S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°23 - Vendredi 18 juin 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Lucile Talleu

Céréales : des perspectives françaises bonnes à ce jour

Blé

Les derniers chiffres de Céré’Obs sont encourageants, 81% des surfaces de blé tendre sont dans un état bon à très bon, au 14 juin. La totalité des cultures sont au stade de l’épiaison, avec un retard certain par rapport à l’an dernier (17 jours), mais moins important (5 jours) si l’on tient compte de la moyenne des 5 dernières années. Les échos de la récolte sont plutôt favorables à ce jour, et certains analystes revoient leurs prévisions de récolte françaises en hausse ces derniers jours. La semaine dernière, Stratégies Grains estimait la récolte à 36,77Mt (en hausse de +0,67Mt depuis le mois dernier), mais d’autres estimations sont plus élevées.

Outre-Atlantique, la météo plus favorable a soulagé les craintes des opérateurs. Les moissons de blé d’hiver SRW) ont débuté et les premières coupes sont a priori satisfaisantes.

Devant ces nouvelles rassurantes du côté des cultures, les cours dévissaient cette semaine. Sur le marché à terme d’Euronext, le cours du blé a perdu 8€ cette semaine. Ce qui a amené les acheteurs à revenir sur la scène internationale, à l’image de l’Egypte qui a lancé cette semaine un appel d’offres pour la période 21-31 août, mais qui a finalement annulé, espérant peut-être des prix encore plus bas prochainement. Dans ce pays, la récolte locale est en cours, avec des quantités collectées plus importante que l’an dernier selon France Export Céréales. Le GASC envisage donc de réduire le volume d’importation pour atteindre juste 5Mt.

Sur le marché intérieur, le différentiel de prix entre le blé et le maïs est important (plus de 40€), ce qui limite le potentiel de baisse du blé.

Maïs

La tension sur le marché français est importante et les primes sur le marché intérieur s’envolent, à des niveaux jamais vu depuis très longtemps. En cause, une demande qui persiste malgré la raréfaction de l’offre disponible. Selon les états de FranceAgriMer, les stocks chez les collecteurs au 1er mai étaient au plus bas depuis 2016-17 (2,77Mt), et les stocks en dépôt au plus bas depuis 2003-2004 ! Le bilan maïs de France AgriMer publié la semaine dernière le montrait bien, avec un stock de report historiquement bas (1 802kt).

Pour la prochaine campagne, les conditions de culture du maïs sont très bonnes, avec 90% des surfaces jugées dans un état bon à très bon selon Céré’Obs, ce qui pourra le moment venu faire baisser la tension.

Outre-Atantique, la situation est tendue également. Le rapport de l’USDA de la semaine dernière révisait à la baisse la prévision de production brésilienne pour 202/21, ainsi que les stocks de maïs aux Etats-Unis alors que la demande reste soutenue, notamment à destination de la Chine. S’ajoute à cela, des inquiétudes sur la politique à venir de Joe Biden concernant les biocarburants.

Orges

En France, le ministère de l’Agriculture table sur une production d’orges d’hiver à 7,7Mt, soit +19% par rapport à l’an passé. Les perspectives sont toujours favorables en orges d’hiver comme en orges de printemps.

Les cours ont reculé dans le sillage du blé, mais la demande reste importante, y compris à l’export. Le point d’interrogation pour la campagne à venir sera la demande chinoise pour l’orge française, mais celle-ci dépendra beaucoup des relations entre la Chine et l’Australie. Qui sont, pour le moment tendues en raison de la procédure engagée par l’Australie contre la Chine devant l’OMC.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 185    
10/01/2020 188    
17/01/2020 190    
24/01/2020 192    
31/01/2020 185,81    
07/02/2020 188    
14/02/2020 189,06    
21/02/2020 189,5    
28/02/2020 183    
06/03/2020 179    
13/03/2020 170    
20/03/2020 185,95    
27/03/2020 191,20    
03/04/2020 186 180  
10/04/2020 193,7 192  
17/04/2020 192 181  
24/04/2020 191,39 187  
30/04/2020 187 181  
07/05/2020 190 182  
15/05/2020 190 181  
21/05/2020 188 184  
29/05/2020 187 183  
05/06/2020 183 184  
12/06/2020 175 179  
19/06/2020   177  
26/06/2020   175  
03/07/2020   180  
10/07/2020   189  
17/07/2020   187  
24/07/2020   184  
31/07/2020   184  
07/08/2020   183  
14/08/2020   182  
21/08/2020   181  
28/08/2020   186  
04/09/2020   186  
11/09/2020   189  
18/09/2020   190  
25/09/2020   191  
02/10/2020   195  
09/10/2020   196  
16/10/2020   204  
23/10/2020   204  
30/10/2020   201  
06/11/2020   205  
13/11/2020   208  
20/11/2020   208  
27/11/2020   209  
04/12/2020   202,81  
11/12/2020   206  
18/12/2020   207,81  
25/12/2020   212  
01/01/2021   214  
08/01/2021   215  
15/01/2021   228  
22/01/2021   230  
29/01/2021   226  
05/02/2021   224,56  
12/02/2021   220,00  
19/02/2021   234,06  
26/02/2021   239  
05/03/2021   229  
12/03/2021   220  
19/03/2021   217  
26/03/2021   209  
02/04/2021   202 195
09/04/2021   204 197
16/04/2021   210 205
23/04/2021   207 218
30/04/2021   234 216
07/05/2021   235 227
14/05/2021   235 214
21/05/2021   230 212
28/05/2021     212
04/06/2021     216
11/06/2021     213,14
18/06/2021     204
25/06/2021      
02/07/2021      
09/07/2021      
16/07/2021      
23/07/2021      
30/07/2021      
06/08/2021      
13/08/2021      
20/08/2021      
27/08/2021      
03/09/2021      
10/09/2021      
17/09/2021      
24/09/2021      
01/10/2021      
08/10/2021      
15/10/2021      
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

