S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°38 - Vendredi 22 octobre 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Clara Moley

La forte demande continue de soutenir les cours des céréales

Semaine de forte hausse pour les cours des céréales sur toutes les places, expliquée par une forte demande et une avancée de semis décevante en Chine.

Aux Etats-Unis, la région de l’Est du Midwest retrouve des précipitations après plusieurs semaines de sècheresse, mais la région des Plaines reste sèche jusqu’au mois de novembre. L’Europe manque toujours de précipitations avec des températures supérieures aux moyennes saisonnières, de même que la région mer Noire et les Balkans. L’Argentine quant à elle demeure particulièrement sèche.

Côté exports, d’importants appels d’offre ont lieu ces prochaines semaines, et cette semaine, la Jordanie, la Turquie et le Pakistan étaient aux achats. Les Etats Unis sont attendus entre 300kt et 700kt de ventes hebdomadaires à l’export.

Mais c’est surtout du côté de la Chine que les causes de la hausse sont à chercher cette semaine. Le ministère de l’Agriculture chinois annonçait en effet que les semis de blé d’hiver avaient atteint 26%, très en dessous des 53% habituels à cette période de l’année. Côté importations, sur la période janvier-septembre 2021, la Chine a déjà absorbé 7,6Mt. Ajoutons à cela la rumeur persistante d’achat de blé français pour 2022 et l’on comprend l’envolée du cours du blé sur Euronext cette semaine, l’échéance décembre 2021 gagnait ainsi 3,25€/t sur la seule séance de mercredi.

Notons que cette demande se profile dans un contexte de pénurie potentielle en engrais azotés. La France, qui importe 70% de sa consommation en engrais azotés, et qui cette année est particulièrement vulnérable à partir du mois de février. Cependant, aucune des usines françaises n’a pour l’instant cessé ses activités, ce qui est encourageant.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 185    
10/01/2020 188    
17/01/2020 190    
24/01/2020 192    
31/01/2020 185,81    
07/02/2020 188    
14/02/2020 189,06    
21/02/2020 189,5    
28/02/2020 183    
06/03/2020 179    
13/03/2020 170    
20/03/2020 185,95    
27/03/2020 191,20    
03/04/2020 186 180  
10/04/2020 193,7 192  
17/04/2020 192 181  
24/04/2020 191,39 187  
30/04/2020 187 181  
07/05/2020 190 182  
15/05/2020 190 181  
21/05/2020 188 184  
29/05/2020 187 183  
05/06/2020 183 184  
12/06/2020 175 179  
19/06/2020   177  
26/06/2020   175  
03/07/2020   180  
10/07/2020   189  
17/07/2020   187  
24/07/2020   184  
31/07/2020   184  
07/08/2020   183  
14/08/2020   182  
21/08/2020   181  
28/08/2020   186  
04/09/2020   186  
11/09/2020   189  
18/09/2020   190  
25/09/2020   191  
02/10/2020   195  
09/10/2020   196  
16/10/2020   204  
23/10/2020   204  
30/10/2020   201  
06/11/2020   205  
13/11/2020   208  
20/11/2020   208  
27/11/2020   209  
04/12/2020   202,81  
11/12/2020   206  
18/12/2020   207,81  
25/12/2020   212  
01/01/2021   214  
08/01/2021   215  
15/01/2021   228  
22/01/2021   230  
29/01/2021   226  
05/02/2021   224,56  
12/02/2021   220,00  
19/02/2021   234,06  
26/02/2021   239  
05/03/2021   229  
12/03/2021   220  
19/03/2021   217  
26/03/2021   209  
02/04/2021   202 195
09/04/2021   204 197
16/04/2021   210 205
23/04/2021   207 218
30/04/2021   234 216
07/05/2021   235 227
14/05/2021   235 214
21/05/2021   230 212
28/05/2021     212
04/06/2021     216
11/06/2021     213,14
18/06/2021     204
25/06/2021     203,64
02/07/2021     208
09/07/2021     198,39
16/07/2021     208
23/07/2021     212,89
30/07/2021     218
06/08/2021     229
13/08/2021     250
20/08/2021     246
27/08/2021     246
03/09/2021     240,50
10/09/2021     241
17/09/2021     252
24/09/2021     252,85
01/10/2021     260
08/10/2021     270,60
15/10/2021     269
22/10/2021     273
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      

Graphe de la semaine

CIC : estimation de l’offre et de la demande mondiales



Au 22 octobre 2021

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Encore une semaine de forte hausse

Après une fin de semaine dernière en très forte hausse pour le colza (+ 12,5€ sur l’échéance novembre du marché à terme d’Euronext vendredi dernier), cette envolée des prix s’est poursuivie sur le début de la semaine.

En effet, du côté des Etats-Unis, les conséquences de l’ouragan sont désormais derrière, les exportations à partir du Golfe sont revenues à la normale et les expéditions hebdomadaires sont bonnes. Par ailleurs, la demande chinoise semble être revenue, compte tenu des achats récents.

Au Canada, le canola continue de se situer à des niveaux élevés compte des faibles disponibilités cette année. Et les triturateurs canadiens semblent chercher d’autres sources de matières premières pour remplacer le colza.

Plusieurs ombres au tableau laissent suggérer que la hausse des prix ne se poursuivra pas forcément à ce rythme à moyen terme.

Au Brésil, la future récolte de soja s’annonce record. Les services détachés de l’USDA basés à Brasilia tablent sur une récolte brésilienne de soja pour 2021/2022 à 145 Mt, contre 137 Mt en 2020/2021. Dans son dernier rapport publié ce jeudi, le CIC a revu à la hausse la production brésilienne à 142Mt (contre 141,5Mt le mois dernier). Pour l’heure, les semis de soja sont en avance par rapport à l’an passé, ils sont complétés à hauteur de 22% en date du 14 octobre, contre 8% l’an dernier à la même date.

Aux Etats-Unis, 60% des surfaces de soja ont été récoltées, un niveau équivalent à l’an dernier. Le CIC, s’appuyant sur des chiffres de rendements plus élevés, a également revu à la hausse la production états-unienne à 121,1Mt contre 119,3Mt le mois dernier. Et pour la campagne prochaine, face à la hausse des coûts des engrais, certains analystes anticipent déjà une baisse des surfaces de maïs pour les semis de printemps aux USA au profit du soja.

Enfin, l’incertitude demeure quant à la demande chinoise en soja. La décélération de la croissance économique Chinoise, cumulée aux tourments financiers du géant immobilier Evergrande, font craindre un repli de la demande du pays à l'avenir, sachant que la hausse des coûts de l'énergie affecte l'activité de trituration.

Par contre, en colza la situation est toujours tendue.

Selon les chiffres de la Commission européenne, les importations de colza sont en baisse en ce début de campagne. Au 18 octobre, seulement 1 305 kt de colza ont été importées par les pays de l’Union contre 2 045kt l’an dernier à la même date (UK compris). 67,3% de ces importations sont d’origine ukrainienne. Le CIC a revu légèrement à la baisse les importations européennes, ce qui tend encore un peu plus le bilan européen.

Malgré le manque de disponibilités au niveau européen, l’activité trituration reste soutenue. Les derniers chiffres de l’association européenne des triturateurs mettent en avant une hausse de + 21 % par rapport à l’an passé et ce, dans un contexte de marges de trituration toujours acceptables. Il faut dire que les cours du biodiesel et de l’huile de colza restent également dans une dynamique haussière, ce qui ne permet pas un rationnement de la demande en graine.

Finalement, les cours du colza se sont repliés en cette fin de semaine dans le sillage de l’huile de palme du pétrole et du canola. Pour le canola et le pétrole cela s’explique principalement par des ventes techniques.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 415    
10/01/2020 420    
17/01/2020 400,75    
24/01/2020 410,75    
31/01/2020 400,75    
07/02/2020 386    
14/02/2020 389    
21/02/2020 390,75    
28/02/2020 379,50    
06/03/2020 377    
13/03/2020 359    
20/03/2020 356    
27/03/2020 357,5    
03/04/2020 364,50    
10/04/2020 373    
17/04/2020 370    
24/04/2020 369,75 367,5  
01/05/2020 367,75 367,75  
07/05/2020 370,75 373,5  
15/05/2020 370,5 374,5  
21/05/2020   375,50  
29/05/2020   374,25  
05/06/2020   374,25  
12/06/2020   375,5  
19/06/2020   377  
26/06/2020   374,75  
03/07/2020   378,50  
10/07/2020   386,25  
17/07/2020   383,50  
24/07/2020   382,75  
31/07/2020   386.25  
07/08/2020   381,75  
14/08/2020   378,5  
21/08/2020   383,75  
28/08/2020   388,5  
04/09/2020   386  
11/09/2020   381,50  
18/09/2020   392,75  
25/09/2020   380,25  
02/10/2020   389,50  
09/10/2020   390,75  
16/10/2020   389  
23/10/2020   394,75  
30/10/2020   378  
06/11/2020   406,75  
13/11/2020   411,25  
20/11/2020   413,75  
27/11/2020   415,25  
04/12/2020   412,25  
11/12/2020   414,50  
18/12/2020   418,5  
25/12/2020   420  
01/01/2021   421  
08/01/2021   430  
15/01/2021   433,50  
22/01/2021   432,75  
29/01/2021   435,75  
05/02/2021   436,25  
12/02/2021   453,75  
19/02/2021   468  
26/02/2021   495,25  
05/03/2021   522  
12/03/2021   527  
19/03/2021   527,75  
26/03/2021   522,25  
02/04/2021   517 517
09/04/2021     515,5
16/04/2021     479,75
23/04/2021     510,25
30/04/2021     501,5
07/05/2021     543,5
14/05/2021     536
21/05/2021     532
28/05/2021     524,25
04/06/2021     543,75
11/06/2021     534,75
18/06/2021     483
25/06/2021     511,25
02/07/2021     512,25
09/07/2021     523,75
16/07/2021     549,50
23/07/2021     536,75
30/07/2021     539
06/08/2021     535
13/08/2021     557
20/08/2021     566
27/08/2021     535
03/09/2021     581,25
10/09/2021     587
17/09/2021     605,25
24/09/2021     622
01/10/2021     645,75
08/10/2021     680
15/10/2021     664,25
22/10/2021     687,75
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 273 €/t oct./déc. ; 269 €/t janv./mars
R. Rouen (fourrager) : 257 €/t oct./déc. ; 253 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 273 €/t oct./déc. ; 269 €/t janv./mars 
R. La Pallice : 274 €/t oct./déc. ; 270 €/t janv./mars 
R. Bretagne : 260 €/t oct./déc. ; 255 €/t janv./mars 

Orges

R. Rouen : 247 €/t oct./déc. ; 247 €/t janv./mars
R. Dunkerque : 248 €/t oct./déc. ; 248 €/t janv./mars 
R. La Pallice : 248 €/t oct./déc. ; 248 €/t janv./mars 
R. Bretagne : 254 €/t oct./déc. ; 249 €/t janv./mars 

Maïs

R. Bretagne : 244 €/t oct./déc. ; 241 €/t janv./mars 

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 698,50 €/t avril/juin (var. 23,50 €/t)
Fob Moselle : 687,75 €/t janv./mars (var. 23,50 €/t) ;

Tournesol

Saint-Nazaire : 625,00 €/t janv./juin (var. 25,00 €/t)
Bordeaux : 625,00 €/t janv./juin (var. 25,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 1 718 $/t oct. (var. -27,32 €/t)
Soja - Rotterdam : 1 546 $/t oct. (var. 67,37 €/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 476 $/t oct. (var. 41,70 €/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 1 247 $/t oct. (var. 6,38 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 82,65 $/baril (var. 1,34 €/t)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,1623 $ (var. 0,00 €/t)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 22 octobre variation*
Blé tendre, décembre 276,50 6,00
Maïs, novembre 247,50 6,25
Colza, novembre 686,25 26,25
Huile de Colza, décembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, décembre 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 22 octobre variation*
Blé tendre, décembre 234,03 4,75
Maïs, décembre 180,04 4,91
Soja, janvier 389,43 4,84
Huile Soja, décembre 1 185,47 38,10
Tourteaux de Soja, décembre 306,88 8,74

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 22 octobre variation*
Canola, novembre 652,55 19,88

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européen

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-22/10
Cumul France
01/07-22/10
Blé tendre 8 670 811 718 765
Farine BT (val. prod.) 152 695 16 447
Blé dur 183 587 15 031
Orge 2 738 329 685 556
Maïs 945 228 68 280

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-22/10
Cumul France
01/07-22/10
Blé tendre 682 714 150
Farine BT (équiv. grain) 19 035 2 974
Blé dur 479 056 14
Maïs 3 917 826 794
Sorgho 1 765 5

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

243 634 t ont été chargées et déchargées
du 14 au 20 octobre 2021 dont :

Exportations : 243 634 t

  • Tourteaux de colza : 3 051 t (Royaume-Uni)
  • Blé tendre : 191 383 t (Espagne : 50 763 t ; Algérie : 102 620 t ; Chine : 38 000 t)
  • Orge de brasserie : 4 200 t (Pays-Bas)
  • Féverole (alim. Hum.) : 2 000 t (Norvège)
  • Orge fourrager : 43 000 t (Chine)

Importations : 10 140 t

  • Pois jaune : 4 440 t (Lettonie)
  • Pois : 5 700 t (France)

 



 

La Pallice

 

61 530 t ont été chargées
du 15 au 21 octobre 2021, dont :

  • Orge vrac : 19 150 t (Chine : 16 000 t ; Pays-Bas : 3 150 t)
  • Blé vrac : 36 880 t (Royaume-Uni : 2 000 t ; France : 4 880 t ;
    Algérie : 30 000 t)
  • Maïs vrac : 5 500 t (Pays-Bas)