S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°38 - Vendredi 27 octobre 2017

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

Le courant à l'export blé peine à s'ouvrir


Maïs

La récolte de maïs s’achève. Les dernières coupes sont attendues cette fin de semaine dans le Sud-Ouest et la semaine suivante plus au nord du pays.  

Après avoir traité au plus bas autour de 140 € en rendu dans les ports de la façade atlantique, et 145 € sur le marché du Fob Rhin, pour les livraisons moissons, les prix se redressent.  Les organismes stockeurs ont géré le surplus de récolte par rapport à leurs prévisions et la pression dégagement s’atténue.

Les arrivées de maïs importés dans les ports de l’Union Européenne diminuent cette semaine selon les relevés publiés par Bruxelles. La récolte européenne est maintenant disponible et les prix au départ de la Mer Noire sont, momentanément, moins attractifs. La perspective d’une production finalement moins bonne que prévue en Ukraine soutient quelque peu les prix au départ de la Mer Noire. En effet, selon certains opérateurs du marché, la production pourrait s’établir plutôt autour de 25 Mt que de 27 Mt, ce qui ferait 2 Mt de moins de disponibles pour l’export. Pour le moment, le CIC ne modifie pas ses prévisions de production concernant l’Ukraine et prévoit que 15,7 Mt d’importations sont nécessaires pour répondre aux besoins de l’Union européenne (soit un million de tonnes de plus que l’an dernier). A ce jour, elles atteignent déjà 4,5 Mt depuis juillet, soit 2 Mt de plus que l’an dernier à la même période. Le challenge pour les producteurs européens est bien de tout mettre en œuvre pour ralentir les flux à l’entrée dans l’Union. Si la remontée des cours sur le marché national est bienvenue pour les producteurs, elle risque toutefois de mettre de nouveau l’origine française hors-jeu.

Blé

Le cours du blé se redresse légèrement sur le rapproché et se stabilise pour des livraisons sur les mois de janvier à mars. Pourtant on note très peu de bateaux en cours de chargement ou attendus dans les ports français. Si la hausse du fret et la baisse de l’euro contre le dollar jouent en faveur de l’origine européenne, le blé argentin arrive sur le marché et s’impose comme le plus compétitif du moment, notamment à destination de l’Algérie.    

Si la France peine à suivre les prix du marché mondial, elle n’est pas la seule. L’ensemble des chargements au départ des ports européens accuse à ce jour un retard important vis-à-vis de l’an passé. Depuis le 1er juillet, seul 6,5 Mt ont été expédiées depuis l’Union soit 23 % de moins que l’an passé.

Peut-être une bonne nouvelle pour le blé européen : l’Arabie Saoudite est aux achats cette semaine pour 475 Kt de blé, livraison décembre/janvier. Il semblerait que les blés allemands et baltes soient dans la course, en espérant que les exportateurs trouveront les quantités nécessaires pour répondre à l’appel d’offres.

Blé dur

L’Algérie a acheté cette semaine entre 250 et 300 Kt de blé dur. Il est peu probable que le 1er acheteur mondial de blé dur, après l’Europe, ne s’approvisionne en marchandise française. Là encore, les exportateurs ne parviennent pas à obtenir des quantités suffisantes ne serait-ce que pour participer au marché. Les clients, eux, n’attendent pas.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2016 R2017
24/06/2016 155  
01/07/2016 152  
08/07/2016 157  
15/07/2016 162  
22/07/2016 167  
29/07/2016 164  
05/08/2016 164  
12/08/2016 166  
19/08/2016 164  
26/08/2016 162  
02/09/2016 158  
09/09/2016 156  
16/09/2016 157  
23/09/2016 160  
30/09/2016 160  
07/10/2016 158  
14/10/2016 161  
21/10/2016 162  
28/10/2016 163,5  
04/11/2016 162  
11/11/2016 161  
18/11/2016 167  
25/11/2016 167  
02/12/2016 162  
09/12/2016 163  
16/12/2016 166  
23/12/2016 166  
30/12/2016 167  
06/01/2017 169,5  
13/01/2017 169 170,5
20/01/2017 169 170
27/01/2017 169 168
03/02/2017 168,5 169
10/02/2017 170 169
17/02/2017 171,5 171
24/02/2017 171,2 172
03/03/2017 173 172
10/03/2017 169 167
17/03/2017 167 164
24/03/2017 162 161
31/03/2017 157,5 159
07/04/2017 156 159
14/04/2017 159,5 162
21/04/2017 156 162
28/04/2017 160 162
05/05/2017 158 160
12/05/2017 155 165
19/05/2017 152 157
26/05/2017 152 158
02/06/2017 151 158
09/06/2017 150 162
16/06/2017 152 162
23/06/2017   164
30/06/2017   165
07/07/2017   169
14/07/2017   166
21/07/2017   163
28/07/2017   165
04/08/2017   159,5
11/08/2017   159
18/08/2017   153
25/08/2017   152
01/09/2017   152
08/09/2017   152
15/09/2017   154
22/09/2017   156
29/09/2017   158
06/10/2017   158
13/10/2017   155
20/10/2017   155
27/10/2017   157,5
03/11/2017    
10/11/2017    
17/11/2017    
24/11/2017    
01/12/2017    
08/12/2017    
15/12/2017    
22/12/2017    
29/12/2017    