50 812 t ont été chargées et déchargées
du 10 au 16 juin 2021 dont :

Exportations : 22 812 t

  • Tourteaux de colza  : 3 030 t (Irlande Eire)
  • Colza : 7 272 t (Danemark : 3 300 t ; Belgique : 3 972 t)
  • Malt : 5 010 t (Nigeria)
  • Orge fourragère : 7 500 t (Pays-Bas)

Importations : 28 000 t

  • Graines de canola : 28 000 t (Canada)

 


 


 

La Pallice

12 400 t ont été chargées
du 11 au 17 juin 2021, dont :

  • Blé vrac : 4 000 t (Espagne)
  • Maïs vrac : 8 40 t (Pays-Bas)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Clara Moley

Effondrement des cours du soja à Chicago

Cette semaine, les cours du complexe oléagineux ont enregistré un impressionnant repli, d’abord pour des raisons fondamentales, et fortement amplifié par le retrait des fonds spéculatifs.

L’élément déclencheur est à chercher du côté des huiles. Tout d’abord, la publication la semaine dernière du rapport MPOB qui faisait état de stocks malaysiens d’huile de palme en hausse à la fin du mois de mai ont fait pression sur les cours du Kuala Lumpur, et par ricochet sur les cours des huiles globalement. Par ailleurs, le rapport USDA paru cette semaine indique une diminution de la trituration aux Etats Unis. Et cette révision fait passer les stocks finaux de soja à 3,66Mt contre 3,25Mt le mois dernier, ce qui a également pesé sur les cours.

S’en est suivi un important mouvement de correction à Chicago : après avoir atteint son prix le plus haut de tous les temps lundi dernier, l’échéance juillet du contrat de l’huile de soja a débuté un mouvement de correction qui s’est amplifié cette semaine pour atteindre son paroxysme hier, allant jusqu’à atteindre la limite intra day de $5,50cts. Les cours du tourteau et de la graine ont suivi, et ce dernier a perdu plus de $1/bu sur la seule session d’hier sur l’échéance juillet. La liquidation massive des fonds a contribué à cette correction spectaculaire, ils auraient en effet vendu 30k contrats de soja et un total de 30k contrats de tourteau et d’huile de soja combinés !

Au-delà du marché de l’huile, l’attention des opérateurs reste portée sur les évolutions climatiques. Aux Etats Unis, les prévisions s’améliorent dans le Nord du Midwest et les Etats des lacs, tandis que le Canada reste chaud et sec à l’Ouest. L’Europe de l’Ouest se rafraichit et est traversée d’orages, tandis que la Russie centrale reste chaude et sèche.

Du côté des ventes, les volumes américains hebdomadaires s’élevaient à 65kt pour l’ancienne récolte, et seulement 7kt pour la nouvelle mais pour un total qui représente toujours le volume le plus élevé à cette période de l’année en sept ans.

Au Brésil, le programme de chargement s’élève à 7,5Mt pour 6,2Mt déjà chargées, tandis que du côté argentin, l’agence nationale BAGE maintient la récolté à 43,5Mt.

