S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°20 - Vendredi 28 mai 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Clara Moley

Les marchés des céréales peinent encore à trouver une direction

Le marché du climat bat toujours son plein et les marchés des céréales peinent encore à trouver une direction. Sur le marché du blé, après plusieurs sessions de baisse suite à la publication du rapport USDA du 12 mai qui avait déclenché une vague de prises de profit des fonds, les cours ont rebondi cette semaine.

Sur le marché de Chicago, l’échéance juillet gagnait $28cts/bu sur la seule session d’hier, tandis que sur le marché Euronext l’échéance septembre gagnait €8/t sur deux sessions.

La première cause fondamentale est le retour des prévisions de sècheresse dans certaines régions productrices stratégiques à l’orée du mois de juin, clé pour les cultures. En Amérique du Nord, la région Pacifique Nord-Ouest et les Plaines du Nord aux Etats-Unis, de mêmes que certaines régions du Canada présentent un retour de la sècheresse à horizon 15 jours qui inquiète les opérateurs. Notons qu’ailleurs dans le monde c’est également la sècheresse qui prédomine, comme en Europe à l’exception des Balkans, en Russie dans les régions de blé de printemps, en Australie mais aussi en Argentine. Dans cette dernière origine, l’agence nationale BAGE estime que les semis ont atteint 10%, contre 13% l’année dernière.

La seconde cause fondamentale est le retour de bons volumes de commercialisation et des intérêts acheteurs qui redynamisent les cours du blé. Cette semaine, les ventes export américaines s’élevaient à 30kt pour l’ancienne récolte et à 374kt pour la nouvelle, pour un total de 3,95Mt. En Argentine, les ventes des producteurs s’élevaient à 300kt pour la récolte 2020/2021 pour un total de 13Mt, toujours en net retard par rapport à la campagne précédente dont à la même époque 18Mt étaient déjà commercialisées, mais la nouvelle récolte bénéficie elle d’une bonne dynamique de commercialisation, avec 3,25Mt déjà vendues, contre 1,85Mt en 2020. Côté importateurs, plusieurs appels d’offre avaient lieu cette semaine, et notamment celui de l’Arabie Saoudite aujourd’hui pour 720kt sur la période juillet-septembre, qui a redonné une belle impulsion au marché Euronext.

Enfin, la forte hausse des cours du maïs a également contribué à soutenir ceux du blé. Là encore, les conditions climatiques suscitent l’inquiétude, notamment où Brésil où l’arrivée tardive des pluies ne devrait pas permettre de soulager les cultures. La forte demande chinoise pour le maïs américain (au 7 mai, le géant avait déjà acheté 10,7Mt de l’origine américaine) contribue également à la tension des cours, et cette semaine, l’échéance juillet à Chicago regagnait $43cts/bu sur Chicago.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2019 R2020 R2021
05/07/2019 173    
12/07/2019 171    
19/07/2019 169    
26/07/2019 170    
02/08/2019 167    
09/08/2019 165    
16/08/2019 163    
23/08/2019 161    
30/08/2019 163    
06/09/2019 159    
13/09/2019 162    
20/09/2019 164    
27/09/2019 165    
04/10/2019 170    
11/10/2019 170    
18/10/2019 175    
25/10/2019 174    
01/11/2019 174    
08/11/2019 174    
15/11/2019 174    
22/11/2019 176    
29/11/2019 178    
06/12/2019 178    
13/12/2019 179    
20/12/2019 181    
27/12/2019 184    
03/01/2020 185    
10/01/2020 188    
17/01/2020 190    
24/01/2020 192    
31/01/2020 185,81    
07/02/2020 188    
14/02/2020 189,06    
21/02/2020 189,5    
28/02/2020 183    
06/03/2020 179    
13/03/2020 170    
20/03/2020 185,95    
27/03/2020 191,20    
03/04/2020 186 180  
10/04/2020 193,7 192  
17/04/2020 192 181  
24/04/2020 191,39 187  
30/04/2020 187 181  
07/05/2020 190 182  
15/05/2020 190 181  
21/05/2020 188 184  
29/05/2020 187 183  
05/06/2020 183 184  
12/06/2020 175 179  
19/06/2020   177  
26/06/2020   175  
03/07/2020   180  
10/07/2020   189  
17/07/2020   187  
24/07/2020   184  
31/07/2020   184  
07/08/2020   183  
14/08/2020   182  
21/08/2020   181  
28/08/2020   186  
04/09/2020   186  
11/09/2020   189  
18/09/2020   190  
25/09/2020   191  
02/10/2020   195  
09/10/2020   196  
16/10/2020   204  
23/10/2020   204  
30/10/2020   201  
06/11/2020   205  
13/11/2020   208  
20/11/2020   208  
27/11/2020   209  
04/12/2020   202,81  
11/12/2020   206  
18/12/2020   207,81  
25/12/2020   212  
01/01/2021   214  
08/01/2021   215  
15/01/2021   228  
22/01/2021   230  
29/01/2021   226  
05/02/2021   224,56  
12/02/2021   220,00  
19/02/2021   234,06  
26/02/2021   239  
05/03/2021   229  
12/03/2021   220  
19/03/2021   217  
26/03/2021   209  
02/04/2021   202 195
09/04/2021   204 197
16/04/2021   210 205
23/04/2021   207 218
30/04/2021   234 216
07/05/2021   235 227
14/05/2021   235 214
21/05/2021   230 212
28/05/2021     212
04/06/2021      
11/06/2021      
18/06/2021      
25/06/2021      

