S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°16 - Vendredi 20 avril 2018

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Anne-Laure Paumier

Ambiance de fin de campagne

Blé

Même si les pluies escomptées dans les états clefs de production de blé d’hiver aux Etats-Unis (Kansas, Oklahoma et le nord du Texas) ne seront probablement pas suffisantes pour atténuer significativement les effets de la sécheresse, les marchés à termes du blé de Kansas City et de Chicago s’affichent en repli cette semaine.

Sur le marché à terme européen, l’ambiance est également à la baisse. On constate un repli des cours de 1,5 €/t sur le marché à terme comme sur le marché physique en rendu portuaire pour les livraisons sur la fin de campagne.

La logistique continue de compliquer cette fin de campagne dans l’hexagone, mais à l’échelle européenne la situation ne semble guère plus florissante. Les performances à l’exportation vers les Pays-Tiers se confirment au plus bas depuis de nombreuses années. L’analyste Stratégie-Grains a baissé ses prévisions d’export de 900kt et table maintenant sur tout juste 20 Mt, chiffre qui parait plus cohérent que ceux retenus à ce jour par l’USDA (24 Mt) ou la Commission (24,4Mt) au regard des embarquements réalisés dans les ports européens (15,6 Mt seulement au 18 avril).

Malgré quelques appels d’offres en cours, et des prix européens qui apparaissent compétitifs, l’essentiels des besoins sont maintenant couverts et il est illusoire de penser que les acheteurs se tourneront massivement vers l’Europe d’ici la fin du mois de juin… Même si la consommation intérieure européenne se porte bien, les quantités non expédiées cette campagne risquent d’obérer les perspectives de marché de la prochaine campagne.  Pour le moment, les prévisions de production de blé tendre en Europe sont correctes, comparables à l’an passé. En Russie, même si la production est attendue en recul par rapport à l’excellente moisson 2017, les disponibilités pour le marché mondial devraient être du même ordre que cette campagne (35-37 Mt).  Seules les perspectives aux Etats-Unis inquiètent les producteurs, sans toutefois réussir à bousculer les marchés pour le moment.

Orge

Peu de nouvelles affaires semblent se réaliser au départ de la France et la prime en portuaire continue à se détendre. La Tunisie a finalisé son achat d’orge en origine Mer Noire, tandis que la Jordanie a de nouveau reporté sa décision pour son dernier appel d’offres de 100 kt.

Contrairement au blé, les chiffres d’exportations d’orge de l’UE sont plutôt satisfaisants cette année, bien que loin derrière les performances de 2015/2016. Selon Stratégie-Grain, les exportations pourraient atteindre 6,75 Mt cette année et s’établir devant celles de la Russie (attendues à 5,2 Mt) et de l’Ukraine (4,5 Mt).

Le marché reste porteur en orge pour la prochaine récolte. Pour le moment les opérateurs surveillent la progression des semis, notamment chez le principal concurrent de l’Europe qu’est la Russie. En Ukraine, les semis sont réalisés à hauteur de 70%, tandis qu’ils sont maintenant terminés dans l’ensemble de l’Union Européenne.

Maïs

Le temps froid et humide cède peu à peu la place à des températures plus élevées et des conditions plus propices aux semis de maïs dans la Corn Belt. Ainsi, le cours du maïs à Chicago ne trouvant pas de soutien du côté des facteurs météorologiques, continue de rester sous pression avec l’épée de Damoclès des relations commerciales sino-américaines.

En France, les semis progressent maintenant dans de bonnes conditions, et les prévisions météorologiques à 10 jours pour l’ensemble de la France laissent le temps aux agriculteurs de réaliser leurs semis avec sérénité. La sole nationale de maïs est attendue comparable à l’an passé (1,436 mha en 2017/18).

L’activité reste réduite en portuaire comme à destination des industries nationales. Les cours continuent à fléchir sur la période avril-juin. Les importations en provenance des Pays-Tiers ne fléchissent pas. Ce sont encore 371 kt de maïs qui sont entrées dans les ports européens cette semaine selon les chiffres de la commission. Le total des importations s’élève à 13,8 Mt au 18 avril. Si la cadence se poursuit, le cumul en fin de campagne pourrait frôler les 20 Mt ! Pour le moment Stratégie-Grain retient 16,8 Mt, l’USDA 16,2 Mt et la Commission seulement 15 Mt.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2016 R2017
06/01/2017 169,5  
13/01/2017 169 170,5
20/01/2017 169 170
27/01/2017 169 168
03/02/2017 168,5 169
10/02/2017 170 169
17/02/2017 171,5 171
24/02/2017 171,2 172
03/03/2017 173 172
10/03/2017 169 167
17/03/2017 167 164
24/03/2017 162 161
31/03/2017 157,5 159
07/04/2017 156 159
14/04/2017 159,5 162
21/04/2017 156 162
28/04/2017 160 162
05/05/2017 158 160
12/05/2017 155 165
19/05/2017 152 157
26/05/2017 152 158
02/06/2017 151 158
09/06/2017 150 162
16/06/2017 152 162
23/06/2017   164
30/06/2017   165
07/07/2017   169
14/07/2017   166
21/07/2017   163
28/07/2017   165
04/08/2017   159,5
11/08/2017   159
18/08/2017   153
25/08/2017   152
01/09/2017   152
08/09/2017   152
15/09/2017   154
22/09/2017   156
29/09/2017   158
06/10/2017   158
13/10/2017   155
20/10/2017   155
27/10/2017   157,5
03/11/2017   158
10/11/2017   155,5
17/11/2017   154
24/11/2017   155
01/12/2017   154
08/12/2017   153,3
15/12/2017   153
22/12/2017   153
29/12/2017   151,6
05/01/2018   152
12/01/2018   151,5
19/01/2018   149
26/01/2018   150,5
02/02/2018   150
09/02/2018   154,5
16/02/2018   155
23/02/2018   155,75
02/03/2018   159.81
09/03/2018   155.06
16/03/2018   157
23/03/2018   156
30/03/2018   156,50
06/04/2018   159,5
13/04/2018   158
20/04/2018   156,5
27/04/2018    
04/05/2018    
11/05/2018    
18/05/2018    
25/05/2018    
01/06/2018    
08/06/2018    
15/06/2018    
22/06/2018    
29/06/2018    
06/07/2018    

Graphe de la semaine

Marché mondial du blé (en $/t)



 

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Yolène Vayer

Le colza casse son support des 345 €/t

Le bras de fer commercial que se livrent les États-Unis et la Chine connait un nouveau rebondissement. La Chine a instauré une taxe à l’importation pour le sorgho américain compromettant tout échange entre les deux pays. Les opérateurs craignent que la Chine n’applique cette même taxation sur le soja. Pour le moment l’impact est minime car, en cette période de l’année, les chinois s’approvisionnent essentiellement avec des origines sud-américaines. Il en sera tout autrement à partir de cet été.

Les cours de la graine de colza ont cassé le support situé à 345€/t sur l’échéance Mai 18 d’Euronext. Ce repli se justifie en grande partie par la faiblesse des cours des huiles, à commencer par le palme qui continue de céder du terrain à cause de la faible demande à l’export malaisien, affichant une faible hausse de seulement 6 %. La graine de colza a eu du mal à reconquérir son support cassé, ce qui n’augure rien de bon sur les prix dans un contexte de faible demande tant pour la graine que pour l’huile de colza. Toutefois, cette baisse des prix de la graine de colza améliore sensiblement les marges des triturateurs car elles sont désormais supérieures à celles du soja.

Par ailleurs, les cultures en Europe semblent prometteuses avec des surfaces emblavées supérieures à l'an dernier. L’association des coopératives allemandes (DRV) prévoit une récolte de l’ordre de 4,62 Mt en hausse de + 8,3 % par rapport à la campagne 2017/2018. C’est certes mieux qu’en 2017, mais cela reste en-dessous de la moyenne de 5,1 Mt. Néanmoins, l’organisation compte sur l’absence de gel et une disponibilité d’eau au bon moment pour atteindre ses prévisions.

Les cours du tournesol s’apprécient toujours en Ukraine. L’huile de tournesol à Rotterdam, pour des livraisons Mai, reste proche des 800 $/t alors que l’huile de tournesol FOB ukrainienne continue de se raffermir vers 770 $/t suite à l’augmentation de la demande indienne. La graine de tournesol pourrait trouver du soutien alors que le tourteau reste sur un niveau de prix élevé. Les tourteaux de tournesol se sont fortement appréciés ces dernières semaines dans le sillage des tourteaux de soja.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2016 R2017
06/01/2017 424  
13/01/2017 420,5  
20/01/2017 424,25  
27/01/2017 425  
03/02/2017 418  
10/02/2017 425,25  
17/02/2017 433  
24/02/2017 420  
03/03/2017 424,25  
10/03/2017 420  
17/03/2017 411,75 373,75
24/03/2017 409,5 370
31/03/2017 399,5 366,5
07/04/2017 406 367,25
14/04/2017 401,5 368,75
21/04/2017 400,75 366,75
28/04/2017 401,5 367,5
05/05/2017 391 372,75
12/05/2017 394,75 373
19/05/2017 359,75 362,50
25/05/2017   358
02/06/2017   347,75
09/06/2017   360
16/06/2017   359.75
23/06/2017   356
30/06/2017   359
07/07/2017   366.25
13/07/2017   367,50
21/07/2017   366,0
28/07/2017   362,50
04/08/2017   365
11/08/2017   366,5
18/08/2017   365,5
25/08/2017   369
01/09/2017   369,50
08/09/2017   365,00
15/09/2017   367,25
22/09/2017   368,00
29/09/2017   369,50
06/10/2017   370,50
13/10/2017   370,00
20/10/2017   366,50
27/10/2017   368,50
03/11/2017   377,25
10/11/2017   366,50
17/11/2017   379,00
24/11/2017   374,25
01/12/2017   367,75
08/12/2017   365,50
15/12/2017   357
22/12/2017   353,25
29/12/2017   347,75
05/01/2018   357,75
12/01/2018   352,75
19/01/2018   343
26/01/2018   341,25
02/02/2018   347,75
09/02/2018   346,25
16/02/2018   347,50
23/02/2018   353,5
02/03/2018   358.25
09/03/2018   348.25
16/03/2018   348.75
23/03/2018   345.5
30/03/2018   346.25
06/04/2018   350,25
13/04/2018   348.25
20/04/2018   344,25
27/04/2018    
04/05/2018    
11/05/2018    
18/05/2018    
25/05/2018    
01/06/2018    
08/06/2018    
15/06/2018    
22/06/2018    
29/06/2018    
06/07/2018    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 156,5 €/t avril ; 156 €/t mai ; 155 €/t juin
NR : 162,5 €/t juil./août ; 163,50€/t août/sept. ;
165,5 €/t oct./déc.

