S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Cécilia Goffinet

Volatilité des prix lié au conflit en Ukraine

Blé

Même tendance que ces dernières semaines, le cours des céréales est calqué sur l’évolution du conflit en Ukraine.

Le début de semaine a été marqué par un net repli des cours des céréales dans un contexte notamment d’avancée diplomatiques entre la Russie et l’Ukraine, mais également de reprise de l’épidémie de Covid 19 en Chine qui pourrait peser sur la demande (mises en place de mesures de confinement) et de liquidations de positions avant le rapport USDA publié jeudi 31 mars.

Les cours sont repartis en hausse dès mercredi, le marché reste très sceptique à une amélioration de la situation en Ukraine où les pourparlers ne sont pas accompagnés de ralentissement des combats. A cela s’ajoute le blocage des ports ukrainiens toujours d’actualité.

Du côté météo, les pluies tant attendues sont enfin tombées aux Etats-Unis et en Europe, notamment en France. Mais elles ne sont pas suffisantes pour compenser le déficit hydrique constaté ces dernières semaines. En France, pour cette fin de semaine, les pluies s’accompagnent de températures négatives dans plusieurs régions, qu’il faudra surveiller car elles pourraient occasionner des dégâts sur les cultures dont le développement est déjà avancé.

A ce stade, Céré’Obs maintient toujours son chiffre de 92% des surfaces en blé étant dans un état bon à très bon pour la semaine du 22 au 28 mars.

Au niveau international, l’UE a annoncé aider financièrement le Maroc, l’Algérie et la Tunisie pour contre la pénurie de céréales. L’Algérie se serait positionnée sur 600 000t de blé origines optionnelles. Les origines retenues seraient essentiellement des Balkans, de la Russie et de France. La Tunisie était aux achats pour 150 000t de blé meunier et 100 000t d’orge fourragère, origine inconnue.

Le rapport USDA ne devrait avoir que peu d’impact sur le marché du blé, les chiffres étant relativement neutres. Les intentions d’ensemencement étant de 47.4 millions d’acres (Ma) contre 47.8 Ma attendus et les stocks étant de 1.03 milliards de boisseaux (Mbu) contre 1.05 Mbu attendus.

Mais

Le marché du maïs est très similaire à celui du blé et suit la même volatilité liée à l’ensemble des conditions décrites plus haut.

Mais la situation devrait changer et la tension s’accroitre encore un peu plus à la suite de la publication du rapport USDA hier sur les intentions d’ensemencement. Les superficies sont moindre qu’attendues aux Etats Unis : 89.5 millions d’acres contre 92 Ma attendus. Cela peut s’expliquer par la flambée des marchés des engrais azotés. Il est possible que les mêmes observations soient constatées en France cette année.

Les stocks sont également légèrement en deçà de l’attendu avec 7.85 milliards de boisseaux contre 7.88 Mbu attendus.

Dans ce contexte le rapport USDA s’est affiché particulièrement haussier en maïs. La bourse de Chicago n’a pas tardé à suivre, affichant une hausse jeudi soir sur le maïs.

En résumé, les marchés ne peuvent donc pas en attendre autant que souhaité de la production américaine en compensation du retrait ukrainien. L’Amérique du Sud sera donc à surveiller de près.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2020 R2021
26/06/2020 175  
03/07/2020 180  
10/07/2020 189  
17/07/2020 187  
24/07/2020 184  
31/07/2020 184  
07/08/2020 183  
14/08/2020 182  
21/08/2020 181  
28/08/2020 186  
04/09/2020 186  
11/09/2020 189  
18/09/2020 190  
25/09/2020 191  
02/10/2020 195  
09/10/2020 196  
16/10/2020 204  
23/10/2020 204  
30/10/2020 201  
06/11/2020 205  
13/11/2020 208  
20/11/2020 208  
27/11/2020 209  
04/12/2020 202,81  
11/12/2020 206  
18/12/2020 207,81  
25/12/2020 212  
01/01/2021 214  
08/01/2021 215  
15/01/2021 228  
22/01/2021 230  
29/01/2021 226  
05/02/2021 224,56  
12/02/2021 220,00  
19/02/2021 234,06  
26/02/2021 239  
05/03/2021 229  
12/03/2021 220  
19/03/2021 217  
26/03/2021 209  
02/04/2021 202 195
09/04/2021 204 197
16/04/2021 210 205
23/04/2021 207 218
30/04/2021 234 216
07/05/2021 235 227
14/05/2021 235 214
21/05/2021 230 212
28/05/2021   212
04/06/2021   216
11/06/2021   213,14
18/06/2021   204
25/06/2021   203,64
02/07/2021   208
09/07/2021   198,39
16/07/2021   208
23/07/2021   212,89
30/07/2021   218
06/08/2021   229
13/08/2021   250
20/08/2021   246
27/08/2021   246
03/09/2021   240,50
10/09/2021   241
17/09/2021   252
24/09/2021   252,85
01/10/2021   260
08/10/2021   270,60
15/10/2021   269
22/10/2021   273
29/10/2021   278
05/11/2021   285,35
12/11/2021   295
19/11/2021   293
26/11/2021   304,10
03/12/2021   292,50
10/12/2021   279
17/12/2021   275,35
24/12/2021   269,5
31/12/2021   274
07/01/2022   283
14/01/2022   263
21/01/2022   270
28/01/2022   274
04/02/2022   256
11/02/2022   256
18/02/2022   263
25/02/2022   310
04/03/2022   371
11/03/2022   379
18/03/2022   378
25/03/2022   384
01/04/2022   368
08/04/2022    
15/04/2022    
22/04/2022    
29/04/2022    
06/05/2022    
13/05/2022    
20/05/2022    
27/05/2022    
03/06/2022    
10/06/2022    
17/06/2022    
24/06/2022    
01/07/2022    
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

