S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°30 - Vendredi 27 août 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

Enfin la moisson se termine….

Blé tendre

La récolte touche enfin à sa fin. Au 23 août, elle était complétée à 96%, soit 11 jours de retard par rapport à la moyenne des 5 dernières années selon Céré’Obs. La récolte a été globalement satisfaisante sur le mois de juillet, et une attention accrue sur les critères qualité a été portée pour la fin de la récolte. Maintenant, les coopératives vont pouvoir alors entamer le travail des grains permettant de répondre à l’ensemble des marchés.

Et les cours sur les marchés ont été très volatils en ce mois d’août. Le rapport de l’USDA du 13 août a mis le feu aux poudres en actant des baisses significatives pour les principaux pays producteurs ou exportateurs de céréales : Etats-Unis (-1,3Mt), Canada (-7,5Mt). Mais c’est surtout la Russie (-12,5Mt) qui voit sa baisse la plus forte. Seule l’Ukraine tire son épingle du jeu cette année avec une récolte revue à la hausse de +3Mt, ce qui favorisera les exportations de ce pays.

En France également, les estimations de productions du blé français sont revues à la baisse par les analystes. On s’attend même à une production en dessous de 35Mt pour certains alors qu’il y a quelques semaines, les estimations étaient proches des 38Mt. La Commission européenne a affiché une production de blé européen à 127,2 Mt contre 127,7 en juillet et 117,2 Mt en 2020.

Les baisses de production entament les stocks mondiaux, qui ont reculé de -12Mt et font monter les cours.  Le CIC a été plus mesuré que l’USDA, la baisse de production du blé mondiale est notable (-6Mt par rapport au rapport de juillet), mais la baisse des stocks finaux est plus faible que celle prévue par l’USDA.

Après s’être littéralement envolés la semaine du 15 août, (on note des hausses +8€ à +9€ sur le marché à terme d’Euronext, y compris sur les échéances éloignées), les cours ont intégré ces éléments et ont quelque peu baissé. Malgré tout, l’échéance décembre sur le marché à terme d’Euronext a gagné +25€ sur le mois d’août. Et ce jeudi, elle restait toute proche des 250€/t.

Il n’est pas question de pénuries de pain ou de pâtes, et l’impact du prix de la hausse des matières premières sur les produits agro-alimentaires est à relativiser compte tenu de l’ensemble des paramètres entant dans la composition des prix. Mais la hausse des cours risque d’apporter une tension supplémentaire pour les industries en aval de la filière et pour les pays dépendants des importations de grains, et qui ont subi, en 2007 les émeutes de la faim, et pour qui le blé est un vecteur de paix sociale.

La hausse des prix n’a cependant pas freiné l’appétit des pays importateurs. Algérie, Egypte étaient notamment aux achats ces dernières semaines.

Maïs

En France, les cultures de maïs se portent bien. 80% des surfaces de maïs sont jugées dans un état bon à très bon selon Céré’Obs au 23 août. Seule ombre au tableau pour le moment, le retard sans doute à prévoir dans les récoltes de maïs, alors que la soudure entre les deux campagnes est tendue. Pour des échéances rapprochées, le prix du maïs rendu Pontivy dépasse les 300€/t. En effet, Céré’Obs estime un retard de 7 jours dans les stades de cultures par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

Outre-Atlantique, la situation n’est pas la même. L’USDA a revu à la baisse la récolte de maïs brésilien (-6Mt), à 87Mt désormais, la plus faible récolte depuis 2017. Certains analystes estiment que les exportations de maïs du pays ne dépasseront pas 17Mt, alors qu’elles étaient de 35Mt les années précédentes.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 185    
10/01/2020 188    
17/01/2020 190    
24/01/2020 192    
31/01/2020 185,81    
07/02/2020 188    
14/02/2020 189,06    
21/02/2020 189,5    
28/02/2020 183    
06/03/2020 179    
13/03/2020 170    
20/03/2020 185,95    
27/03/2020 191,20    
03/04/2020 186 180  
10/04/2020 193,7 192  
17/04/2020 192 181  
24/04/2020 191,39 187  
30/04/2020 187 181  
07/05/2020 190 182  
15/05/2020 190 181  
21/05/2020 188 184  
29/05/2020 187 183  
05/06/2020 183 184  
12/06/2020 175 179  
19/06/2020   177  
26/06/2020   175  
03/07/2020   180  
10/07/2020   189  
17/07/2020   187  
24/07/2020   184  
31/07/2020   184  
07/08/2020   183  
14/08/2020   182  
21/08/2020   181  
28/08/2020   186  
04/09/2020   186  
11/09/2020   189  
18/09/2020   190  
25/09/2020   191  
02/10/2020   195  
09/10/2020   196  
16/10/2020   204  
23/10/2020   204  
30/10/2020   201  
06/11/2020   205  
13/11/2020   208  
20/11/2020   208  
27/11/2020   209  
04/12/2020   202,81  
11/12/2020   206  
18/12/2020   207,81  
25/12/2020   212  
01/01/2021   214  
08/01/2021   215  
15/01/2021   228  
22/01/2021   230  
29/01/2021   226  
05/02/2021   224,56  
12/02/2021   220,00  
19/02/2021   234,06  
26/02/2021   239  
05/03/2021   229  
12/03/2021   220  
19/03/2021   217  
26/03/2021   209  
02/04/2021   202 195
09/04/2021   204 197
16/04/2021   210 205
23/04/2021   207 218
30/04/2021   234 216
07/05/2021   235 227
14/05/2021   235 214
21/05/2021   230 212
28/05/2021     212
04/06/2021     216
11/06/2021     213,14
18/06/2021     204
25/06/2021     203,64
02/07/2021     208
09/07/2021     198,39
16/07/2021     208
23/07/2021     212,89
30/07/2021     218
06/08/2021     229
13/08/2021     250
20/08/2021     246
27/08/2021     246
03/09/2021      
10/09/2021      
17/09/2021      
24/09/2021      
01/10/2021      
08/10/2021      
15/10/2021      
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      