Du côté du colza, le marché Euronext et le canola canadien ont tous deux été emportés par le mouvement de Chicago et atteint leurs plus bas en deux mois. En France, Agreste annonce une diminution de la sole de colza par rapport à l’année dernière, qui devrait passer sous la barre des 1 million d’hectares, ce qui représente une baisse de plus de 27% par rapport à la moyenne quinquennale. En passant sous la barre des 3 millions de tonnes, la production française serait la plus faible en 20 ans.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 415    
10/01/2020 420    
17/01/2020 400,75    
24/01/2020 410,75    
31/01/2020 400,75    
07/02/2020 386    
14/02/2020 389    
21/02/2020 390,75    
28/02/2020 379,50    
06/03/2020 377    
13/03/2020 359    
20/03/2020 356    
27/03/2020 357,5    
03/04/2020 364,50    
10/04/2020 373    
17/04/2020 370    
24/04/2020 369,75 367,5  
01/05/2020 367,75 367,75  
07/05/2020 370,75 373,5  
15/05/2020 370,5 374,5  
21/05/2020   375,50  
29/05/2020   374,25  
05/06/2020   374,25  
12/06/2020   375,5  
19/06/2020   377  
26/06/2020   374,75  
03/07/2020   378,50  
10/07/2020   386,25  
17/07/2020   383,50  
24/07/2020   382,75  
31/07/2020   386.25  
07/08/2020   381,75  
14/08/2020   378,5  
21/08/2020   383,75  
28/08/2020   388,5  
04/09/2020   386  
11/09/2020   381,50  
18/09/2020   392,75  
25/09/2020   380,25  
02/10/2020   389,50  
09/10/2020   390,75  
16/10/2020   389  
23/10/2020   394,75  
30/10/2020   378  
06/11/2020   406,75  
13/11/2020   411,25  
20/11/2020   413,75  
27/11/2020   415,25  
04/12/2020   412,25  
11/12/2020   414,50  
18/12/2020   418,5  
25/12/2020   420  
01/01/2021   421  
08/01/2021   430  
15/01/2021   433,50  
22/01/2021   432,75  
29/01/2021   435,75  
05/02/2021   436,25  
12/02/2021   453,75  
19/02/2021   468  
26/02/2021   495,25  
05/03/2021   522  
12/03/2021   527  
19/03/2021   527,75  
26/03/2021   522,25  
02/04/2021   517 517
09/04/2021     515,5
16/04/2021     479,75
23/04/2021     510,25
30/04/2021     501,5
07/05/2021     543,5
14/05/2021     536
21/05/2021     532
28/05/2021     524,25
04/06/2021     543,75
11/06/2021     534,75
18/06/2021     483
25/06/2021      
02/07/2021      
09/07/2021      
16/07/2021      
23/07/2021      
30/07/2021      
06/08/2021      
13/08/2021      
20/08/2021      
27/08/2021      
03/09/2021      
10/09/2021      
17/09/2021      
24/09/2021      
01/10/2021      
08/10/2021      
15/10/2021      
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : NR : 204 €/t juil./sept ;
202 €/t oct./déc.
R. Dunkerque : NR : 204 €/t juil./sept ;
202 €/t oct./déc.
Fob. Moselle : NR : 198 €/t juil./sept
R. La Pallice : NR : 205 €/t juil./sept ;
203 €/t oct./déc.
R. Bretagne : NR : 204 €/t juil./sept ;
202 €/t oct./déc.
 

Orges

R. Rouen : NR : 201 €/t juil./sept ;
198 €/t oct./déc. ; 197 €/t janv./mars
R. Dunkerque : NR : 203 €/t juil./sept ;
202 €/t oct./déc.
Fob. Moselle : NR : 188 €/t juil./sept
R. La Pallice : NR : 203 €/t juil./sept ;
203 €/t oct./déc.
R. Bretagne : NR : 204 €/t juil./sept

Maïs

R. Rouen : 270 €/t juil./sept ;
NR : 212 €/t oct./déc.

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 483 €/t juil./sept. (var. -52,75 €/t) ;
482 €/t oct./déc. (var. -52,75 €/t)
Fob Moselle : 483 €/t juil./sept. (var. -51,75 €/t) ;
481 €/t oct./déc. (var. -52,25 €/t)

Tournesol

Saint-Nazaire : 455,00 €/t oct./déc. (var. -65,00 €/t)
Bordeaux : 455,00 €/t oct./déc. (var. -65,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 1 405 $/t mai (var. -214,37 €/t)
Soja - Rotterdam : 1 357 $/t mai (var. -219,38 €/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 050 $/t mai (var. -218,53 €/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 869 $/t mai (var. -113,38 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 71,04 $/baril (var. 0,78 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,1906 $ (var. -0,03)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Activité des ports européen

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-13/06
Cumul France
01/07-13/06
Blé tendre 24 883 725 7 196 598
Farine BT (val. prod.) 440 193 45 734
Blé dur 435 504 145 879
Orge 7 064 787 2 998 340
Maïs 2 477 708 148 710

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-13/06
Cumul France
01/07-13/06
Blé tendre 1 893 251 1 476
Farine BT (équiv. grain) 33 457 9 193
Blé dur 2 701 714 12 484
Maïs 13 922 735 5 027
Sorgho 14 067 12

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 18 juin variation*
Blé tendre, septembre 204,50 -8,00
Maïs, août 246,00 -16,00
Colza, août 477,00 -52,75
Huile de Colza, septembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, septembre 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 18 juin variation*
Blé tendre, septembre 193,95 -14,10
Maïs, septembre 172,06 -34,21
Soja, août 377,83 -77,64
Huile Soja, août 947,02 -301,13
Tourteaux de Soja, août 334,25 -17,19

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 18 juin variation*
Canola, novembre 586,21 68,33

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles