S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°22 - Vendredi 11 juin 2021

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Clara Moley

Le rapport USDA augmente la production de blé des principaux exportateurs de 6Mt

Le marché des céréales restait d’abord soumis aux aléas climatiques cette semaine. Aux Etats Unis, les pluies dans les régions du Delta et le Sud-Est apportaient un bienvenu répit aux cultures tandis que le reste du territoire, en particulier les Dakotas, reste sec, ce qui inquiète les opérateurs. Dans le reste du monde, le Canada bénéficie de précipitations satisfaisantes, tandis qu’en Europe, l’Ouest du continent reste chaud et sec et l’Est, en particulier la région des Balkans, continue de recevoir de bonnes précipitations.

Les exportations américaines s’élevaient à 326Kt cette semaine, pour un total de 203Mbu pour la saison, légèrement inférieur à la campagne précédente.

Outre le climat, la principale nouvelle de la semaine était la publication du rapport USDA, attendu notamment sur la question de la production de blé de la Russie et de l’augmentation de la demande au Moyen Orient. Le rapport a surpris en augmentant la récolte 2021/22 européenne à 137,50Mt (vs. 134Mt dans le précédent rapport), celle de la Russie d’1Mt à 86Mt, celle de l’Ukraine de 500kt et celle des Etats Unis de près d’1Mt. Une augmentation totale de près de 6Mt pour les principaux exportateurs qui n’est pourtant pas contrebalancée par une augmentation significative des exportations, en hausse de seulement 800kt.  La production russe semble par ailleurs surévaluée par rapport aux estimations du marché (5Mt supérieure aux estimations les plus élevées), et ce d’autant plus que malgré l’augmentation des surfaces, la sècheresse et la chaleur menacent une partie de la production russe de blé de printemps. Plusieurs opérateurs font état de leur inquiétude pour l’état des cultures, surestimées selon eux par les analystes.

Du côté français, FranceAgriMer procédait également à plusieurs ajustements cette semaine. La collecte de blé était revue en hausse de 260kt, partiellement compensée par l’augmentation des exportations vers l’UE (+190kt). Les stocks de fin de campagne augmentent légèrement et s’élèvent désormais à 2,7Mt. Les exportations vers les pays tiers restent stables à 7,55Mt. Notons par ailleurs la diminution de l’utilisation de blé par les fabricants d’aliments, au profit du maïs dont le bilan était pourtant déjà très tendu.

Le maïs a en effet vu ses exportations vers les pays de l’UE augmenter significativement cette campagne et s’élèvent à 4,1Mt (+160kt vs. le rapport du mois de mai). Les pays du Nord de l’Europe et l’Espagne ont ainsi augmenté leurs volumes importés, ce qui porte les stocks finaux de maïs français à 1,8Mt, au plus bas depuis 1996/97 !

Enfin, selon Agreste l’orge d’hiver voit sa production augmenter de plus de 19% à 7,7Mt, grâce à une augmentation des surfaces mais aussi des rendements.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 185    
10/01/2020 188    
17/01/2020 190    
24/01/2020 192    
31/01/2020 185,81    
07/02/2020 188    
14/02/2020 189,06    
21/02/2020 189,5    
28/02/2020 183    
06/03/2020 179    
13/03/2020 170    
20/03/2020 185,95    
27/03/2020 191,20    
03/04/2020 186 180  
10/04/2020 193,7 192  
17/04/2020 192 181  
24/04/2020 191,39 187  
30/04/2020 187 181  
07/05/2020 190 182  
15/05/2020 190 181  
21/05/2020 188 184  
29/05/2020 187 183  
05/06/2020 183 184  
12/06/2020 175 179  
19/06/2020   177  
26/06/2020   175  
03/07/2020   180  
10/07/2020   189  
17/07/2020   187  
24/07/2020   184  
31/07/2020   184  
07/08/2020   183  
14/08/2020   182  
21/08/2020   181  
28/08/2020   186  
04/09/2020   186  
11/09/2020   189  
18/09/2020   190  
25/09/2020   191  
02/10/2020   195  
09/10/2020   196  
16/10/2020   204  
23/10/2020   204  
30/10/2020   201  
06/11/2020   205  
13/11/2020   208  
20/11/2020   208  
27/11/2020   209  
04/12/2020   202,81  
11/12/2020   206  
18/12/2020   207,81  
25/12/2020   212  
01/01/2021   214  
08/01/2021   215  
15/01/2021   228  
22/01/2021   230  
29/01/2021   226  
05/02/2021   224,56  
12/02/2021   220,00  
19/02/2021   234,06  
26/02/2021   239  
05/03/2021   229  
12/03/2021   220  
19/03/2021   217  
26/03/2021   209  
02/04/2021   202 195
09/04/2021   204 197
16/04/2021   210 205
23/04/2021   207 218
30/04/2021   234 216
07/05/2021   235 227
14/05/2021   235 214
21/05/2021   230 212
28/05/2021     212
04/06/2021     216
11/06/2021     213,14
18/06/2021      
25/06/2021      
02/07/2021      
09/07/2021      
16/07/2021      
23/07/2021      
30/07/2021      
06/08/2021      
13/08/2021      
20/08/2021      
27/08/2021      
03/09/2021      
10/09/2021      
17/09/2021      
24/09/2021      
01/10/2021      
08/10/2021      
15/10/2021      
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      
port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