Graphe de la semaine

CIC : estimation de l’offre et de la demande mondiales



Au 26 août 2021

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Clara Moley

Le complexe oléagineux soutenu
par la fermeté de l’huile de palme

Le complexe oléagineux demeure soutenu malgré l’atmosphère morose de ces dernières semaines sur le marché américain.

Les pluies étaient de retour cette semaine sur les régions du Midwest et des Lacs ce qui devrait bénéficier aux cultures. Par ailleurs, la demande chinoise qui s’élevait à 4-6 cargos en début de semaine restait inférieure à la cadence habituelle à cette période de l’année. Les exportations américaines s’élevaient à 214kt cette semaine, pour un total de 2165Mbu pour la campagne, vs. 2260Mbu attendus par l’USDA.

En Amérique du Sud non plus, la situation domestique n’encourage pas le rebond des cours. Au Brésil, les prévisions annoncent un retour des pluies favorables aux semis qui doivent commencer à partir du 15 septembre. Par ailleurs, la fermeté relative du Real maintient les ventes domestiques basses. Le programme de chargement brésilien du mois d’aout s’élevait à 4,25Mt, avec 4,2Mt chargées.

Cependant plusieurs éléments sont venus apporter leur soutien au complexe cette semaine. Les cultures américaines d’abord étaient estimées à 56% « bonne à très bonnes », en baisse de 1% par rapport à la semaine précédente, mais surtout très en deçà des 72% de la récolte précédente.

Du côté des huiles, plusieurs éléments venaient également soutenir le complexe cette semaine. A Kuala Lumpur, les cours de l’huile de palme étaient en hausse en raison d’une baisse de la production. Aux Etats Unis, la possibilité de voir les mandats de blend augmenter en 2022 ont entrainé la hausse des cours d’huile de soja. Par ailleurs, l’Inde qui a vu ses prix domestiques d’huile de soja flamber ces dernières semaines, a décidé de baisser ses taxes à l’importation pour favoriser son approvisionnement en différentes origines, ce qui augmente la pression importatrice sur les pays producteurs.

Du côté du colza, le marché Euronext était également soutenu. Le colza français bénéficie en effet de la hausse du pétrole mais également de la faible disponibilité du colza au niveau mondial, avec une production de canola canadien attendue en dessous de 16Mt en 2021/2022, du jamais vu depuis 9 ans. L’échéance novembre 2021 gagnait ainsi 8€/t cette semaine, clôturant à 577,25 €/t jeudi. 

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 415    
10/01/2020 420    
17/01/2020 400,75    
24/01/2020 410,75    
31/01/2020 400,75    
07/02/2020 386    
14/02/2020 389    
21/02/2020 390,75    
28/02/2020 379,50    
06/03/2020 377    
13/03/2020 359    
20/03/2020 356    
27/03/2020 357,5    
03/04/2020 364,50    
10/04/2020 373    
17/04/2020 370    
24/04/2020 369,75 367,5  
01/05/2020 367,75 367,75  
07/05/2020 370,75 373,5  
15/05/2020 370,5 374,5  
21/05/2020   375,50  
29/05/2020   374,25  
05/06/2020   374,25  
12/06/2020   375,5  
19/06/2020   377  
26/06/2020   374,75  
03/07/2020   378,50  
10/07/2020   386,25  
17/07/2020   383,50  
24/07/2020   382,75  
31/07/2020   386.25  
07/08/2020   381,75  
14/08/2020   378,5  
21/08/2020   383,75  
28/08/2020   388,5  
04/09/2020   386  
11/09/2020   381,50  
18/09/2020   392,75  
25/09/2020   380,25  
02/10/2020   389,50  
09/10/2020   390,75  
16/10/2020   389  
23/10/2020   394,75  
30/10/2020   378  
06/11/2020   406,75  
13/11/2020   411,25  
20/11/2020   413,75  
27/11/2020   415,25  
04/12/2020   412,25  
11/12/2020   414,50  
18/12/2020   418,5  
25/12/2020   420  
01/01/2021   421  
08/01/2021   430  
15/01/2021   433,50  
22/01/2021   432,75  
29/01/2021   435,75  
05/02/2021   436,25  
12/02/2021   453,75  
19/02/2021   468  
26/02/2021   495,25  
05/03/2021   522  
12/03/2021   527  
19/03/2021   527,75  
26/03/2021   522,25  
02/04/2021   517 517
09/04/2021     515,5
16/04/2021     479,75
23/04/2021     510,25
30/04/2021     501,5
07/05/2021     543,5
14/05/2021     536
21/05/2021     532
28/05/2021     524,25
04/06/2021     543,75
11/06/2021     534,75
18/06/2021     483
25/06/2021     511,25
02/07/2021     512,25
09/07/2021     523,75
16/07/2021     549,50
23/07/2021     536,75
30/07/2021     539
06/08/2021     535
13/08/2021     557
20/08/2021     566
27/08/2021     535
03/09/2021      
10/09/2021      
17/09/2021      
24/09/2021      
01/10/2021      
08/10/2021      
15/10/2021      
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 246 €/t oct./déc. ; 240 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 246 €/t oct./déc. ; 240 €/t janv./mars
R. La Pallice : 249 €/t oct./déc. ; 242 €/t janv./mars
R. Bretagne : 234 €/t oct./déc.

Orges

R. Rouen : 229 €/t oct./déc. ; 224 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 231 €/t oct./déc. ; 226 €/t janv./mars
R. La Pallice : 231 €/t oct./déc. ; 226 €/t janv./mars
R. Bretagne : 232 €/t oct./déc.

Maïs

R. Bretagne : 325 €/t sept. ; 230 €/t récolte 21

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 540 €/t fév./avril
Fob Moselle : 535 €/t oct./déc. ;
526 €/t janv./mars

Tournesol

Saint-Nazaire : 525 €/t oct./déc.
Bordeaux : 530 €/t janv./mars

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 1 551 $/t août
Soja - Rotterdam : 1 439 $/t août
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 353 $/t août
Palme (Fob Kuala Lampur) : 1 092 $/t août

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 71,07 $/baril
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,1751 $

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 27 août variation*
Blé tendre, septembre 247,50 25,25
Maïs, novembre 222,50 12,00
Colza, novembre 576,75 39,00
Huile de Colza, septembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, septembre 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 27 août variation*
Blé tendre, septembre 226,73 8,92
Maïs, décembre 184,47 0,35
Soja, novembre 414,61 -10,87
Huile Soja, décembre 1 125,93 -73,18
Tourteaux de Soja, décembre 333,77 0,77

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 27 août variation*
Canola, novembre 610,87 25,04

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européen

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-30/07
Cumul France
01/07-30/07
Blé tendre 2 903 112 531 518
Farine BT (val. prod.) 54 835 7 589
Blé dur 33 125 3 823
Orge 1 991 395 63 603
Maïs 184 864 34 190

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-30/07
Cumul France
01/07-30/07
Blé tendre 181 080 150
Farine BT (équiv. grain) 8 638 1 477
Blé dur 43 900 13
Maïs 1 844 136 758
Sorgho 1 214 2

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

1 065 240 t ont été chargées et déchargées
du 29 juillet au 25 août 2021 dont :

Exportations : 1 030 440 t

  • Orge fourragère : 475 235 t (Chine : 415 335 ;
    Algérie : 29 900 t ; Mexique : 30 000 t)
  • Blé fourrager : 32 633 t (Irlande : 8 637 t ;
    Portugal : 8 350 t ; Royaume-Uni : 15 646 t)
  • Blé tendre : Royaume-Uni : 35 180 t ; Algérie : 257 839 t ;
    Côte d'Ivoire : 29 800 t ; Ghana : 37 000 t ; Gabon : 5 500 t ;
    Cameroun : 4 500 t ; Chine : 53 651 t)
  • Féveroles : 2 000 t (Norvège)
  • Féveroles fourragères : 2 001 t (Norvège)
  • Tourteaux de blé : 7 601 t Norvège)
  • Pois fourragers : 3 504 t (Pays-bas)
  • Malt : 27 400 t (Cameroun : 6 700 t ; Nigeria : 8 000 t ;
    France : 4 200 t ; Brésil : 8 500 t)
  • Orge de brasserie : 38 322 t (Pays-bas : 3 712 t ;
    Chine : 34 610 t)
  • Pois alim. Hum. : 18 274 t (Chine)

Importations : 34 800 t

  • Graines de colza : 30 000 t (Lettonie)
  • Pois vrac : 4 800 t (France)

 


 


 

La Pallice

387 965 t ont été chargées
du 29 juillet au 26 août 2021, dont :

  • Blé vrac : 343 205 t (Angola : 33 000 t ; France : 37 000 t ;
    Portugal : 19 000 t ; Espagne : 11 550 t ;
    Grande bretagne : 3 500 t ; Canada : 28 605 t ; Chine : 6 000 t)
  • Orge vrac : 44 760 t (Chine)