S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°29 - Vendredi 30 juillet 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Statistiques & Références

Rubriques

Résultats 2021

sur la répartition des variétés de céréales à paille


  • Blé tendre : les agriculteurs ont de plus en plus recours aux mélanges variétaux
  • Blé dur : les deux premières variétés couvrent près de 75 % des surfaces
  • Orges : les orges d’hiver représentent 61 % des semis
  • Triticale : les mélanges représentent plus de 20 % des surfaces

Télécharger l'enquête en pdf

agreste-gdeculture-entete2

Grandes cultures

Synthèses conjoncturelles


Grâce à un marché mondial dynamique, la faiblesse des récoltes 2020 est partiellement compensée par des prix élevés

En 2020, la production française de céréales atteint 57,5 Mt, après 71,3 Mt en 2019. C’est la seconde récolte la plus faible depuis 2010, après 2016, du fait d’une météo défavorable aux
premiers semis à la fin de l’été et à l’automne 2019. Les rendements reculent de 10,2 q/ha en moyenne. La récolte d’oléagineux est stable, le nouveau recul de la récolte de colza étant compensé par la hausse de la production de tournesol dont les surfaces ont nettement progressé.
Malgré l’abondance des récoltes mondiales de céréales (+ 1,4 %), les prix sont très fermes en raison du dynamisme des importations chinoises, des craintes liées aux aléas climatiques et des effets de la crise sanitaire qui incitent certains États à effectuer des achats de précaution qui touchent la totalité des matières premières. Les récoltes françaises 2021 devraient être en nette amélioration avec, notamment, des récoltes de céréales à paille estimées en hausse de 22 %.

telecharger la publication en pdf