S'abonner à l'hebdo

Hebdo N°9 - Vendredi 02 mars 2018

S'abonner à l'hebdo

Pour vous abonner à l'hebdo des coops métiers du grain, dont la diffusion est réservée aux adhérents de Coop de France et à son réseau, merci de remplir et de valider le formulaire ci-dessous.

obligatoire




Valider

Déclaration CNIL
Coop de France met en place un traitement de données à caractère personnel dans le cadre de ses missions d'assistance et d'information aux coopératives adhérentes. Ces données sont collectées lors de votre adhésion, des missions de conseil que nous réalisons ou lorsque vous remplissez ce formulaire et sont destinées aux employés de Coop de France exclusivement. Elles sont par ailleurs contrôlées annuellement. Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Ce droit peut être exercé auprès de Nicolas Gremont, au service informatique à l'adresse suivante : nicolas.gremont@coopdefrance.coop.

Les marchés

Rubriques
bandeau-ble-tendre-475-105

Marché des céréales

Analyse par Yolène Vayer

Forte hausse du blé à Chicago

Blé

Les conditions climatiques des cultures de blé d’hiver US continuent de dicter l’orientation du marché à Chicago. Il y a toujours peu de pluies annoncées aux Etats-Unis et notamment dans le Kansas où la sécheresse inquiète de plus en plus les producteurs. De nombreux dégâts sont enregistrés dans les grandes régions de production américaines. En effet, l’USDA s’est vu contraint d’abaisser une nouvelle fois le pourcentage des surfaces de blé dans un état « bon à excellent » à 12% dans le Kansas la semaine dernière contre 14 % le mois dernier, 31%
(-6% depuis le mois dernier contre 43% l'an passé) dans le Colorado, 4% dans le Texas (36% l'an dernier) ou encore 4% dans l'Oklahoma (43% l'an dernier). L’inquiétude s’accroît donc légitimement chez les opérateurs et les fonds sont activement aux achats, faisant monter les prix au plus haut depuis 7 mois. Le marché à terme européen suit doucement la cadence à la hausse des cours états-uniens. Les cours à Chicago progressent fortement apportant un soutien significatif à la céréale sur Euronext qui confirme quant à elle la cassure de la résistance des 167,25 €/t sur l’échéance Mai 2018, soit un gain de de 5,50 € en une semaine.

Ainsi, le blé outre-Atlantique sur le CBOT est venu casser la résistance des 5 $/boisseau. Dans ce contexte, les origines américaines perdent en compétitivité, comme en témoigne les faibles ventes exports de cette semaine. En Europe, le retard à l’export s’amplifie avec 14,5 Mt d’exportées pour un objectif total de 26 Mt. Autre élément haussier, le repli de l’euro qui favorise les exportations vers les pays tiers d’ici la fin de la campagne, quant aux exportations de blé tendre en UE, elles sont restées modestes la semaine dernière. Depuis le début de la campagne, le cumul s’affiche à 13,24 Mt contre 16,65 Mt, l’an dernier. La France continue cependant à présenter un bilan honorable grâce à des exportations durant cette période de 4,65 Mt, soit 1,6 Mt de plus que l’an dernier. La semaine dernière, les chargements ont été actifs dans les ports français avec, notamment plus de 130 000 t à Rouen, majoritairement à destination de l’Algérie, marché à défendre actuellement face au concurrent argentin.

Ce vent d’activité semble s’améliorer en ancienne comme en nouvelle récolte avec des producteurs de plus en plus nombreux
à la vente sur le marché. Face à cela, les primes sont retombées à 0 € contre + 2 la semaine dernière en Rendu Rouen. Ainsi, on observe une hausse de 3 € sur le marché physique, soit 159/160 Rendu Rouen.

Orge

L’orge fourragère continue de tirer son épingle du jeu en raison de stocks mondiaux toujours tendus. La prime reste soutenue sur le marché de l’orge fourragère en France. En effet cette dernière profite de la bonne activité portuaire au sein de l’Hexagone et s’affiche ainsi à Rouen à + 6 €/t au plus haut de la campagne. En nouvelle récolte, celle-ci s’améliore et pourrait continuer de se raffermir dans les prochaines semaines.

