S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°21 - Vendredi 01 juin 2018

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Vie des entreprises

Rubriques
ag-bandeau-table-ronde

Assemblée générale d’Agrial

sous le signe de la création de valeur partagée



L’Assemblée générale d’Agrial a réuni plus de 600 personnes ce vendredi 25 mai 2018 au Zénith de Caen (14). Les associés coopérateurs ont notamment approuvé les comptes 2017 du Groupe (5,5 milliards d’euros de CA – 225 millions d’EBE) et voté 18 millions d’euros de retours aux adhérents, un montant record pour la Coopérative.

Faisant suite aux 18 assemblées de sections qui se sont tenues au mois de mars sur tout le territoire de la Coopérative, le Président et le Directeur général d’Agrial ont dressé une synthèse des activités 2017 pour chacune des 5 branches du Groupe. Les éléments financiers ainsi que les points marquants du rapport RSE ont également été présentés, mettant par exemple en lumière que 83% des salariés du Groupe travaillent en zone rurale et que 95% des déchets des usines françaises sont recyclés ou revalorisés.

Le montant important d’investissements, 136 millions d’euros en 2017, a par ailleurs été souligné. Les nouvelles entités du Groupe ont notamment été présentées au travers de vidéos sur MyFresh (entreprise de légumes prêts à l’emploi basée à Wigan (UK) et acquise en août 2017) et de Tallec (entreprise de charcuterie située dans le Finistère et acquise en janvier 2018). Les investissements apportant toujours plus de services aux adhérents ont également été mis en avant, en particulier l’usine de nutrition animale Ouestmin basée à Fougères (35) et le silo à céréales de Carquebut (50).

L’Assemblée générale 2018 achève également la première année de mise en oeuvre de la stratégie « Horizon 2025 » d’Agrial, puisque celle-ci avait été officiellement présentée lors de la précédente Assemblée générale il y a tout juste un an. Parmi les nombreux projets entamés en 2017, citons par exemple la démarche de réduction des consommations énergétiques du Groupe (objectif de -10% d’ici à 2025), l’organisation d’un « Innovation day » pour les salariés de la branche Lait et qui sera dupliqué dans l’ensemble du Groupe, ou encore la formation des élus avec déjà 90 élus formés en 2017.

A l’issue de l’Assemblée générale proprement dite, la seconde partie de la matinée a été consacrée à une table ronde autour du modèle coopératif, dans une perspective internationale. En effet, Niels DENGSÖ JENSEN, Président de la coopérative danoise DLG, et Esteban CARNEROS REGUERO, Directeur des relations extérieures de la coopérative espagnole Dcoop, ont pu présenter le fonctionnement des coopératives dans le Nord et le Sud de l’Europe et surtout faire part de leurs expériences respectives sur des sujets-clés tels que la proximité ou la gouvernance. Yves PELLE, spécialiste des coopératives à l’échelle internationale, a également mis en lumière les enjeux auxquels font face les coopératives à travers le monde et dressé sa vision du modèle coopératif à horizon 2025.

En conclusion, après avoir souligné que « 2017 aura une fois de plus prouvé la résilience et la force du modèle multispécialiste d’Agrial », le Président Arnaud DEGOULET a souhaité faire part de sa « perplexité » quant à la concrétisation des Etats Généraux de l’Alimentation, avec « des certitudes sur le durcissement des contraintes règlementaires autour de nos pratiques agricoles, et des inquiétudes tout autant sur le partage de la valeur, qui avait pourtant été annoncé comme l’enjeu majeur des EGA ». Pour illustrer son propos, le Président s’est notamment arrêté sur le sujet de la séparation de la vente et du conseil des produits phytosanitaires, la remise en cause du modèle coopératif et la teneur des négociations commerciales de début d’année. Il a également souhaité insister sur deux thèmes essentiels qui ont à ses yeux été oubliés, à savoir la dimension internationale du débat ainsi que la compétitivité des entreprises françaises.

Enfin, le Président a rendu hommage à 5 administrateurs d’Agrial prenant leur retraite à l’issue de cette Assemblée générale : Jean-Philippe OSMOND, Rémi PELHATE, Jean-Luc RABILLARD, Jean-Yves RISSEL et Xavier TRINCOT. En parallèle, un jeune administrateur fait son entrée au Conseil d’Administration d’Agrial : Fabrice FORTIN, éleveur laitier de 35 ans et nouveau Président de la région Mont-Saint-Michel.

Site internet Agrial : https://www.agrial.com/fr/page-daccueil

Terrena - Résultats 2017




Après une année structurante, Terrena accélère sa transformation

  • Chiffre d’affaires consolidé du groupe Terrena en léger repli de -1,1% à 5,1 Md€ en 2017.
  • EBITDA en retrait de -24% à 76 M€ du fait des conséquences des conditions de marché pour Doux Export et Elivia. (Hors DOUX : EBITDA de 103 M€)

Eléments clés de l’exercice 2017 du Groupe

Pôle Amont :
Terrena a poursuivi en 2017 l’important travail autour de la performance engagé sur l’exercice précédent. Celui-ci a porté ses fruits permettant une progression de l’EBITDA de +11,5M€ à 36 M€ (vs 24,5 M€ en 2016) malgré l’impact négatif de la collecte 2016.

Dans un environnement agricole perturbé, la coopérative Terrena a apporté tout au long de l’année un soutien actif à ses adhérents qui s’est traduit par des retours financiers et des mesures d’accompagnement conjoncturels à hauteur de 16 M€

L’exercice a également été marqué par la fusion entre la CAM, Terrena Poitou et Terrena qui donne naissance à une nouvelle organisation territoriale dans le but de renforcer la proximité avec les adhérents et le développement de filières différenciées.

Pôle Végétal Spécialisé :
Terrena a parachevé le repositionnement des activités de son pôle Végétal Spécialisé permettant une progression de l’EBITDA de +1,2M€ à 22,6 M€ (vs 21,4 M€ en 2016).

Pôle Volailles (Galliance) :
Le pôle Volailles Galliance (hors Doux Export) présente un EBITDA en retrait de -3,9M€ par rapport à 2016 (18,5 M€ vs 22,4 M€) en raison de la pression déflationniste imposée par les négociations commerciales et d’un repli des volumes de vente.

L’actualité a été marquée par la dégradation de la situation économique de la BU Doux Export à cause de chocs conjoncturels importants (détérioration des conditions de marchés en Arabie Saoudite ainsi qu’au Yemen et influenza aviaire). Elle a terminé l’exercice avec un EBITDA en recul de -8,6 M€ par rapport à 2016 (-26,7M€ vs -18,1 M€ en 2016)). Suite à la décision de Terrena de trouver une solution pérenne pour DOUX, Terrena a fait le choix de soutenir l’offre concertée émanant notamment du leader français de la volaille LDC et du groupe saoudien Al Munajem pour la reprise des activités de Doux. Cette offre a été retenue par le Tribunal de Commerce de Rennes le 18 mai dernier et permet d’assurer la pérennité de l’essentiel des emplois.

Pôle Produits Carnés :
Avec un EBITDA en recul de –14,1 M€ (2,1M€ vs 16,7M€ en 2016), l’exercice d’Elivia a été marqué par des conditions de marchés dégradées (consommation de la viande en recul et effet prix conjoncturel défavorable).

L’exercice a été marqué par la cession de l’activité Gamm Vert de Terrena à InViVo Retail qui s’inscrit dans la continuité du projet stratégique de Terrena, dont l’une des composantes est la concentration de ses activités sur les métiers agricoles et le renforcement du service aux adhérents.

La Nouvelle Agriculture®
Lancée avec succès en avril 2017, la marque La Nouvelle Agriculture®, première marque transversale boucherie et volailles avec plus de 50 références disponibles, affiche une croissance mensuelle des volumes de +33 %. La campagne de communication incarnée par nos adhérents a touché 14 millions de téléspectateurs. Fruit de 10 années de travail, la marque La Nouvelle Agriculture® a été récemment distinguée par le Grand Prix de la Responsabilité Sociétale des Marques (RSM)
Ce lancement s’est accompagné d’une bonne dynamique du déploiement sur le territoire de la coopérative des Solutions La Nouvelle Agriculture® (+20% d’agriculteurs utilisateurs, 128 000 hectares bénéficiant de Solutions La Nouvelle Agriculture permettant de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires)

Terrena poursuit son engagement sociétal en devenant partenaire fondateur de Ferme France
Aux côtés d’Advitam, d’Auchan, Fleury-Michon et Sodebo, Terrena contribuera dans cette démarche collective à créer et à déployer des indicateurs et des outils qui deviendront les références sur le sujet de la performance sociétale.

Commentaires d’Hubert Garaud, président de Terrena et Maxime Vandoni, directeur général du Groupe Terrena

Pour Hubert Garaud : « 2017 a été une année difficile pour Terrena. 2018 verra la transformation de notre modèle économique, destinée à apporter plus de résilience aux exploitations les plus engagées avec la coopérative. Notre raison d’être nous impose aujourd’hui de repenser notre relation avec les adhérents pour un engagement plus fort envers les territoires et les exploitations ».

Pour Maxime Vandoni : « Malgré une année complexe, nous avons poursuivi notre travail de fond à travers deux axes forts : d'une part, le succès de notre stratégie de différenciation qui se décline dans notre politique de marques à l'image de La Nouvelle Agriculture et d'autre part, la consolidation de notre dynamique territoriale, avec la mise en place d'une nouvelle organisation et d'une nouvelle gouvernance des territoires suite au vote des fusions entre CAM, Terrena Poitou et Terrena. Ce travail nous permet de préparer notre trajectoire pour les trois prochaines années et d'accélérer la transformation de notre groupe ».

Perspectives 2018
Développement des filières La Nouvelle Agriculture®
Fort du succès en grandes et moyennes surfaces de la marque, Terrena va accélérer le déploiement de La Nouvelle Agriculture® à travers le développement des filières La Nouvelle Agriculture® auprès de ses adhérents et le lancement de nouvelles gammes de produits. Elle se fixe pour ambition d’emmener l’intégralité de ses 3 000 adhérents agriculteurs les plus engagés vers ces modes de productions différenciés.

Mise en œuvre du projet de rénovation du contrat coopératif,
Terrena consacrera également l’année 2018 à la mise en oeuvre du programme Avenir, annoncé en assemblée générale 2016. « Avenir » repose sur un constat fort : 8 000 exploitations réalisent 80% du chiffre d’affaires de Terrena. La coopérative souhaite apporter à ce coeur d’adhérents fidèles une offre de conseil innovante, qui l’engage sur une obligation de résultat. Dans l’esprit des États Généraux de l’Alimentation et dans la lignée de la séparation du conseil et de la vente, le programme Avenir redéfinit le rôle de coopérative en plaçant le conseil au coeur de sa valeur pour l’adhérent.

Deux offres ont aujourd’hui été expérimentées avec succès : l’une en production végétale, qui garantit une protection contre les maladies foliaires sans avance de trésorerie, l’autre en production animale (lait, bovin, caprins et ovins), qui repose sur la fixation d’objectifs technico-économiques et sur des engagements réciproques entre Terrena et le producteur pour atteindre un résultat. 585 contrats ont déjà été signés depuis leur lancement.

Site internet Terrena : www.terrena.fr/

6 Journées Solutions d'Avenir



1 objectif : accompagner les adhérents vers l'agriculture de demain

Après Illifaut en 2017, la Journée Solutions d’avenir des coopératives du Groupe d’aucy devient « Les Journées Solutions d’Avenir ». Six événements, répartis sur le mois de juin, permettront aux adhérents de la Cecab et de la Coop de Broons de découvrir les dernières techniques agricoles pour
faire face aux mutations du XXIe siècle.

Cette année, pour garantir une proximité avec ses adhérents, les coopératives Cecab et Coop de Broons parcourent la Bretagne pour partager et échanger en toute convivialité six journées Solutions d’avenir.

Pour la première fois, les coopératives proposent un parcours autour de différentes thématiques dans le but de découvrir ou d’approfondir les dernières pratiques agricoles. OAD, agriculture de précision, conversion bio, valorisation des fourragères ou encore démonstrations de machines agricoles : ces temps forts permettront de mesurer l’impact des nouvelles technologies sur le secteur agricole mais surtout de connaître les bénéfices à en tirer.

L’objectif de ces Journées : présenter les nouvelles pratiques qui aboutissent à un modèle de culture et d’élevage plus vertueux, plus raisonné. À ce titre, au-delà des adhérents du Groupe, les passionnés du secteur, les agriculteurs pratiquant une culture conventionnelle ou bio ainsi que les étudiants qui
représentent la génération future sont également conviés.


6 dates, 6 thématiques

5 juin (Coop de Broons) / Dépôt d’Irodouër – Journée consacrée à la valorisation des fourragères.
La Coop de Broons proposera d’y découvrir les travaux du lycée de Caulnes ainsi qu’une plateforme d’essai variétal qui a vocation d’optimiser les cultures fourragères.

7 Juin (Cecab) / GAEC des Bruyères, région de Theix-Noyalo –
Journée consacrée à l’agro-écologie.
Diminution de phytos, gestion de l’eau (irrigation des légumes),
valorisation des matières premières et des protéines… cette rencontre permettra de maîtriser les impacts environnementaux des productions végétales et animales et de faciliter leur transition vers l’agro-écologie.

14 juin (Cecab) / Ferme de la Moraie à Taupont, région de Ploërmel – Journée consacrée au bio.
Les acteurs majeurs du secteur bio en Bretagne conseilleront
les agriculteurs dans leurs projets de conversion bio et leur proposeront un accompagnement répondant au mieux aux attentes sociétales. Les visiteurs pourront découvrir des vitrines céréales à paille, légumes ainsi que des démonstrations de matériels de précision.

20 juin (Cecab) / GAEC de Queledern à Rosporden – Journée consacrée à l’agriculture de précision du semoir à la récolte.
De la cartographie des sols en passant par la modulation intra parcellaire du semis et des apports azotés, cette étape permettra aux agriculteurs de s’approprier les techniques permettant d’optimiser la conduite de leurs cultures et de découvrir les offres d’OAD en lien avec l’agriculture de précision.

21 juin (Cecab) / EARL de Lann Justice, région de Noyal-Pontivy – Journée consacrée à l’agriculture de précision.
Ateliers sur la santé végétale, sur la modulation de semis ou des engrais, échanges avec des professionnels du machinisme ou de la finance : cet événement aura vocation à répondre aux différentes questions des adhérents pour adapter la conduite de leurs cultures et de leurs exploitations aux préoccupations sociétales d’aujourd’hui.

27 Juin (Coop de Broons) / Salle des fêtes de Pédernec –
Journée consacrée à la production laitière.
Sécurisation des revenus et production de lait à moindre coût : les producteurs de lait se posent des questions sur les orientations à donner à leurs exploitations. La Coop de Broons y répondra avec le témoignage de la chambre d’Agriculture de Bretagne (avec la station de Trévarez) et d’agriculteurs.


Outre la transmission des techniques agronomiques et zootechniques, ces six Journées Solutions d’avenir visent à entourer les agriculteurs d’acteurs majeurs pouvant les accompagner dans le pilotage de leurs exploitations et l’optimisation de leurs rendements.

Site internet Groupe Daucy : www.groupedaucy.com