S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°22 - Vendredi 08 juin 2018

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

Céréales : sous le signe des orages

Blé

Le marché reste nerveux cette semaine. Les cours se sont appréciés sur le marché à terme, gagnant jusqu’à 3 €/t au cours des séances de mardi et mercredi, pour se replier ensuite. Sur le marché physique, essentiellement en rendu portuaire, les primes s’améliorent. Le prix du blé meunier rendu Rouen pour livraison juillet s’établit à 178 € ce jeudi ; et 180 € pour des livraisons octobre-décembre, soit les plus hauts niveaux traités pour la récolte 2018. Le principal sujet des conversations est bien entendu le climat. Les phénomènes orageux, bien qu’impressionnant, sont par définition d’impact local et ont donc, historiquement, un effet réduit sur le volume de la récolte à l’échelle nationale. Les régions sont concernées de manière très diverses et les inquiétudes restent modérées pour ce qui concerne la France. Par contre, le manque d’eau qui sévit en Allemagne a d’ores et déjà entamé le potentiel de la récolte du 2nd pays producteur de l’Union. La fédération des coopératives allemandes s’attend à une récolte blé tendre à 22,9 Mt contre 24,5 Mt l’an dernier. La Pologne rencontre des difficultés similaires.

Ces éléments d’avant récolte soutiennent les cours, sans toutefois générer d’inquiétudes chez les acheteurs

Maïs

La politique protectionniste du président Trump a, cette semaine encore, propulsé les cours des grains à la baisse. Seuls les cours du blé résistent, soutenu par les inquiétudes persistantes sur la moisson à venir des blés d’hiver. Le contrat maïs perd 18 cts par boisseau en l’espace d’une semaine (soit 7$/t) et revient à son plus bas niveau depuis 4 mois. La dégradation des relations avec le Mexique pèse sur le marché du maïs. En effet, le Mexique, 2e importateur mondial de maïs derrière l’Union européenne et devant le Japon, est bien sûr un débouché essentiel pour les producteurs américains.  Par ailleurs, les cultures de maïs sont maintenant implantées et démarrent dans de bonnes conditions aux Etats-Unis, laissant entrevoir une belle récolte à l’automne prochain, si le climat reste clément.

En Europe, le climat est contrasté avec le Nord Ouest de l’Union qui fait face à des orages et des précipitations abondantes, tandis que l’Europe centrale souffre d’excès de chaleur et de manque d’eau. Malgré ces éléments d’interrogations sur la prochaine récolte européenne, le cours du maïs se repli de 4 €/t cette semaine. Le contexte mondial et les flux permanents d’importations tirent les cours à la baisse.  

Orge

Les primes s’améliorent quelque peu en rendu portuaire, mais restent insuffisamment attractives pour déclencher de nouvelles affaires.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017 165,4  
07/07/2017 167,9  
14/07/2017 164,1  
21/07/2017 163,4  
28/07/2017 164,9  
04/08/2017 159,5  
11/08/2017 159  
18/08/2017 153  
25/08/2017 152  
01/09/2017 152  
08/09/2017 152  
15/09/2017 154,6  
22/09/2017 156,1  
29/09/2017 157,9  
06/10/2017 157,4  
13/10/2017 154,6  
20/10/2017 154,9  
27/10/2017 157,5  
03/11/2017 157,9  
10/11/2017 155,5  
17/11/2017 154  
24/11/2017 155  
01/12/2017 154 161,9
08/12/2017 153,3 159,9
15/12/2017 153 159,6
22/12/2017 153 160
29/12/2017 151,6 161
05/01/2018 152 160,4
12/01/2018 151,5 160,6
19/01/2018 149 157,4
26/01/2018 150,5 157,2
02/02/2018 151 157,9
09/02/2018 154,5 161,1
16/02/2018 155 160,9
23/02/2018 156 162,6
02/03/2018 159,8 167,7
09/03/2018 155,1 164,6
16/03/2018 157 165,1
23/03/2018 156 161,6
30/03/2018 156,5 162,9
06/04/2018 159 165,4
13/04/2018 157,7 164,1
20/04/2018 156,2 162,6
27/04/2018 157,7 164,4
04/05/2018 161,5 169,4
11/05/2018 158 165,9
18/05/2018 158 168,9
25/05/2018 165,4 175,6
01/06/2018 168,5 177
08/06/2018 167,5 178,0
15/06/2018    
22/06/2018    
29/06/2018    
06/07/2018    
13/07/2018    
20/07/2018    
27/07/2018    
03/08/2018    
10/08/2018    
17/08/2018    
24/08/2018    
31/08/2018    
07/09/2018    