Maïs

Les chargements de maïs aux Etats-Unis ressortent au-dessus des attentes cette semaine. Il est aussi soutenu par la situation climatique en Amérique du Sud et les bonnes exportations US. Ainsi, la semaine passée 1,753 Mt de maïs ont été chargées dans les ports du pays contre des attentes comprises entre 800 000 et 1,1 Mt. En France, le maïs pourrait retrouver un peu d'élan à l'export avec un écart de prix par rapport aux origines d'importations devenu plus favorable. En effet, l’écart de prix entre le maïs FOB Bordeaux et le FOB Ukraine s’est fortement réduit pour désormais s’afficher proche des 7 $/t. Pour cause, les cours du maïs ukrainien se sont renforcés dans un contexte de demandes européenne et même chinoise soutenues. Aussi, l’offre française retrouve de la compétitivité sur la scène internationale, ce qui limite le potentiel de baisse des cours à moyen terme.

Blé tendre

Cotation du Blé Tendre Rendu Rouen
(€/t) R2016 R2017
06/01/2017 169,5  
13/01/2017 169 170,5
20/01/2017 169 170
27/01/2017 169 168
03/02/2017 168,5 169
10/02/2017 170 169
17/02/2017 171,5 171
24/02/2017 171,2 172
03/03/2017 173 172
10/03/2017 169 167
17/03/2017 167 164
24/03/2017 162 161
31/03/2017 157,5 159
07/04/2017 156 159
14/04/2017 159,5 162
21/04/2017 156 162
28/04/2017 160 162
05/05/2017 158 160
12/05/2017 155 165
19/05/2017 152 157
26/05/2017 152 158
02/06/2017 151 158
09/06/2017 150 162
16/06/2017 152 162
23/06/2017   164
30/06/2017   165
07/07/2017   169
14/07/2017   166
21/07/2017   163
28/07/2017   165
04/08/2017   159,5
11/08/2017   159
18/08/2017   153
25/08/2017   152
01/09/2017   152
08/09/2017   152
15/09/2017   154
22/09/2017   156
29/09/2017   158
06/10/2017   158
13/10/2017   155
20/10/2017   155
27/10/2017   157,5
03/11/2017   158
10/11/2017   155,5
17/11/2017   154
24/11/2017   155
01/12/2017   154
08/12/2017   153,3
15/12/2017   153
22/12/2017   153
29/12/2017   151,6
05/01/2018   152
12/01/2018   151,5
19/01/2018   149
26/01/2018   150,5
02/02/2018   150
09/02/2018   154,5
16/02/2018   155
23/02/2018   155,75
02/03/2018   159.81
09/03/2018    
16/03/2018    
23/03/2018    
30/03/2018    
06/04/2018    
13/04/2018    
20/04/2018    
27/04/2018    
04/05/2018    
11/05/2018    
18/05/2018    
25/05/2018    
01/06/2018    
08/06/2018    
15/06/2018    
22/06/2018    
29/06/2018    
06/07/2018    

Graphe de la semaine

Cours du blé sur le marché mondial



 

colza-fob-mozelle

Marché des oléagineux

Analyse par Yolène Vayer

La fermeté du colza maintenu grÂce
au froid européen et au sec argentin

Sur le complexe oléagineux, les cours de la fève et du tourteau de soja sont restés orientés à la hausse toute la semaine. En effet, des analystes estiment que le cours du tourteau de soja en spot sur Chicago pourrait dépasser les 400 $/t en fin de semaine. De plus, la sécheresse en Argentine concentre toujours l’attention du marché en tirant les cotations US vers le haut. Avec une demande élevée à l’internationale et une production de plus en plus révisée vers les bas, cette situation ne laisse pas indifférente les acheteurs qui se positionnent sur des achats techniques sur le marché à terme. Des analystes privés révisent en baisse jour après jour les perspectives de production de soja dans le pays. Tandis que d’autres pensent que les ventes extérieures de graines de soja argentines pourraient finalement diminuées à 6,5 Mt, voire moins, contre 8,5 Mt attendues en février par l’USDA. Notons que le département américain de l'agriculture a rapporté une vente de 132 000 t à destination de la Chine et l’USDA a annoncé une vente états-unienne de 250 000 t à destination inconnue. Par ailleurs, les ventes exports sont ressorties meilleures que les semaines précédentes à 857 000 tonnes. Cela ne permet pas cependant de rattraper le retard accumulé depuis le début de la campagne.

Au Brésil, la bonne récolte attendue cette année a limité le mouvement haussier des prix de la graine sur Chicago. En outre, les prix sur le marché physique local sont en progression car on retrouve des producteurs locaux peu présents à la vente à cause du retard qu’accuse la coupe du fait des pluies. Ainsi, 25 % de la récolte est faite contre 36 % l’an dernier selon AgRural.

Concernant le colza, les cours ont maintenu leur cadence haussière cette semaine, toujours soutenus par la hausse de la graine de soja sur Chicago, la fermeté des huiles (l’huile de palme sur Kuala Lumpur et du soja sur Chicago) et la baisse de l’euro. Les conditions climatiques trop sèches en Argentine dégradent en effet progressivement le potentiel de rendement des cultures de soja, et risquent donc d’empêcher la reconstitution des stocks d’huile de soja. Les cotations de l'huile de colza sur Rotterdam ont également suivi ce mouvement haussier. De plus, en Europe, les conditions froides qui touchent la France, l’Allemagne et la Pologne apportent un risque notable sur les cultures de colza. Les précipitations ont été importantes ces dernières semaines ce qui accentue les dégâts que pourraient causer le gel. Pour le moment, ces dégâts sont difficiles à mesurer.

On note une bonne demande de l’huile de palme à l’internationale pour la fin février et en mars. Intertek Testing Services a revu à la hausse les exportations malaisiennes de 5% entre les mois de janvier et février, tandis que  la Société Générale de Surveillance révisait ses estimations de 4,3% sur la même période.

Les cours du tournesol ont toujours du mal à bénéficier nettement de la hausse des tourteaux. En effet, la graine reste pénalisée par une faible demande et la commission européenne a revu à la hausse les chiffres de production, soient à 10,3 Mt. FranceAgriMer estime que les stocks de report en France à la fin de la campagne seront les plus hauts depuis de nombreuses années. De plus, le potentiel de production reste bon en Argentine cette année malgré les faibles pluies sur les zones les plus tardives.

Colza

Cotation du Colza Fob Moselle
(€/t) R2016 R2017
06/01/2017 424  
13/01/2017 420,5  
20/01/2017 424,25  
27/01/2017 425  
03/02/2017 418  
10/02/2017 425,25  
17/02/2017 433  
24/02/2017 420  
03/03/2017 424,25  
10/03/2017 420  
17/03/2017 411,75 373,75
24/03/2017 409,5 370
31/03/2017 399,5 366,5
07/04/2017 406 367,25
14/04/2017 401,5 368,75
21/04/2017 400,75 366,75
28/04/2017 401,5 367,5
05/05/2017 391 372,75
12/05/2017 394,75 373
19/05/2017 359,75 362,50
25/05/2017   358
02/06/2017   347,75
09/06/2017   360
16/06/2017   359.75
23/06/2017   356
30/06/2017   359
07/07/2017   366.25
13/07/2017   367,50
21/07/2017   366,0
28/07/2017   362,50
04/08/2017   365
11/08/2017   366,5
18/08/2017   365,5
25/08/2017   369
01/09/2017   369,50
08/09/2017   365,00
15/09/2017   367,25
22/09/2017   368,00
29/09/2017   369,50
06/10/2017   370,50
13/10/2017   370,00
20/10/2017   366,50
27/10/2017   368,50
03/11/2017   377,25
10/11/2017   366,50
17/11/2017   379,00
24/11/2017   374,25
01/12/2017   367,75
08/12/2017   365,50
15/12/2017   357
22/12/2017   353,25
29/12/2017   347,75
05/01/2018   357,75
12/01/2018   352,75
19/01/2018   343
26/01/2018   341,25
02/02/2018   347,75
09/02/2018   346,25
16/02/2018   347,50
23/02/2018   353,5
02/03/2018   358.25
09/03/2018    
16/03/2018    
23/03/2018    
30/03/2018    
06/04/2018    
13/04/2018    
20/04/2018    
27/04/2018    
04/05/2018    
11/05/2018    
18/05/2018    
25/05/2018    
01/06/2018    
08/06/2018    
15/06/2018    
22/06/2018    
29/06/2018    
06/07/2018    

Marchés physiques

Céréales


Blé tendre

R. Rouen : 159,81 €/t mars ; 159,45 €/t avril/juin
NR : 167,39 €/t juil. ; 168,39 €/t août/sept. ;
172,10 €/t oct./déc.

Base Creil : 154,45 €/t avril/juin
NR : 164,89 €/t juil. ; 160,39 €/t août/sept.
R. La Pallice : 158,81 €/t mars ; 158,45 €/t avril/juin
NR : 167,39 €/t juil. ; 172,10 €/t oct./déc.
R. Nantes : 159,45 €/t avril.juin ;
NR : 165,39 €/t juil.
R. Bretagne : 160,45 €/t avril/juin
Fob Moselle : 155,45 €/t avril./juin