107 106 t ont été chargées et déchargées
du 23 au 30 mars 2022 dont :

Exportations : 95 106 t

  • Tourteaux de colza : 10 251 t (Irlande Eire : 6 450 t ;
    France : 3 801 t)
  • Colza : 3 080 t (Royaume-Uni)
  • Blé tendre : 39 500 t (Algérie : 28 500 t ; Maroc : 11 000 t)
  • Orge de brasserie : 12 175 t (Pays-Bas : 3 775 t ;
    Turquie : 8 400 t)
  • Orge fourragère : 16 500 t (Maroc)
  • Malt : 16 600 t (Brésil)

Importations : 12 000 t

  • Graines de colza : 12 000 t (Pays-Bas)

 


 


 

La Pallice

 

69 000 t ont été chargées
du 24 au 31 mars 2022, dont :

  • Blé vrac : 51 700 t (Portugal : 10 000 t ; Norvège : 2 000 t ;
    Sénégal : 39 700 t)
  • Maïs vrac : 17 300 t (Norvège : 13 000 t ; Pays-Bas : 4 300 t)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Cécilia Goffinet

Nervosité sur les marchés

Côté météo, des précipitations supérieures à la normale sont annoncées dans les 10 prochains jours dans le sud du Brésil. Le reste du pays, notamment les régions centrales, devrait profiter d’un temps sec.  De même en Argentine, au bénéfice des producteurs qui entameront leurs récoltes très prochainement. Aux Etats Unis, la « corn belt » est bien arrosée, voir  même de trop dans le Sud-Est.

En Europe les précipitations ont été bienvenues, mais les températures négatives prévues pour les prochains jours inquiètent. Notamment pour le colza dont le développement est déjà bien avancé.

Au Brésil, les travaux des champs ont fortement progressé pour le soja. La récolte, achevée à environ 75 %, est estimée à 9,6 millions de tonnes.

En Argentine, la disponibilité en diesel est limitée. Les stations-services ont mis en place un quota de 15 L de diesel par client. Ce qui pourrait mettre en péril les récoltes de soja et de maïs.

Aux Etats-Unis, l’USDA a publié son rapport hier. L’assolement en soja est estimé à 91 millions d’acres (Ma), un chiffre bien supérieur aux attentes du marché qui étaient de 88.7. Il en est de même pour les stocks qui sont de 1.93 milliards de boisseaux (Mbu) contre 1.90 Mbu attendus. Le soja devient donc la principale culture aux Etats-Unis. Ce rapport est baissier pour le soja, un repli a été noté à Chicago mais tempéré par la forte demande internationale.

