, juin 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, juin 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 02 avril variation*
Blé tendre, mai 192,85 1,99
Maïs, mai 188,63 6,18
Soja, mai 448,29 7,54
Huile Soja, mai 990,76 -37,28
Tourteaux de Soja, mai 396,15 17,88

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 02 avril variation*
Canola, mai 501,08 -25,78

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européen

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-28/03
Cumul France
01/07-28/03
Blé tendre 19 792 543 5 608 583
Farine BT (val. prod.) 332 260 33 067
Blé dur 262 739 86 857
Orge 5 723 351 2299344
Maïs 1 837 093 80 280

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-28/03
Cumul France
01/07-28/03
Blé tendre 1 644 743 1 174
Farine BT (équiv. grain) 24 052 6 068
Blé dur 1 999 514 12 414
Maïs 11 646 175 4 940
Sorgho 11 903 8

Source : Commission Européenne, DG TAXUD