 

Rouen

92 972 t ont été chargées
du 3 au 9 juin 2021 dont :

Exportations : 92 972 t

  • Orge fourragère : 20 733 t (Chine)
  • Blé tendre : 67 253 t (Algérie : 59 200 t ; Royaume-Uni : 4 053 t ;
    Irlande (EIRE) : 4 000 t)
  • Féverole fourragère : 1 968 t (Norvège)
  • Colza : 3 018 t (Royaume-Uni)

 


 


 

La Pallice

77 250 t ont été chargées
du 3 au 10 juin 2021, dont :

  • Blé vrac : 32 650 t (Ile Maurice : 18 900 t ; Cuba : 13 750 t)
  • Orge vrac : 44 600 t (Chine)
colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Lucile Talleu

Volatilité persistante, bilans tendus et des prix alimentaires au plus haut depuis 2011

Encore une semaine où la volatilité est de mise, en raison cette fois-ci de la publication du rapport de l’USDA plutôt que des conditions climatiques. Le début de la semaine a été marquée par une baisse des cours du soja US, comme du colza sur Euronext. Les pluies aux Etats-Unis, y compris au Canada ont apporté une certaine détente sur les prix, accompagné par une hausse de la production d’huile de palme en Malaisie.

En ce qui concerne l’activité commerciale sur la scène internationale, la Chine se fait remarquer par son absence sur le marché américain : son dernier achat d’au moins 100 kt de grains rapporté par l’USDA date du 27 mai. Cette absence pourrait être une joute politique entre Pékin et Washington. Le Sénat américain a voté pour un projet de loi visant à contrer la menace de la technologie chinoise et à renforcer la compétitivité des États-Unis dans le domaine de la recherche et des technologies.

Ce relâchement des cours s’est accentué jeudi avec la parution du rapport de l’USDA sur l’offre et la demande, baissier en ce qui concerne le soja.

Dans son dernier rapport, on ne note aucun changement dans le bilan de l’offre et de la demande mondiale en soja pour la campagne 21/22, hormis des stocks initiaux plus élevés au Brésil en raison de l’ajustement à la hausse (+1Mt) de la récolte 2020. Ce qui semble curieux c’est la révision à la baisse de la trituration US, ce qui n’a pas trop de sens compte tenu des marges. Cette révision à la baisse de 15 Mbu s’explique par les importations de tourteaux plus importants que prévus. Cela permet en tout cas de remonter le stock de report du bilan US de 2020/21, et par conséquent de prévoir pour la campagne prochaine des stocks plus importants que les prévisions du mois dernier. Malgré tout, le bilan reste tendu, ce qui limite tout de même la baisse des cours sur le long terme.

La FAO a annoncé le 3 juin que les prix mondiaux des produits alimentaires ont fortement progressé, atteignant un plus haut depuis février 2011. La hausse de l’indice de la FAO s’explique notamment par la hausse du prix des céréales, mais aussi des huiles végétales. Cette hausse a également été soulevée par les industriels français des corps gras, ces derniers indiquant des hausses de « +130% sur l’huile brute de tournesol, et des prix multipliés par deux sur l’huile brute de colza » par rapport à l’an passé, impactant les filières françaises.

En France, les surfaces d’oléagineux sont en berne pour les récoltes à venir. Selon Agreste, les surfaces de colza sont estimées au 1er juin à 986Mha, soit -3Mha par rapport aux estimations précédentes de mai. On s’attend à une récolte de colza d’hiver à 2,952Mt, une baisse de -9,2% par rapport à la récolte 2020 et -32,2% par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