R. Dunkerque : 156,5 €/t avril
NR : 166 €/t oct./déc.
R. La Pallice : 156,5 €/t avril/mai
NR : 163,5 €/t juil./août ; 166,5 €/t oct./déc.
R. Bretagne : 165,5 €/t avril/juin
Fob Moselle : 153 €/t avril/juin
D. Beauce (meunier) : 146,5 €/t mai/juin
NR : 157,5 €/t juil./août ; 158,5 €/t oct./déc.
D. Beauce (fourrager) : NR : 153,5 €/t  juil./août
 

Orge

R. Rouen : 161,5 €/t avril/juin
NR : 163,5 €/t juil./août
CD Dunkerque : NR :162,5 €/t juil./août ; 162,5 €/t oct./déc.
Fob Moselle : 155 €/t avril/juin
R. Bretagne : 167,5 €/t avril/juin
R. La Pallice : 161,5 €/t avril/juin
NR : 162,5 €/t juil.

Maïs

R. La Pallice / Bordeaux : 153 €/t avril/juin ;
154,5 €/t Juil. (R17)
NR : 162 €/t oct./déc.
Fob Rhin : 165 €/t avril/juin
R. Bretagne : 163 €/t avril/juin

Oléagineux


Colza

Rouen : 332,50 €/t mai/juin (var. -1,75 €/t)
Moselle :  344,25 €/t avril/juin (var. -4,00 €/t)

Tournesol

St-Nazaire : 320,00 €/t avril/juin (var. +5,00 €/t)
Bordeaux : 320,00 €/t avril/juin. (var.+5,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 790 $/t avril (var. -8,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 833 $/t avril (var. -11,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 770 $/t avril (var. -25,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 670 $/t avril (var. -5,0 $/t)

Tourteaux

Colza - France (Montoir) : 264 €/t juillet
Colza - France (Gand) : 253 €/t mai
Colza - France (Grand Couronne) : 260 €/t mai
Tournesol - Départ Montoir : 251 €/t avril
Soja 48% Brésil - Départ Montoir : 388 €/t mai
Soja 48% Brésil - Départ Sète : 395 €/t mai

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 68,98 $/baril (var. +4,10 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,23 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 19 avril variation*
Blé tendre, mai 164,00 -1,50
Maïs, juin 163,50 -2,75
Colza, mai 343,75 -4,25
Huile de Colza, juin 718,50 0,00
Tourteaux de Colza, juin 238,00 18,50

 

CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 19 avril variation*
Blé tendre, mai 142,07 -1,31
Maïs, mai 122,01 -2,11
Soja, mai 309,19 -6,98
Huile Soja, mai 561,77 -3,93
Tourteaux de Soja, mai 333,82 -9,03

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 19 avril variation*
Canola, mai 340,38 +2,28

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-17/04
Cumul France
01/07-17/04
Blé tendre 15 620 447 6 082 076
Farine BT (val. prod.) 608 897 128 368
Blé dur 677 585 287 714
Orge 4 629 912 1 875 114
Maïs 976 638 93 254

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-17/04
Cumul France
01/07-17/04
Blé tendre 3 436 465 2 905
Farine BT (équiv. grain) 30 102 7 138
Blé dur 1 131 056 40 228
Maïs 13 820 063 5 144
Sorgho 167 558 4

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

234 255 t ont été chargées
du 12 au 18 avril 2018, dont :

Exportations : 234 255 t

  • Blé tendre : 175 910 t (Algérie : 92 900 t ; Italie : 1 310 t ;
    Mauritanie : 22 800 t ; Cap-Vert : 5 000 t ; Congo : 22 400 t ;
    Maroc : 31 500 t)
  • Blé dur : 18 100 t (Italie)
  • Malt : 6 194 t (Belgique : 1 494 t ; Afrique : 4 700 t)
  • Son et issues : 2 901 t (Royaume-Uni
  • Colza : 26 250 t (Pays-Bas)
  • Féverole fourragère : 2 200 t (Pays-Bas)
  • Tourteaux de colza : 2 700 t (Royaume-Uni

 



La Pallice

41 120 t ont été chargées
du 12 au 19 avril 2018, dont :

  • Blé vrac : 35 620 t (Angleterre : 2 120 t ; Côte d'Ivoire : 27 500 t ;
    Portugal : 6 000 t)
  • Blé vrac / Maïs vrac : 5 500 t (Espagne)