Au niveau européen, le marché du colza a encore été très volatil cette semaine, mais loin des niveaux atteints la semaine dernière. Pour cause : le rapport USDA sur le soja, la situation en Ukraine et la météo européenne, autant d’éléments qui ont impacté le marché. La tension est donc toujours présente et au moindre signe les tendances peuvent s’inverser.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2020 R2021
26/06/2020 374,75  
03/07/2020 378,50  
10/07/2020 386,25  
17/07/2020 383,50  
24/07/2020 382,75  
31/07/2020 386.25  
07/08/2020 381,75  
14/08/2020 378,5  
21/08/2020 383,75  
28/08/2020 388,5  
04/09/2020 386  
11/09/2020 381,50  
18/09/2020 392,75  
25/09/2020 380,25  
02/10/2020 389,50  
09/10/2020 390,75  
16/10/2020 389  
23/10/2020 394,75  
30/10/2020 378  
06/11/2020 406,75  
13/11/2020 411,25  
20/11/2020 413,75  
27/11/2020 415,25  
04/12/2020 412,25  
11/12/2020 414,50  
18/12/2020 418,5  
25/12/2020 420  
01/01/2021 421  
08/01/2021 430  
15/01/2021 433,50  
22/01/2021 432,75  
29/01/2021 435,75  
05/02/2021 436,25  
12/02/2021 453,75  
19/02/2021 468  
26/02/2021 495,25  
05/03/2021 522  
12/03/2021 527  
19/03/2021 527,75  
26/03/2021 522,25  
02/04/2021 517 517
09/04/2021   515,5
16/04/2021   479,75
23/04/2021   510,25
30/04/2021   501,5
07/05/2021   543,5
14/05/2021   536
21/05/2021   532
28/05/2021   524,25
04/06/2021   543,75
11/06/2021   534,75
18/06/2021   483
25/06/2021   511,25
02/07/2021   512,25
09/07/2021   523,75
16/07/2021   549,50
23/07/2021   536,75
30/07/2021   539
06/08/2021   535
13/08/2021   557
20/08/2021   566
27/08/2021   535
03/09/2021   581,25
10/09/2021   587
17/09/2021   605,25
24/09/2021   622
01/10/2021   645,75
08/10/2021   680
15/10/2021   664,25
22/10/2021   687,75
29/10/2021   666,75
05/11/2021   697
12/11/2021   686,50
19/11/2021   679,25
26/11/2021   677,25
03/12/2021   664,00
10/12/2021   674,50
17/12/2021   740,75
24/12/2021   763
31/12/2021   777
07/01/2022   764,25
14/01/2022   726,75
21/01/2022   723
28/01/2022   746,35
04/02/2022   707,25
11/02/2022   686,75
18/02/2022   715,75
25/02/2022   780
04/03/2022   834,75
11/03/2022   834,75
18/03/2022   956,50
25/03/2022   1006
01/04/2022   965
08/04/2022    
15/04/2022    
22/04/2022    
29/04/2022    
06/05/2022    
13/05/2022    
20/05/2022    
27/05/2022    
03/06/2022    
10/06/2022    
17/06/2022    
24/06/2022    
01/07/2022    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 368 €/t avril/juin ;
NR : 335 €/t juil./août ; 325 €/t oct./déc.
R. Dunkerque : 370 €/t avril/juin ;
NR : 335 €/t juil./août ; 325 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 370 €/t avril/juin
NR : 340 €/t juil. ; 338 €/t août
R. Bretagne : 368 €/t avril/juin

Orge de mouture

R. Rouen : NR : 307 €/t oct./déc.
R. Dunkerque : NR : 310 €/t oct./déc.
R. Bretagne : NR : 311 €/t oct./déc.

Maïs

R. Bretagne : 341 €/t avril/juin ; 351 €/t juil./sept.
 


Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 1er avril variation*
Blé tendre, mai 369,50 -7,00
Maïs, juin 322,75 -10,25
Colza, mai 941,00 -37,00
Huile de Colza, juin 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, juin 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 1er avril variation*
Blé tendre, mai 334,38 -28,26
Maïs, mai 266,60 -1,19
Soja, mai 537,87 -30,21
Huile Soja, mai 1 394,75 -94,16
Tourteaux de Soja, mai 466,15 -20,77

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 1er avril variation*
Canola, mai 814,76 -15,90

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 27
01/07-01/04
Cumul France
01/07-01/04
Blé tendre 19 871 140 5 928 725
Farine BT (val. prod.) 395 875 54 627
Blé dur 714 624 37 185
Orge 5 786 414 2 600 362
Maïs 4 394 617 350 219

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 27
01/07-01/04
Cumul France
01/07-01/04
Blé tendre 1 901 219 197
Farine BT (équiv. grain) 178 480 9 622
Blé dur 1 053 514 43
Maïs 12 054 885 3 668
Sorgho 26 443 14

Source : Commission Européenne, DG TAXUD