Orge

R. Rouen : 164,81 €/t mars ; 162,45 €/t avril/juin
NR : 163,39 €/t juil./août 
Fob Moselle : 152,45 €/t avril/juin
 

Maïs

R. La Pallice/Bordeaux  : 150,02 €/t avril/juin
Fob Rhin : 162 €/t avril/juin
D. Eure et Loir : 146,02 €/t avril/juin
NR : 157 €/t juillet/août

Oléagineux


Colza

Rouen : 343,25 €/t mars/avril (var. +4,75 €/t)
Moselle :  358,25 €/t mai/juin (var. +4,75 €/t)

Tournesol

St-Nazaire : 310,00 €/t avril/mai (var. 0,0 €/t)
Bordeaux : 315,00 €/t mai/juil. (var. +5,0 €/t)

Huiles Végétales

Colza - Rotterdam : 831,00 $/t mars/avril (var. +1,0 $/t)
Soja - Rotterdam : 846,00 $/t mars/avril (var. +8,0 $/t)
Tournesol - Fob Nord Europe : 790 $/t avril (var. 0,0 $/t)
Palme brute - CAF Rotterdam : 705 $/t fév. (var. +42,5 $/t)

Tourteaux

Colza - France (Meriot) : 237 €/t mars
Colza - France (Grand-Couronne) : 247 €/t mars
Colza - Anvers : 232 €/t mars/avril
Colza - Allemagne (Rhin) : 220 €/t mars/avril
Tournesol - Montoir : 233 €/t mars/avril
Soja 48 Brésil - C départ Gand (48% Brésil) : 382 €/t mars

Indices


Pétrole - WTI New-York, spot : 61,32 $/baril (var. -1,4 $/baril)
Parité Euro/Dollar : 1 € = 1,22 $ (var. -0,01)

Abréviations : NR= nouvelle récolte, R= rendu, C.D.= camion départ, T.D.= train départ, C= camion

Marchés à terme

EuronexT
(€/t) 1er mars variation*
Blé tendre, mars 167,25 5,50
Maïs, mars 155,00 1,75
Colza, mai 357,50 4,00
Huile de Colza, juin 718,50 -13,00
Tourteaux de Colza, juin 215,00 -2,00

 

CME Etats-Unis
(cotations converties en €/t) 1er mars variation*
Blé tendre, mai 155,17 20,38
Maïs, mai 124,63 7,29
Soja, mai 321,67 13,37
Huile Soja, mai 585,30 11,03
Tourteaux de Soja, mai 358,88 21,11

 

ICE Canada
(cotations converties en €/t) 1er mars variation*
Canola, mai 335,67 11,91

* les variations sont calculées par rapport à la cotation de la semaine précédente

Activité des ports européens

Exportations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-27/02
Cumul France
01/07-21/02
Blé tendre 13 244 161 4 654 952
Farine BT (val. prod.) 527 408 112 602
Blé dur 581 324 210 050
Orge 3 774 030 1 600 063
Maïs 733 586 68 670

 

Importations


 Flux physiques en tonnes UE à 28
01/07-27/02
Cumul France
01/07-21/02
Blé tendre 2 688 376 2 940
Farine BT (équiv. grain) 24 681 5 987
Blé dur 1 030 877 40 148
Maïs 10 969 460 4 928
Sorgho 115 907 4

Source : Commission Européenne, DG TAXUD

port-atlantique-la-rochelle-bandeau

Activité des ports français


 

Rouen

256 365 t ont été chargées et déchargées
du 22 au 28 février 2018, dont :

Exportations : 250 091 t

  • Orge fourragère : 82 420 t (Tunisie : 27 202 t ; Algérie : 29 925 t ;
    Maroc : 25 293 t)
  • Blé dur : 17 000 t (Arabie Saoudite)
  • Pulpe de betterave : 10 988 t (Royaume-Uni : 3 300 t ; Maroc : 7 688 t)
  • Blé tendre : 136 932 t (Algérie : 110 132 t ; Cuba : 25 000 t ;
    Royaume-Uni : 1 800 t)
  • Drèche de blé : 2 751 t (Royaume-Uni)

Importations : 6 274 t

  • Soja : 3 300 t (Italie)
  • Blé dur : 2 974 t (France)

 



La Pallice

94 574 t ont été chargées
du 22 février au 1er mars 2018, dont :

  • Maïs vrac : 6 300 t (Cap-Vert)
  • Blé vrac : 88 274 t (Arabie Saoudite : 46 000 t ; Côte d'Ivoire : 28 500 t ;
    France : 2 974 t ; Tunisie :  6 400 t ; Cuba : 4 400 t)