Graphe de la semaine

CIC - Estimation de l’offre et de la demande mondiales



Au 26 octobre 2017

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Les oléagineux sous pression

Le retour du temps sec a favorisé la récolte de Soja aux Etats-Unis, avec 70% des surfaces moissonnées. Cette récolte plus que rapide a entrainé une forte pression sur la fève. En effet, les cours du Soja ont ainsi baissé en début de semaine sur le marché de Chicago. Grâce à une bonne tenue de l’huile de palme à la bourse de Kuala Lumpur et une forte demande de la Chine, il se stabilise en fin de semaine. L’appétit de la Chine ne se dément pas, ses importations de fève de soja pour 2016/17 atteignent 94 Mt, soit plus de 10 Mt par rapport à la campagne 15/16 avec une hausse de 12%.

En début semaine sur le marché européen, le cours du Colza a aussi largement fluctué pour revenir progressivement à la hausse (soit 368,5 €/t en Novembre, 372 €/t en Février 2018). Ceci est dû à la baisse du cours du Soja, du palme et également du canola qui le pousse vers de tels sillages. La Russie termine ses récoltes de Colza avec une production qui devrait dépasser les 1,5 Mt.

Les producteurs de tournesol en Amérique du Sud profitent aussi des conditions climatiques favorables. Près de 45% des 1,8 Mha des surfaces sont déjà emblavées. En Ukraine, la récolte s’accélère et les volumes de tournesol disponibles pour le marché sont de plus en plus importants (10,75Mt pour le moment). Toutefois, obligés à sécher les grains du fait des fortes pluies, les producteurs se voient actuellement limités dans leurs capacités de séchage et de stockage et sont ainsi pénalisés au niveau de la logistique.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2016 R2017
24/06/2016 359  
01/07/2016 358,5  
08/07/2016 350  
15/07/2016 357  
22/07/2016 363,5  
29/07/2016 358  
05/08/2016 361,25  
12/08/2016 370  
19/08/2016 379,75  
26/08/2016 376,5  
02/09/2016 373,75  
09/09/2016 382,25  
16/09/2016 370,5  
23/09/2016 380,75  
30/09/2016 378,75  
07/10/2016 378  
14/10/2016 384,5  
21/10/2016 395,75  
28/10/2016 405,25  
04/11/2016 399  
11/11/2016 397  
18/11/2016 395,25  
25/11/2016 409  
02/12/2016 412,18  
09/12/2016 416  
16/12/2016 424,75  
23/12/2016 417,25  
30/12/2016 415,25  
06/01/2017 424  
13/01/2017 420,5  
20/01/2017 424,25  
27/01/2017 425  
03/02/2017 418  
10/02/2017 425,25  
17/02/2017 433  
24/02/2017 420  
03/03/2017 424,25  
10/03/2017 420  
17/03/2017 411,75 373,75
24/03/2017 409,5 370
31/03/2017 399,5 366,5
07/04/2017 406 367,25
14/04/2017 401,5 368,75
21/04/2017 400,75 366,75
28/04/2017 401,5 367,5
05/05/2017 391 372,75
12/05/2017 394,75 373
19/05/2017 359,75 362,50
25/05/2017   358
02/06/2017   347,75
09/06/2017   360
16/06/2017   359.75
23/06/2017   356
30/06/2017   359
07/07/2017   366.25
13/07/2017   367,50
21/07/2017   366,0
28/07/2017   362,50
04/08/2017   365
11/08/2017   366,5
18/08/2017   365,5
25/08/2017   369
01/09/2017   366,5
08/09/2017   365
15/09/2017   367,25
22/09/2017   359,5
29/09/2017   371,25
06/10/2017   372.25
13/10/2017   374.25
20/10/2017   371,25
27/10/2017   373,5
03/11/2017    
10/11/2017    
17/11/2017    
24/11/2017    
01/12/2017    
08/12/2017    
15/12/2017    
22/12/2017    
29/12/2017    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 157,50 €/t nov./déc. ; 157,50 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 158 €/t nov./déc. ; 158 €/t janv./mars
Base Creil : 156 €/t nov./déc. ; 155 €/t janv./juin
R. La Pallice : 157 €/t nov./déc. ; 158 €/t janv./mars ;
159 €/t avril.juin
Fob Moselle : 153 €/t nov./déc. ; 154 €/t janv./mars ;
155 €/t avril.juin

Blé dur

R. La Pallice : 220-225 €/t nov./déc. (qualité supérieure) ;
190 €/t nov./déc. (sans spécification Hagberg)
R. Port La Nouvelle : 200 €/t nov./déc. (50 mitadin)
 

Orge

R. Rouen : 152 €/t nov./déc. ; 151 €/t janv./mars
Rendu Dunkerque : 153 €/t nov./déc. ; 152 €/t janv./mars
Fob Moselle : 145 €/t nov./déc. ; 147 €/t janv./mars
R. La Pallice : 152 €/t oct./déc.

Maïs

R. Bordeaux / La Pallice  : 142 €/t nov. ; 151€/t déc./janv. ;
153 €/t fév./mars ; 154 €/t avril/juin
Fob Rhin : 150 €/t nov. ; 157,50 €/t janv./juin
TD. Beauce : 148,50 €/t janv./mars

 

Oléagineux


Colza

Rouen : 354,75 €/t oct./mars (var. 0,25 t) ;
359,50 €/t janv./mars
Moselle :  371,50 €/t janv./mars (var. 0,25 €/t) ;

Tournesol

St-Nazaire : 315,00 €/t janv./mars (var. -5,0 €/t)
Bordeaux : 315,00 €/t janv./mars (var. 0,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 917,0 $/t nov./janv. (var. 25,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 893,0 $/t oct. (var. 12,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 790 $/t nov.(var. 7,5 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 727,5 $/t oct. (var. 10,0 $/t)

Tourteaux

Colza - France (Rouen) : 194 €/t nov. (var. +4,0 €/t)
Colza - Anvers : 182 €/t nov. (var. 0,0 €/t)
Colza - Allemagne (Rhin) : 169 €/t nov. (var. -5,0 €/t)
Tournesol - Bordeaux : 190 €/t oct./juin. (var. 0,0 €/t)
Soja 48 Brésil - C départ Gand (48% Brésil) : 308 €/t nov./janv.(var. -8,0 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 51,98 $/baril (var. + 0,6 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,18 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 27 oct. variation*
Blé tendre, déc. 162,50 1,00
Maïs, nov. 150,75 4,50
Colza, nov. 368,50 2,00
Huile de Colza, déc. 738,50 0,00
Tourteaux de Colza, déc. 174,00 -4,00

 

CME Europe
(€/t) 27 oct. variation*
Blé tendre, déc. 158,00 0,00

 

CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 27 oct. variation*
Blé tendre, déc. 136,72 2,01
Maïs, déc. 118,92 2,48
Soja, nov. 307,65 0,48
Huile Soja, oct. 655,68 23,63
Tourteaux de Soja, oct. 296,58 -3,66

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 27 oct. variation*
Canola, nov. 341,81 0,72

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

92 795 t ont été chargées et déchargées
du 19 au 25 octobre 2017, dont :

Exportations : 90 395 t

  • Blé tendre : 81 530 t (Algérie : 79 750 t ; Royaume-Uni : 1 780 t)
  • Féverole (fourragège) : 2 180 t (Norvège)
  • Malt : 1 550 t (Côte d'Ivoir : 1 000 t ; gabon : 550 t)
  • Tourteaux de colza : 5 135 t (Espagne)

Importations : 2 400 t

  • Pois : 2 400 t (Suède)

 



La Pallice

26 476 t ont été chargées
du 19 au 26 octobre 2017, dont :

  • Blé vrac : 24 400 t (Angleterre : 4 000 t ; Irlande : 9 900 t ;
    Tunisie : 10 500 t)
  • Céréales mixtes vrac : 2 076 t (Angleterre)

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-26/10
Cumul France
01/07-26/10
Blé tendre 6 519 223 1 963 067
Farine BT (val. prod.) 280 117 67 677
Blé dur 193 822 94 559
Orge 1 542 626 556 083
Maïs 247 522 47 962

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-26/10
Cumul France
01/07-26/10
Blé tendre 957 820 2 794
Farine BT (équiv. grain) 11 628 3 112
Blé dur 655 772 40 146
Maïs 4 524 840 4 248
Sorgho 30 599 1

Source : Commission Européenne, DG TAXUD