En tournesol, la baisse des surfaces est estimée à -13,9% par rapport à l’année dernière, cette culture ayant largement profité des difficultés des semis de céréales d’hiver. Sur la moyenne des 5 dernières années, la sole est hausse de +9,4%. Les prix de la graine de tournesol restent fermes, au-dessus de 500€/t rendu ports français. Le prix de l’huile de tournesol sur le marché mondial a quant à lui décliné ces dernières semaines, les acheteurs remettant à plus tard leurs achats jusqu’à la prochaine récolte. Celle-ci s’annonce d’ailleurs record sur le pourtour de la mer Noire. Oilworld s’attend à des surfaces plantées dans les anciens pays de l’Union Soviétique (dont Russie et Ukraine) à 17,1 Mha contre 16,4Mha l’an dernier et 16Mha il y a deux ans.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2019 R2020 R2021
03/01/2020 415    
10/01/2020 420    
17/01/2020 400,75    
24/01/2020 410,75    
31/01/2020 400,75    
07/02/2020 386    
14/02/2020 389    
21/02/2020 390,75    
28/02/2020 379,50    
06/03/2020 377    
13/03/2020 359    
20/03/2020 356    
27/03/2020 357,5    
03/04/2020 364,50    
10/04/2020 373    
17/04/2020 370    
24/04/2020 369,75 367,5  
01/05/2020 367,75 367,75  
07/05/2020 370,75 373,5  
15/05/2020 370,5 374,5  
21/05/2020   375,50  
29/05/2020   374,25  
05/06/2020   374,25  
12/06/2020   375,5  
19/06/2020   377  
26/06/2020   374,75  
03/07/2020   378,50  
10/07/2020   386,25  
17/07/2020   383,50  
24/07/2020   382,75  
31/07/2020   386.25  
07/08/2020   381,75  
14/08/2020   378,5  
21/08/2020   383,75  
28/08/2020   388,5  
04/09/2020   386  
11/09/2020   381,50  
18/09/2020   392,75  
25/09/2020   380,25  
02/10/2020   389,50  
09/10/2020   390,75  
16/10/2020   389  
23/10/2020   394,75  
30/10/2020   378  
06/11/2020   406,75  
13/11/2020   411,25  
20/11/2020   413,75  
27/11/2020   415,25  
04/12/2020   412,25  
11/12/2020   414,50  
18/12/2020   418,5  
25/12/2020   420  
01/01/2021   421  
08/01/2021   430  
15/01/2021   433,50  
22/01/2021   432,75  
29/01/2021   435,75  
05/02/2021   436,25  
12/02/2021   453,75  
19/02/2021   468  
26/02/2021   495,25  
05/03/2021   522  
12/03/2021   527  
19/03/2021   527,75  
26/03/2021   522,25  
02/04/2021   517 517
09/04/2021     515,5
16/04/2021     479,75
23/04/2021     510,25
30/04/2021     501,5
07/05/2021     543,5
14/05/2021     536
21/05/2021     532
28/05/2021     524,25
04/06/2021     543,75
11/06/2021     534,75
18/06/2021      
25/06/2021      
02/07/2021      
09/07/2021      
16/07/2021      
23/07/2021      
30/07/2021      
06/08/2021      
13/08/2021      
20/08/2021      
27/08/2021      
03/09/2021      
10/09/2021      
17/09/2021      
24/09/2021      
01/10/2021      
08/10/2021      
15/10/2021      
22/10/2021      
29/10/2021      
05/11/2021      
12/11/2021      
19/11/2021      
26/11/2021      
03/12/2021      
10/12/2021      
17/12/2021      
24/12/2021      
31/12/2021      

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : NR : 213,14 €/t juil./sept ;
210,10 €/t août/sept.
R. Dunkerque : NR : 213,64 €/t août/sept.
210,60 €/t NC

R. La Pallice : NR : 213,64 €/t août/sept.
210,60 €/t NC

Orges

R. La Pallice/Rouen : NR : 211,64 €/t août/sept.
207,60 €/t NC

R. Dunkerque : NR : 212,64 €/t août/sept.
208,60 €/t NC

Oléagineux


Colza

R. Rouen : 535,75 €/t juil./sept. (var. -9,00 €/t) ;
534,25 €/t oct./déc. (var. -7,25 €/t)
Fob Moselle : 534,75 €/t juil./sept. (var. -9,00 €/t) ;
533,25 €/t oct./déc. (var. -7,25 €/t)

Tournesol

Saint-Nazaire : 520,00 €/t oct./déc. (var. 30,00 €/t)
Bordeaux : 520,00 €/t oct./déc. (var. 30,00 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 1 619 $/t mai (var. 66,76 €/t)
Soja - Rotterdam : 1 577 $/t mai (var. -91,08 €/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 1 269 $/t mai (var. -1,27 €/t)
Palme (Fob Kuala Lampur) : 983 $/t mai (var. -46,02 €/t)

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 70,26 $/baril (var. 1,46 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,2175 $ (var. 0,00)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 11 juin variation*
Blé tendre, septembre 212,50 -3,00
Maïs, août 262,00 8,25
Colza, août 529,75 -9,00
Huile de Colza, septembre 698,50 0,00
Tourteaux de Colza, septembre 196,25 0,00

 

 CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 11 juin variation*
Blé tendre, juillet 206,20 1,13
Maïs, juillet 225,90 10,80
Soja, juillet 465,72 -4,09
Huile Soja, juillet 1 275,12 22,42
Tourteaux de Soja, juillet 345,29 -10,96

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 11 juin variation*
Canola, juillet 586,21 -19,63

* les variations sont calculées par rapport au dernier numéro d’actualités agricoles

Activité des ports européen

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-06/06
Cumul France
01/07-06/06
Blé tendre 24 709 922 7 196 598
Farine BT (val. prod.) 431 995 45 734
Blé dur 428 130 145 879
Orge 7 017 474 2 998 340
Maïs 2 458 619 148 710

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-06/06
Cumul France
01/07-06/06
Blé tendre 1 882 139 1 476
Farine BT (équiv. grain) 32 344 9 193
Blé dur 2 597 450 12 484
Maïs 13 561 644 5 027
Sorgho 13 935 12

Source : Commission Européenne, DG TAXUD