Graphe de la semaine

CIC : estimation de l’offre et de la demande mondiales



Au 27 mai 2021

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Changement d’orientation des cours
des oléagineux, avant un net rebond

L’atmosphère générale des marchés s’est inversée depuis deux semaines avec des cours orientés à la baisse… jusqu’à hier où le rebond sur les marchés fut spectaculaire. La volatilité est toujours d’actualité.

Dès le début de la semaine, le marché à terme du colza a accusé une forte baisse (-11,75€ sur l’échéance août lundi) en raison notamment de l’amélioration des conditions de cultures au Canada. En effet, le marché du canola à Winnipeg a enregistré plus de 8 séances consécutives de baisse après avoir touché des niveaux records sur l'échéance de novembre 2021. Pour le CIC, les pluies de la seconde moitié du mois ont été utiles mais, la sécheresse affectant toujours la région des Prairies, il faut davantage de précipitations. Malgré la prévision de production canadienne prévue à un pic cette année (20,4Mt, +9%) selon le CIC, les stocks de fin de campagne sont prévus encore plus faibles que cette année (0,5Mt). Le cours du canola à Winnipeg reste quand même à des niveaux proches de 890 $Ca/t.

Outre-Atlantique la journée de lundi a montré une séance très négative sur les marchés à terme du soja à Chicago pour finir cependant la journée avec des cours presque inchangés. Entre vendredi et hier, le soja a perdu l’équivalent de 15€/t. Le semis de soja US se déroulent dans de bonnes conditions et avancent à un rythme plutôt soutenu, ils sont complétés à 75% contre 54% en moyenne sur les 5 dernières années, et les précipitations récentes ont apporté une détente sur les prix. Seul facteur limitant la baisse des cours, le sud du continent dispose toujours d’un temps sec, au Brésil et en Argentine.

En France et en Europe, les récentes pluies ont fait du bien aux cultures de colza, autre source de repli des prix sur Euronext. Selon l'observatoire des cultures européennes, Mars, les rendements de colza dans l'UE pour la récolte à venir sont estimés à 3,21 t/ha au 25 mai, contre 3,19 t/ha en avril (3,16 t/ha en 2020), soit des rendements globalement en hausse de 5,2% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Ceci en raison de prévision de rendements meilleurs pour la France (3,29t/ha contre 2,90t/ha en 2020), Le colza a été touché par la vague de froid, au début du mois d’avril, mais le rayonnement a été globalement favorable à la floraison. Dans son rapport publié hier, le CIC ne modifie pas sa prévision de production française de colza, à 2,9Mt, tout comme la prévision de production européenne, à 16,3Mt.