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-08/06
Cumul France
01/07-08/06
Blé tendre 18 931 247 7 547 785
Farine BT (val. prod.) 682 105 144 863
Blé dur 854 070 294 318
Orge 5 228 899 2 402 597
Maïs 1 240 599 105 817

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-08/06
Cumul France
01/07-08/06
Blé tendre 3 725 737 3 406
Farine BT (équiv. grain) 35 646 8 923
Blé dur 1 301 150 40 229
Maïs 15 962 426 9 429
Sorgho 342 693 7

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

224 784 t ont été chargées et déchargées
du 31 mai au 6 juin 2018, dont :

Exportations : 221 562 t

  • Blé tendre : 177 655 t (Algérie : 150 155 t ; Mauritanie : 27 500 t)
  • Orge fourragère : 8 697 t (Irlande)
  • Tourteaux de colza : 3152 t (Portugal)
  • Orge de brasserie : 4 000 t (Nigéria)
  • Malt : 4 500 t (Nigéria)
  • Tourteaux gluten de blé : 1 558 t (Royaume-Uni)
  • Blé dur : 22 000 t (Italie)

Importations : 3 222 t

  • Féverole fourragère : 3 222 t (Royaume-Uni)

 



La Pallice

15 800 t ont été chargées
du 31 mai au 07 juin 2018, dont :

  • Blé vrac : 2 800 t (Angleterre)
  • Maïs vrac : 13 000 t (Belgique)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Anne-Laure Paumier

Les tensions sur le soja sans effet
sur le colza

Aux Etats-Unis, les tensions dans les relations commerciales persistent avec la Chine et s’enveniment avec le Canada, le Mexique et l’Union Européenne, pourtant historiquement partenaires économiques de Washington . Dans ce contexte, les opérateurs accélèrent leurs ventes sur le marché à terme. Sur le marché de Chicago, les cours de la fève et du tourteau de soja perdent 4% au cours de cette semaine. Les huiles sont également en retrait de 2%. Sur le marché physique, la Chine, dépendante des importations pour alimenter ses besoins colossaux en soja, réalise tout de même quelques achats en fève américaine, mais les opérateurs restent prudents compte tenu du risque d’entrée en vigueur de taxes du jour au lendemain. Ils privilégient donc, autant que possible, l’origine brésilienne. Ainsi, favorisé par une monnaie toujours en repli contre le dollar, et malgré les grèves des transporteurs, le Brésil enregistre une excellente activité sur le mois de mai. Les exportations s’élèvent à 12,35 Mt en mai, soit près de 2 Mt de plus qu’en avril, principalement à destination de la Chine.

Autre facteur baissier, le bon état des cultures de soja aux Etats-Unis. Les semis s’achèvent et se sont déroulés dans de bonnes conditions. Si les pluies prévues pour les prochains jours se matérialisent, le potentiel de production sera prometteur.

La forte baisse de production en Argentine semble maintenant intégrée dans le marché.  Même si, au fil des estimations, le volume de la récolte du pays continue de se réduire, cela ne constitue plus un élément de soutien des prix. Il apparait certain maintenant que la récolte sera inférieure à 40 Mt. OilWorld évoque de son côté une baisse de l’ordre de 20Mt par rapport à l’an dernier, soit une production de 34-35 Mt. Cette baisse de production n’étant que partiellement compensée par la hausse de la récolte brésilienne attendue à 118 Mt (+9 Mt).

Concernant le canola et le colza, les perspectives s’améliorent au Canada, tandis qu’en Europe, le manque d’eau et les fortes chaleurs réduisent les perspectives de production en Allemagne  et en Pologne. En France, les conditions sont très contrastées selon les régions, mais on s’attend à un rendement très moyen. Compte tenu de la hausse des surfaces par rapport à l’an dernier, les différentes sources tablent tout de même sur une récolte nationale au-dessus de 5 Mt.

Malgré des stocks de report plus élevés que d’habitude, et somme toute une perspective de production nationale dans la moyenne quinquennale, le marché peine à se développer sur la prochaine campagne. Les primes négatives par rapport au marché à terme aussi bien vers les usines que sur le marché de la Moselle, suscitent peu d’intérêt côté vendeurs.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2017 R2018
30/06/2017    
07/07/2017 368,5  
14/07/2017 367,5  
21/07/2017 366,5  
28/07/2017 364,25  
04/08/2017 367  
11/08/2017 371,5  
18/08/2017 371  
25/08/2017 370  
01/09/2017 369,5  
08/09/2017 365  
15/09/2017 367,25  
22/09/2017 368  
29/09/2017 369,5  
06/10/2017 370,5  
13/10/2017 370  
20/10/2017 366,5  
27/10/2017 368,5  
03/11/2017 377,25  
10/11/2017 366,5  
17/11/2017 379  
24/11/2017 374,25  
01/12/2017 367,75  
08/12/2017 365,5  
15/12/2017 357  
22/12/2017 353,25  
29/12/2017 347,75  
05/01/2018 357,75 359,5
12/01/2018 352,75 358,75
19/01/2018 342,75 347,75
26/01/2018 341 344,75
02/02/2018 348 346,75
09/02/2018 346,25 346,75
16/02/2018 347,5 347,25
23/02/2018 353,5 350,5
02/03/2018 358,25 354,25
09/03/2018 348,25 346,25
16/03/2018 348,75 346,25
23/03/2018 345,5 345,5
30/03/2018 346,25 346,25
06/04/2018 350,25 350,25
13/04/2018 348,25 348,25
20/04/2018 344,25 344,5
27/04/2018 345,5 345,5
04/05/2018 348,75 348,75
11/05/2018 353,5 353,5
18/05/2018 353 354
25/05/2018 363 351
01/06/2018 359,75 360,75
08/06/2018   351,75
15/06/2018    
22/06/2018    
29/06/2018    
06/07/2018    
13/07/2018    
20/07/2018    
27/07/2018    
03/08/2018    
10/08/2018    
17/08/2018    
24/08/2018    
31/08/2018    
07/09/2018    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 167,5 €/t juin
NR : 178 €/t juil./août ; 179 €/t août/sept. ; 180 €/t oct./déc.
R. Dunkerque :
NR : 178 €/t juil./août ; 179 €/t août/sept. ; 180 €/t oct./déc.
Base Creil : NR : 174V/172,5A €/t 5 d'août (Meunier) ; 171V/169A €/t 5 d'août (Fourrager)
Fob Moselle : 164 €/t juin
NR : 171,5 €/t juil./août (dégagement) ; 172,5 €/t juil./sept. ;
175,5 €/t oct./déc.

Orge

R. Rouen : NR : 172,5V juil./août ; 163,5V €/t oct./déc.
Fob Moselle : 155 €/t juin
NR : 161 juil./août ; 165 €/t oct./déc.

Maïs

R. La Pallice / Bordeaux : 156 €/t juin.sept
NR : 163N €/t nov./déc. ; 168N €/t janv./mars
Fob Rhin : 166 €/t juin/sept.
NR : 166 €/t oct. bonne arrivée ; 171 €/t janv./juin 2019

Oléagineux


Colza

Rouen : NR : 338 €/t juil. (var. -1,75 €/t) ; 340,75 €/t juil./sept.
348 € oct./dec.

Moselle : NR : 351,75 €/t juil./août ; 360 €/t oct./déc.

Tournesol

Saint-Nazaire : 320 €/t juil./août (var. 0,00 €/t)
NR : 320 €/t sept.

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 824 $/t juin (var. +4,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 780 $/t juin (var. + 0,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 653 $/t juin (var. -7,0 $/t)

Tourteaux

Colza - départ Gand : 234 €/t Juil.
Colza - départ Montoir : 254 €/t Juin
Tournesol - Départ Montoir : 274 €/t Juin
Soja 48% Brésil - Départ Montoir : 387 €/t juin
Soja 48% Brésil - Départ Gand : 391 €/t Juin

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 65,95 $/baril (var. -1,27 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,18 $ (var. +0,01)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 7 juin variation*
Blé tendre, septembre 182,75 0,00
Maïs, août 168,25 -3,50
Colza, août 355,75 -2,00
Huile de Colza, septembre 698,50 -20,00
Tourteaux de Colza, septembre 197,50 -11,50

 

CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 7 juin variation*
Blé tendre, juillet 165,39 -1,30
Maïs, juillet 126,59 -7,13
Soja, juillet 305,96 -16,64
Huile Soja, juillet 576,59 -14,85
Tourteaux de Soja, juillet 337,66 -18,97

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 7 juin variation*
Canola, juillet 338,24 -14,74

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente