S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°28 - Vendredi 23 juillet 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Vie des entreprises

Rubriques

Partenariat



Partenaires historiques, le groupe coopératif Cérèsia et la Caisse régionale du Crédit Agricole du Nord Est viennent de signer un contrat syndiqué pour une période de 4 ans, avec trois options d’extension d’un an. Ce crédit permet de refinancer les encours existants et couvrir les besoins en fonds de roulement du groupe.

Banque coopérative avec en partage les mêmes valeurs que Cérèsia, le Crédit Agricole du Nord Est, premier prêteur a été désigné comme coordinateur et agent de facilité.

Comme le Crédit Agricole du Nord Est, les 6 autres banques* de ce pool étaient déjà engagées dans le précédent financement des besoins d’exploitation du groupe coopératif. Pour ce nouveau prêt, chacune a renouvelé sa confiance à Cérèsia avec une quote-part de financement identique.

Pour Guillaume Lelouvier, directeur des marchés agro-alimentaires au Crédit Agricole du Nord Est, « ce refinancement concrétise notre partenariat durable avec le groupe Cérèsia et démontre notre volonté de progresser ensemble au service d’un même territoire. Pour cette première en tant que coordinateur et agent, nous sommes fiers d’avoir pu partager les ambitions en matière de RSE du groupe Cérèsia en les intégrant à part entière dans la documentation de crédit. À l’heure où l’Union Européenne vient de valider son Green Deal, nous sommes convaincus du rôle primordial que le groupe Cérèsia va continuer à jouer au cours des prochaines années dans la transition agro-environnementale de notre agriculture régionale. »

En effet dès son premier bilan RSE réalisé par le cabinet EcoVadis, le groupe coopératif s’est fixé des objectifs d’amélioration continue indexés à 4 critères : éthique, achats responsables, environnement, social et droit de l’Homme dont les performances vont s’appliquer sous forme de bonus ou malus sur la marge du financement.

Olivier Trubert, Secrétaire Général du groupe Cérèsia : « Par cette opération, notre groupe a sécurisé le financement de 4 campagnes au minimum. Le fait que l’ensemble de nos partenaires bancaires aient renouvelé à l’identique leurs engagements, démontre la confiance qu’ils ont en notre modèle. Suite à la dernière fusion, notre démarche en matière de RSE a été renforcée, nous sommes donc ravis de pouvoir intégrer et valoriser cette dimension auprès de nos prêteurs, qui eux aussi, partagent les mêmes convictions ».

À Guillaume Lelouvier de conclure, « mettre la finance au service de la RSE, c’est agir efficacement avec nos clients et partenaires dans l’intérêt de la société en favorisant la transition environnementale ». 

Site internet : https://www.ceresia.fr/

* Banque Européenne du Crédit Mutuel, Caisse d’Épargne Grand Est Europe, Caisse Régionale du Crédit Agricole de Brie-Picardie, Caisse d’Épargne Haut-de-France, BNP Paribas et Crédit Coopératif.

Avéal

Une nouvelle structure coopérative



La société AGRI SUD EST Saône-et-Loire et la coopérative TEOL se rapprochent et créent une nouvelle structure coopérative. Cette démarche, entamée il y a maintenant plusieurs semestres, permet, à ces 2 entités complémentaires, d’unir leurs compétences, d’affirmer leur expertise respective et leur poids économique sur une zone de chalandise qui s’étend sur l’Ouest de la Saône-et-Loire et les départements limitrophes (les territoires du Charolais, Brionnais, Clunysois, Bourbonnais, Sud Morvan et Autunois).

TEOL, coopérative agricole, forte de 2000 adhérents actifs, est largement implantée sur son bassin. Elle dispose de 2 usines de fabrication -l’une à Charolles, l’autre à Luzy- pouvant produire près de 70 000 T d’aliments pour animaux, commercialisés notamment sous la marque « KARACTER ». Spécialisée dans les produits d’élevage et de grandes cultures, elle offre aussi des services d’agro-jardineries au travers de magasins mixtes ( Agricole / G rand Public), répartis sur tout le Grand Charolais.

AGRI SUD EST Saône-et Loire est filiale du groupe coopératif et agro-alimentaire Oxyane. Oxyane s’étend sur 10 départements et réunit plus de 7000 agriculteurs actifs. AGRI SUD EST est reconnu en production végétale, sur la collecte et la valorisation des céréales avec des débouchés régionaux et à valeur ajoutée pour les producteurs. La société offre toute une gamme de services, de conseils en agriculture, dispose comme la coopérative TEOL de magasins de jardinerie sous la marque « Gamm Vert » et de magasins « agricoles » (LISA).

La nouvelle structure augmente ainsi son bassin de commercialisation et ses services : conseils et produits d’agriculture, collecte, conseils et aliments d’élevage pour les professionnels ; produits, services et conseils en jardinerie pour les particuliers. Ces derniers bénéficiant de l’expertise des professionnels de l’organisation.

Avec cette nouvelle dynamique, sous l’impulsion d’un conseil d’administration composé de 23 administrateurs présidé par Gilles Mazille et sous la nouvelle direction de Hugues Dauzet, la coopérative entend renforcer ses parts de marché sur le Grand Charolais. Sa stratégie est aujourd’hui de répondre encore plus aux exigences des professionnels de l’agriculture et de l’élevage et de proposer des services et des produits de plus en plus pointus pour répondre aux enjeux agricoles : mutation rapide des métiers due au changement climatique, à la digitalisation et à un contexte économique quelque peu compliqué.

La nouvelle structure pèse dans l’environnement économique local : elle regroupe 125 salariés pour un CA de 37M€. Son nouveau nom : AVEAL.

Site internet : http://www.aveal.fr/