La détente s’est aussi vue sur le marché du pétrole, pour plusieurs raisons. D’abord, les chiffres de l’agence US de l’énergie montrent une hausse des stocks. Ensuite, les prix du pétrole ont reculé avec la perspective d'un retour de l'Iran sur le marché mondial. Le président iranien Hassan Rohani a déclaré que les États-Unis avaient accepté de lever toutes les principales sanctions économiques contre son pays, y compris celles visant les secteurs bancaire et pétrolier, ce qui pourrait conduire à un allègement de l’embargo et donc une augmentation des exportations de pétrole de la part de l’Iran, Notons également un regain de l’épidémie de Covid-19 en Inde et en Malaisie qui fragilise la demande mondiale en pétrole. La situation sanitaire en Asie affecte également le cours de l’huile de palme, qui a nettement baissé cette semaine.

Finalement, le rebond des cours hier fut impressionnant. A Chicago, le soja a repris l’équivalent des 15€/t perdus sur la semaine, et le marché du colza sur Euronext a gagné 18,75€ par rapport à la veille.

En tournesol, les semis sont pratiquement terminés en France avec des surfaces en baisse par rapport à l’an dernier (720 contre 775 kha). L’humidité des sols est très bonne dans la majorité du pays. En Europe, les semis de tournesol ont bien progressé après les basses températures enregistrées ces dernières semaines qui ont retardé le début de la campagne de semis. L’augmentation des températures depuis quelques jours devrait favoriser la croissance des cultures.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2019 R2020 R2021
05/07/2019 365.25    
12/07/2019 370,75    
19/07/2019 372    
26/07/2019 380    
02/08/2019 376.25    
09/08/2019 377.85    
16/08/2019 381    
23/08/2019 383    
30/08/2019 383    
06/09/2019 385,25    
13/09/2019 385,75    
20/09/2019 390    
27/09/2019 391.25    
04/10/2019 389    
11/10/2019 385,50    
18/10/2019 382.75    
25/10/2019 381    
01/11/2019 388,25    
08/11/2019 393,75    
15/11/2019 396    
22/11/2019 397    
29/11/2019 393,75    
06/12/2019 400,50    
13/12/2019 402,50    
20/12/2019 412,25    
27/12/2019 416.25    
03/01/2020 415    
10/01/2020 420    
17/01/2020 400,75    
24/01/2020 410,75    
31/01/2020 400,75    
07/02/2020 386    
14/02/2020 389    
21/02/2020 390,75    
28/02/2020 379,50    
06/03/2020 377    
13/03/2020 359    
20/03/2020 356    
27/03/2020 357,5    
03/04/2020 364,50    
10/04/2020 373    
17/04/2020 370    
24/04/2020 369,75 367,5  
01/05/2020 367,75 367,75  
07/05/2020 370,75 373,5  
15/05/2020 370,5 374,5  
21/05/2020   375,50  
29/05/2020   374,25  
05/06/2020   374,25  
12/06/2020   375,5  
19/06/2020   377  
26/06/2020   374,75  
03/07/2020   378,50  
10/07/2020   386,25  
17/07/2020   383,50  
24/07/2020   382,75  
31/07/2020   386.25  
07/08/2020   381,75  
14/08/2020   378,5  
21/08/2020   383,75  
28/08/2020   388,5  
04/09/2020   386  
11/09/2020   381,50  
18/09/2020   392,75  
25/09/2020   380,25  
02/10/2020   389,50  
09/10/2020   390,75  
16/10/2020   389  
23/10/2020   394,75  
30/10/2020   378  
06/11/2020   406,75  
13/11/2020   411,25  
20/11/2020   413,75  
27/11/2020   415,25  
04/12/2020   412,25  
11/12/2020   414,50  
18/12/2020   418,5  
25/12/2020   420  
01/01/2021   421  
08/01/2021   430  
15/01/2021   433,50  
22/01/2021   432,75  
29/01/2021   435,75  
05/02/2021   436,25  
12/02/2021   453,75  
19/02/2021   468  
26/02/2021   495,25  
05/03/2021   522  
12/03/2021   527  
19/03/2021   527,75  
26/03/2021   522,25  
02/04/2021   517 517
09/04/2021     515,5
16/04/2021     479,75
23/04/2021     510,25
30/04/2021     501,5
07/05/2021     543,5
14/05/2021     536
21/05/2021     532
28/05/2021     524,25
04/06/2021      
11/06/2021      
18/06/2021      
25/06/2021      

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 211,64 €/t avril/juin ;
NR : 207,10 €/t juil./sept
R. Dunkerque : NR : 212,14 €/t juil./sept ;
207,60 €/t NC
R. La Pallice : : NR : 212,14 €/t juil./sept ;
207,60 €/t NC
Fob. Moselle : 235,00 €/t avril/juin ;
NR : 200,00 €/t juil./sept ; 200,00 €/t NC

Orges

R. La Pallice/Rouen : NR : 210,14 €/t juil./sept ;
202,60 €/t NC
R. Dunkerque : : NR : 211,14 €/t juil./sept ;
204,60 €/t NC
R. Bretagne : : NR : 202,70€/t juil./sept ;
200,95 €/t NC
Fob. Moselle : 235,00 €/t avril/juin ;
NR : 193,00 €/t juil./sept ; 193,00 €/t NC

Maïs

Fob. Rhin : 267,00 €/t avril/juin ;
NR : 267,00 €/t juil./sept ; 220,00 €/t NC

 

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 525,25 €/t juil./sept. (var. -6,75 €/t) ;
522,75 €/t oct./déc. (var. -4,75 €/t)
Fob Moselle : 524,25 €/t juil./sept. (var. -7,75 €/t) ;
519,75 €/t oct./déc. (var. -5,75 €/t)

Tournesol

Saint-Nazaire : 490,00 €/t oct./déc. (var. -25,00 €/t)
Bordeaux : 490,00 €/t oct./déc. (var. -25,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 1 525 $/t mai (var. -27,83 €/t)
Soja - Rotterdam : 1 568 $/t mai (var. -21,81 €/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 226 $/t mai (var. -82,19 €/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 1 032 $/t mai (var. -25,52 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 66,83 $/baril (var. 1,72 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,22 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 28 mai variation*
Blé tendre, septembre 212,00 -1,75
Maïs, juin 265,00 12,00
Colza, août 520,25 -7,75
Huile de Colza, juin 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, juin 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 28 mai variation*
Blé tendre, juillet 203,74 0,62
Maïs, juillet 215,06 0,91
Soja, juillet 463,10 1,86
Huile Soja, juillet 1 207,73 20,82
Tourteaux de Soja, juillet 352,78 -9,20

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 28 mai variation*
Canola, juillet 603,78 6,96

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européen

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-23/05
Cumul France
01/07-23/05
Blé tendre 23 695 706 7 004 536
Farine BT (val. prod.) 413 937 44 711
Blé dur 386 575 131 579
Orge 6 944 454 2 997 577
Maïs 2 341 577 142 363

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-23/05
Cumul France
01/07-23/05
Blé tendre 1 801 554 1 476
Farine BT (équiv. grain) 30 814 8 783
Blé dur 2 422 327 12 443
Maïs 13 090 355 5 000
Sorgho 13 710 12

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

54 290 t ont été chargées
du 20 au 26 mai 2021 dont :

Exportations : 54 290 t

  • Tourteaux de colza : 3 000 t (Royaume-Uni)
  • Blé tendre : 41 500 t (Gibraltar : 27 200 t ; Royaume-Uni : 8 800 t ;
    Pologne : 5 500 t)
  • Tourteaux gluten de blé : 2 200 t (Norvège)
  • Malt : 4 500 t (Brésil)
  • Colza : 3 090 t (Finlande)

 


 


 

La Pallice

66 250 t ont été chargées
du 20 au 27 mai 2021, dont :

  • Blé vrac : 27 350 t (Allemagne : 6 600 t ; Tunisie : 5 750 t ;
    Côte d'Ivoire : 15 000 t)
  • Céréales mixtes vrac : 3 900 t (Pays-Bas)
  • Maïs vrac : 31 000 t (France)
  • Orge vrac : 4 000 t (Espagne)